Silk Way Rally/Ch. Lavieille: Place aux choses sérieuses

© DR

Après la cérémonie solennelle de départ sur la Place Rouge, les participants se sont élancés ce samedi vers des routes pittoresques, ont commencé à traverser des champs et de la végétation.
« Une journée de départ c’est toujours émotionnel et en particulier sur le Silk Way car, partir de la Place Rouge est tout un symbole. « Briefing, podium… L’annonce de l’état du terrain boueux au cours de l’étape 1 ne nous surprend pas. Nous le connaissons et nous ferons en sorte de l’assurer de la meilleure des manières de façon à ne pas tomber dans les pièges tendus… » a souligné Christian Lavieille.

 
Samedi 8 Juillet : Moscou – Tcheboksary – La Trace de Nijni Novogorod
Etape 1 : 726,95 km dont 61.43 km en spéciale

En Russie, les trois étapes qui nous attendent sont en général du même calibre. Une journée de mise en jambe marquée par une soixantaine de kilomètres de spéciale par contre, la liaison affiche un 721 km au compteur.
« La piste était à 80% très grasse et glissante comme annoncée lors du briefing. Nous n’avons pas un profil de pneus faits pour la boue, j’ai roulé comme sur des œufs, car il avait de quoi sortir ! Cette spéciale était tracée dans la végétation avec de petits bosquets sur une terre très noire et les pneus se remplissent de boue donc, je suis resté sage. Nous sommes pressés de descendre vers le Sud pour y trouver la chaleur et surtout le soleil car, pour l’instant on ne peut pas dire que ce soit la grosse chaleur ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*