Eurocup FR 2.0: S.Fenestraz marque le Hungaroring…

Sacha Fenestraz, deux fois deuxièmes au Hungaroring

Le pilote franco-argentin, Sacha Fenestraz a effectué une démonstration impressionnante de vitesse et de puissance en obtenant deux podiums et en signant un nouveau record de la piste, ce week-end en Formule Renault 2.0 Eurocup sur le Hungaroring. 

Après sa victoire à Monaco pour sa dernière sortie, le jeune pilote de 17 ans du Josef Kaufmann Racing a pris le meilleur départ possible cette fois encore en évoluant à son meilleur niveau dès les essais officiels du vendredi pour signer un nouveau record du tour.

 

Il a enchaîné avec une seconde puis une troisième places lors des deux premières courses et espérait bien s’imposer lors de l’ultime manche pour parachever un week-end fructueux.

Malheureusement, un départ anticipé lui a valu d’hériter d’une pénalité de 10 secondes et s’il a bien franchi la ligne d’arrivée le premier, le pilote d’ADD Motorsports a dû se contenter de la huitième place.

Il a néanmoins marqué des points précieux qui lui ont permis de réduire l’écart aux avant-postes du championnat où tout reste possible. Il espère donc désormais pouvoir vivre d’autres week-ends fructueux.

« Nous avions l’une des voitures les plus rapides sur la grille ce week-end, a-t-il indiqué. L’équipe a réalisé un superbe travail. Ça m’a fait vraiment plaisir de signer le record de la piste, surtout en l’améliorant d’une seconde à la fin. Ensuite, les deux podiums, c’était encore mieux. Dommage de finir le week-end de cette façon. Si je n’avais pas commis quelques petites erreurs, je serais aujourd’hui en tête du championnat. Mais je suis globalement satisfait du week-end. »

Sacha a affolé les chronos au Hungaroring en bouclant les essais privés en première position avec un temps de 1 min 41 sec 256. Mais ce n’était encore rien par rapport aux essais officiels à l’issue desquels il a à nouveau abaissé le record du tour de sa catégorie, cette fois à 1 min 40 sec 244.

Il a réalisé ce chrono lors des qualifications, en terminant premier de son groupe avec cinq dixièmes d’avance sur le mouillé. Mais comme le deuxième groupe a bénéficié de meilleures conditions, Sacha s’est finalement classé au deuxième rang des essais.

En réalisant les deux meilleurs temps de la seconde séance de qualification comptant pour les deux courses suivantes, l’équipe a utilisé deux nouveaux trains de pneus.

Alors que Sacha a signé le meilleur tour pour obtenir la pole position, il a dû se contenter d’un départ en seconde position dans l’autre course, un drapeau rouge l’empêchant de mettre le paquet et d’obtenir une chance de signer la pole dans chaque course.

Le jeune pilote s’est élancé pour la première course en deuxième position et a tenté très vite d’attaquer l’homme de tête pour le dépasser. Mais faute d’y parvenir, il a assuré la deuxième place et n’a pas voulu prendre de risques inutiles, un certain nombre de pilotes s’étant fait surprendre par le tracé.

Parti en pole dans la seconde course, Sacha s’est fait doubler par les deux pilotes qui le suivaient, dès le premier tour. Alors qu’il était à l’attaque pour revenir, il a à nouveau levé le pied, préférant marquer des points et terminer troisième plutôt que de partir à la faute, récoltant ainsi son second podium du week-end.
« Nous avions l’une des voitures les plus rapides sur la grille ce week-end, a-t-il indiqué. L’équipe a réalisé un superbe travail. »

Auteur d’un départ volé dans l’ultime course, l’adolescent recevait une pénalité de 10 secondes. Grâce à un beau début de course, il prenait la tête et après avoir pris quelques risques pour accroître son avance, il franchissait la ligne d’arrivée le premier pour être finalement relégué à la huitième place du fait de sa pénalité.

Cela lui permet cependant de conserver sa troisième place au championnat avec 152 points, tout en réduisant son retard sur le leader à 22 points à peine. Les pilotes vont maintenant mettre le cap sur le Nurbürgring, théâtre de la prochaine manche du 14 au 16 juillet.

« J’avais comblé mon retard au championnat après la deuxième course et c’est pourquoi la troisième a été aussi frustrante, a-t-il ajouté. Nous avions la vitesse nécessaire, mais pas la victoire qui va avec. C’est comme ça. Mais j’ai déjà tourné la page et je pense à la prochaine course. J’espère que nous pourrons poursuivre sur cette lancée. Je vais continuer à travailler dur pour en profiter au maximum la prochaine fois. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*