Dijon: L’été sera chaud en Clio Cup France !

La Coupe Renault Clio à Dijon © DR

Trois semaines après les victoires de Marc Guillot et Benoît Castagné sur le circuit de Spa-Francorchamps, la Coupe de France Renault Clio Cup retrouve l’Hexagone. Trente Renault Clio Cup seront au départ du quatrième rendez-vous de la saison 2017 sur le tracé de Dijon-Prenois, dans le cadre du nouveau Championnat de France des Circuits.

 

Dijon a marqué l’histoire de Renault Sport. Le 1er juillet 1979, Jean-Pierre Jabouille décrochait la première victoire de l’équipe française en Formule 1 au volant de sa Renault RS01 avec René Arnoux sur la troisième marche du podium.

Sur un circuit qui a conservé les caractéristiques d’il y a 38 ans, les trente pilotes de la Clio Cup France évolueront sur la même Ligne droite de la Fouine, le double-droite de Villeroy, la Parabolique et la Courbe de Pouas.

Avec deux victoires dans les rues de Pau et sur le rapide tracé de Spa-Francorchamps, Benoît Castagné (Raiwoit Racing) pointe en tête de la Clio Cup France à mi-saison. Mais avec quatre vainqueurs différents en six courses, de nombreux pilotes sont encore en quête d’un titre en fin d’année.

Marc Guillot (Milan Compétition) et Thibaut Bossy (Team TB2S) arrivent à Dijon avec des victoires déjà conquises à Spa et Nogaro, mais Jérémy Sarhy (Vic Team), Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) ou Jérrémy Curty (Carmine Compétition), à la faveur de podiums, sont aussi parmi les prétendants à la plus haute marche.

Dorian Guldenfels domine dans la catégorie Junior avec cinq victoires en six courses. Installé au coeur de la lutte pour le titre, il devance Corentin Tierce (Tierce Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Vincent Brunerie (Milan Compétition), Kévin Jimenez (GPA Racing), Pierre Tierce (Tierce Racing), Adeline Prudent (Carmine Compétition) et Alexandre Gadois (Autosport GP). Tous sont montés au moins une fois sur le podium des Juniors durant la première moitié de saison.

Chez les Gentlemen, trois pilotes différents comptent déjà au minimum une victoire avec Mickael Carree (TC2M), Emmanuel Raffin (Autosport GP) et David Pajot (LMV Sport). Très régulier avec quatre podiums consécutifs de Nogaro à Spa en passant par Pau, Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) est également dans le match des plus de quarante ans.

Après deux sessions d’essais libres le vendredi 30 juin, la première séance qualificative est programmée le samedi 1er juillet dès 10h10, avant la Course 1 à 16h10. Le lendemain, qualifications à 9h40 et Course 2 à 13h35.

Renault Sport,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*