Retour à Dijon après 5 ans d’absence

Le tracé de Dijon-Prenois © DR

Le Championnat de France FFSA des Circuits fait escale ce week-end (1-2 juillet) en Bourgogne-Franche-Comté pour le troisième rendez-vous de la saison, organisé sur le célèbre Circuit Dijon-Prenois, récemment rénové.

Regroupant la crème des compétitions sur piste de l’Hexagone, le FFSA Circuits promet une nouvelle fois de faire des étincelles avec un quatuor de séries spectaculaires, à commencer par le Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup.

 

PORSCHE CARRERA CUP FRANCE
Après deux rendez-vous exceptionnels à Spa-Francorchamps et au Mans, en lever de rideau de manches du Championnat du Monde d’Endurance, la Porsche Carrera Cup France intègre le nouveau Championnat de France FFSA des Circuits. Avant de se rendre à Dijon-Prenois, quatre pilotes se tiennent en seulement six points.
 
Intouchable à Spa-Francorchamps, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) a manqué sa séance qualificative lors de la Porsche Carrera Cup Le Mans. Avec seulement trois points marqués dans la Sarthe, le jeune Lyonnais a dû abandonner la première place du classement général à Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing).
 
Vice-Champion de Porsche Carrera Cup France 2016, Joffrey de Narda ne cache pas son ambition de conquérir le titre cette saison. Concentré sur son objectif, il a aligné deux podiums consécutifs lors des trois premières courses pour entamer l’été avec un point d’avance sur Julien Andlauer et un écart de six points sur Vincent Beltoise (Saintéloc) et Alessio Rovera (Tsunami RT).
 
Référence en Italie, Alessio Rovera a marqué les vingt points de la première position au Mans pour se replacer dans le peloton de tête de la Porsche Carrera Cup France, même si Florian Latorre (Martinet by Alméras), pole position, et Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing), meilleur tour en course, l’ont privé du carton plein.
 
Auteur d’un tour exceptionnel au Mans durant la séance qualificative devant soixante autres concurrents, Florian Latorre a été éliminé dès le premier tour. Relégué à dix-sept points du leader et à la cinquième place du classement général, le Lorrain sera à surveiller pour se relancer dans la course au titre.
 
Le Championnat B de la Porsche Carrera Cup France reste toujours aussi disputé. En trois courses, trois pilotes différents ont remporté une victoire : Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing) et Nicolas Misslin (Martinet by Alméras) à Spa-Francorchamps et Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) au Mans. Les trois premiers pilotes se tiennent en huit points avec Thomas Nicolle (Tsunami RT) et Egidio Perfetti (Mentos Racing), juste derrière eux. Stéphane Denoual (Martinet by Alméras), Ümit Ülku (Toksport WRT) et Howard Blanks / Yannick Mallegol (RMS) seront également au départ à Dijon.
 
Parmi les Rookies, aucun pilote n’a creusé l’écart. Là encore, ils sont trois à se tenir en quatre points avec l’Espoir Porsche Carrera Cup France Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) devant le Turc Ayhancan Güven (Toksport WRT) et Antoine Jung (Team 85/Bourgoin Racing). Lucile Cypriano (Racing Technology) et Enzo Samon (Saintéloc) ont également montré leur potentiel depuis le début de l’année.
 
PEUGEOT 308 RACING CUP
Après Nogaro et Pau, le rendez-vous est donné au Circuit de Dijon-Prenois les 1er et 2 juillet pour la 3ème manche de la 308 Racing Cup. Sur le tracé bourguignon, qui a accueilli 6 Grands Prix de Formule 1 et de nombreuses manches de Championnat du Monde de Voitures de Sport, 17 Peugeot 308 Racing Cup s’affronteront à toute vitesse.
 
Après une entrée remarquée en Championnat de France des Circuits, avec des performances et des chronos probants, les Peugeot 308 Racing Cup auront tout le loisir de déployer leurs 308 chevaux sur la très longue ligne droite du Circuit Dijon-Prenois.
 
Victorieux sur 3 des 4ères épreuves du calendrier 2017, Julien BRICHÉ mène le classement général devant les Juniors Teddy Clairet et Gaëtan Paletou.
 
En fin de saison, le vainqueur de la 308 Racing Cup se verra récompensé d’une 308 Racing Cup « Perfo TCR 2018 » et d’un statut de pilote officiel Peugeot Sport. Les premiers des classements Junior et Gentlemen seront invités à participer à une course de TCR Benelux à Spa-Francorchamps.
 Six pilotes différents sur le podium depuis le début de saison !

– 6 pilotes différents se sont succédé sur le podium des 4 premières courses de la saison, 308 Racing Cup. Grâce à 3 victoires et malgré 1 abandon, Julien Briché (JSB Compétition) pointe en tête du classement avec 65 points.
– Juste derrière le leader, Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport) est l’unique pilote à ne pas avoir manqué le moindre podium depuis le début de la saison. Également 1er du classement Junior, il devance Gaëtan Paletou (Milan Compétition) et David Pouget (GPA Racing), vainqueur de la RCZ Racing Cup en 2016. Nicolas Milan (Milan Compétition) – sur le podium à Pau – ou Jimmy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport) –2ème à Nogaro – sont encore dans la course au titre.
– Au cœur du peloton, le Belge Matthieu DE Robiano (DRM by GPA Racing), Xavier Guyonnet (Pussier Automobiles by Clairet Sport), Sylvain Pussier (Pussier Automobiles by Clairet Sport), Julien GILBERT (Malti Compétition), Xavier Fouineau (JSB Compétition) ou Stéphane Ventaja (Pussier Automobiles by Clairet Sport) viseront de gros points.
 
Les juniors aux avant-postes !
– Avec la victoire scratch de Gaëtan Paletou et la série de quatre podiums de Teddy Clairet, les Juniors animent le début de saison de la 308 Racing Cup. Déjà sur le podium du classement général, les 2 jeunes pilotes se battent autant dans la catégorie des moins de 25 ans que pour le titre en fin de saison.
– Juste derrière, Amaury Richard (GPA Racing) et le Belge Maxime Potty (JSB Compétition), en quête d’un podium au général, auront à cœur de bien faire.
 
Chaque point compte pour les Gentlemen !
– Dominateur dès les 1ères courses de Nogaro, l’Espagnol Rafaël Villanueva mène la catégorie pour 8 points, devant Denis Gibaud (Milan Compétition) et Thierry Boyer (GPA Racing). Absent sur ce rendez-vous, les autres pilotes y verront la possibilité d’inverser la tendance.

Christian Jaquillard (JSB Compétition) se joint à la catégorie Gentlemen à Dijon.
 
COUPE DE FRANCE RENAULT CLIO CUP
Trois semaines après les victoires de Marc Guillot et Benoît Castagné sur le circuit de Spa-Francorchamps, la Coupe de France Renault Clio Cup retrouve l’Hexagone. Trente Renault Clio Cup seront au départ du quatrième rendez-vous de la saison 2017 sur le tracé de Dijon-Prenois, dans le cadre du nouveau Championnat de France FFSA des Circuits.
 
Dijon a marqué l’histoire de Renault Sport. Le 1er juillet 1979, Jean-Pierre Jabouille décrochait la première victoire de l’équipe française en Formule 1 au volant de sa Renault RS01 avec René Arnoux sur la troisième marche du podium.
 
Sur un circuit qui a conservé les caractéristiques d’il y a 38 ans, les trente pilotes de la Clio Cup France évolueront sur la même Ligne droite de la Fouine, le double-droite de Villeroy, la Parabolique et la Courbe de Pouas.
 
Avec deux victoires dans les rues de Pau et sur le rapide tracé de Spa-Francorchamps, Benoît Castagné (Raiwoit Racing) pointe en tête de la Clio Cup France à mi-saison. Mais avec quatre vainqueurs différents en six courses, de nombreux pilotes sont encore en quête d’un titre en fin d’année.
 
Marc Guillot (Milan Compétition) et Thibaut Bossy (Team TB2S) arrivent à Dijon avec des victoires déjà conquises à Spa et Nogaro, mais Jérémy Sarhy (Vic Team), Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) ou Jérrémy Curty (Carmine Compétition), à la faveur de podiums, sont aussi parmi les prétendants à la plus haute marche.
 
Dorian Guldenfels domine dans la catégorie Junior avec cinq victoires en six courses. Installé au cœur de la lutte pour le titre, il devance Corentin Tierce (Tierce Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Vincent Brunerie (Milan Compétition), Kévin Jimenez (GPA Racing), Pierre Tierce (Tierce Racing), Adeline Prudent (Carmine
Compétition) et Alexandre Gadois (Autosport GP). Tous sont montés au moins une fois sur le podium des Juniors durant la première moitié de saison.
 
Chez les Gentlemen, trois pilotes différents comptent déjà au minimum une victoire avec Mickael Carree (TC2M), Emmanuel Raffin (Autosport GP) et David Pajot (LMV Sport). Très régulier avec quatre podiums consécutifs de Nogaro à Spa en passant par Pau, Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) est également dans le match des plus de quarante ans.
 
Après deux sessions d’essais libres le vendredi 30 juin, la première séance qualificative est programmée le samedi 1er juillet dès 10h10, avant la Course 1 à 16h10. Le lendemain, qualifications à 9h40 et Course 2 à 13h35.
Ces deux courses seront à suivre en streaming sur www.renaultsport.com.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*