Silk Way Rally: Pas de temps morts pour Lavieille-Garcin

Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin © DR

Neuf jours, entre le Taklimakan Rally et le Silk Way Rally. Neuf jours durant lesquels Christian Lavieille a fait un voyage éclair dans le Var pour récupérer après trois semaines en Chine et se remettre en forme par une pratique intensive de sport, de vélo en particulier. Neuf jours durant lesquels, après avoir savouré la victoire remportée avec Jean-Pierre Garcin au Taklimakan Rally, il a fallu repartir sur la Russie cette fois, pour disputer le Silk Way Rally.

« Je trouve la proximité des deux épreuves intéressante car, elle permet de garder un rythme alors que quand nous rentrons du Dakar nous restons des mois sans courir. »

Christian toujours en binôme avec Jean-Pierre Garcin est le fer de lance du team officiel chinois Baicmotor Racing et mène un BJ40. « La voiture est arrivée directement de Chine à Moscou » précise le Varois. « Les amortisseurs ont été changés, le reste n’avait pas souffert démesurément de la quinzaine de course chinoise. Une bonne révision et nous repartons pour 13 étapes. La concurrence est de nouveau présente, il ne faudra pas s’endormir sur les spéciales. Nous espérons réaliser de bons coups et, comme chaque fois sur de longs rallyes, il faut savoir gérer sa machine qui a une mémoire… »

Christian Lavieille a déjà participé au Silk Way Rally, il y revient avec de l’appétence. Ce rallye aux allures du Dakar par sa longueur, ses difficultés, la traversée de trois pays et la sélectivité des terrains a dans un coin de son cœur une affection particulière.

Ce garçon étonnant par son sens de la gestion en matière d’endurance va se battre chaque jour face aux Peugeot, Toyota Overdrive et Mini X-Raid… Il ne lâchera rien avec son proto BJ40 dont il dit le plus grand bien : « C’est un proto 4 roues motrices, 4 roues indépendantes, équipé d’un V8 avec une boîte SADEV. Les freins sont refroidis par eau… » Un engin qu’il a su dompter et mener lors du Taklimakan en Chine et qu’il escompte bien ramener à Zhongwei – Xi’an en Chine, terme de ce périple qui va durer quinze jours, long de 9610 km avec une seule journée de repos le dimanche 16 Juillet.

C’est l’heure du départ… sur la Place Rouge à Moscou
Après la cérémonie solennelle de départ sur la Place Rouge (vendredi 7 Juillet), les participants s’élanceront le lendemain vers des routes pittoresques, traverseront des champs russes s’étendant à perte de vue, où seuls les meilleurs navigateurs pourront trouver la bonne direction dans les hautes herbes. La 7ème édition du rallye inclura des itinéraires inédits sur la partie européenne de la Russie, qui seront appréciés par les admirateurs de rallye classique et les fans de vitesse dans de grands espaces.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*