WEC: Le classement en LMGTE Pro après les 24 Heures du Mans

Priaulx, Felipe et Tincknell leaders de la catégorie

Il aura fallu attendre le dernier tour pour connaître le vainqueur de la catégorie LMGTE Pro après un duel somptueux entre l’Aston Martin Vantage #97 victorieuse de Jonny Adam et la Chevrolet Corvette C7.R #63 de Jordan Taylor, finalement troisième !

Au bout de 24 Heures de course, trois voitures, représentant trois constructeurs différents, étaient encore en lice pour la victoire finale et ce n’est pas celle qui a entamé l’ultime boucle en tête qui a franchi la ligne d’arrivée la première !

Jordan Taylor, en délicatesse avec ses pneumatiques et ses freins après avoir contenu les attaques répétées de Jonny Adam a été victime d’une crevaison provoquée par un tout droit dans un bac à gravier dans le pénultième tour, ce qui a permis au Britannique de le dépasser. Ne pouvant lutter, l’Américain sera aussi repris par la Ford #67 d’Henry Tincknell et devra se contenter de la troisième marche du podium.

Les vainqueurs et leurs dauphins disputant l’intégralité du Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC), ils marquent, respectivement 50 et 36 points (les 24 Heures du Mans comptent double), ce qui ne suffit pas à Jonny Adam, Darren Turner et Daniel Serra pour ravir la première place à Andy Priaulx, Harry Tincknell et Luis Felipe « Pipo » Derani.

En revanche, la Chevrolet Corvette ne joue que sur ses terres américaines, par suite, les points de Jordan Taylor, Antonio Garcia et Jan Magnussen échoient à Frédéric Makowiecki, Richard Lietz et Patrick Pilet, dans la Porsche 911 n°91, qui sont toutefois derrière les pilotes Ferrari AF Corse Davide Rigon et Sam Bird.

La plupart des concurrents troquant leurs trios pour des duos à partir de la manche du Nürburgring, les troisièmes pilotes au départ au Mans, voire à Silverstone et à Spa, perdront toutes leurs chances d’être sacrés à la fin de la saison.

Le classement Equipes suit la même logique que le classement Pilotes, en revanche, le classement Constructeur GT est différent car les deux meilleures voitures peuvent totaliser des points. Ford prend donc l’ascendant sur Ferrari avec neuf unités d’avance, tandis qu’Aston Martin paie ses résultats en demi-teinte du début de saison et compte 22 unités de retard sur la marque à l’ovale bleu, Porsche fermant la marche malgré une toute nouvelle voiture avec, déjà, un déficit de 45 points.

La quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC), 6 Heures du Nürburgring, se déroulera le dimanche 16 juillet.

Cécile Bonardel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*