Silk Way Rally: X-Raid avec Al-Rajhi et Menzies

Les Mini au Stade à l'heure des vérifs

Le X-Raid Racing n’est pas absent du Silk Way Rally, bien au contraire. Sven Quandt, le boss du Team allemand a engagé deux  Mini All4 pour les équipages Yazeed Al-Rajhi-Tom Colsoul et pour les Américains, Bryce Menzies-Pete Mortensen. 

Trois pays vont être traversés par le Silk Way Rally: Russie, Kazakhstan et Chine, soit un total de 9608 km à parcourir en quinze jours avec une journée de repos.

Kilométrage important en secteur sélectif puisque 4089 km permettront de figer les classements finaux autos et camions. La plus longue spéciale développera 489 km, ce sera la 11ème étape.

Yazeed Al-Rajhi
Yazeed Al-Rajhi est contraint de disputer le Silk Way Rally sans son navigateur au long cours Timo Gottschalk. L’Allemand s’est en effet blessé dans un accident de moto et ne peut participer à l’épreuve. Al-Rajhi, qui a terminé deuxième du Silk Way Rally 2016, sera secondé à bord de sa MINI John Cooper Works Rally par Tom Colsoul.
« C’est la deuxième fois que nous participons au Silk Way Rally. En 2016, pour la première expérience, c’était différent et nous avions réussi à terminer à la deuxième place. Ce rallye est constitué de différents types d’étape sur des terrains variés, entre dunes, terrains accidentés et terre. Chaque spéciale est plus intéressante que l’autre. Les étapes sont difficiles et très longues, tout ce qui fait le charme du Silk Way. Cela dit, nous sommes contents de participer à cette épreuve dans laquelle nous allons traverser deux continents et trois pays. Cela en fait le plus long rallye du monde au cours duquel nous allons rencontrer différentes civilisations, et différents territoires et climats. C’est fantastique. Je m’attends à une édition 2017 plus terrible que celle de l’année dernière, mais nous nous sommes bien préparés (équipage, assistance, voiture) et nous sommes prêts à nous battre pour le podium. »

Bryce Menzies :
Après une longue pause, Bryce Menzies est de retour au volant de la MINI John Cooper Works Rally. En 2016, pour sa première saison en rallye tout-terrain, il a fait sensation en obtenant de très bons résultats, mais par la suite, il a dû renoncer au Dakar 2017 en raison d’une blessure à l’épaule.
« Je suis vraiment impatient de participer à ce Silk Way Rally. Il n’existe pas de meilleure préparation pour le Dakar et je prends donc cette course très au sérieux. Pete [Mortensen] et moi, nous avons travaillé la navigation qui va jouer un rôle vraiment important lors des dernières étapes du rallye. Il y a des dunes au programme et nous avons hâte de voir où nous en sommes. Outre la course proprement dite, cette aventure me passionne et j’aimerais pouvoir raconter un jour à mes enfants comment j’ai piloté une MINI entre Russie et Chine ! »

D’après communiqué X-Raid,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*