Blancpain Belgian Audi WRT: Un week-end frustrant à Silverstone

© Patrick Hecq

La quatrième épreuve de la Blancpain GT Series, la deuxième en format Endurance, n’a pas apporté les résultats escomptés pour le Belgian Audi Club Team WRT à Silverstone. Dès le début du week-end, il est apparu évident que les Audi R8 LMS n’auraient pas voix au chapitre sur le circuit britannique. Lors des essais qualificatifs, l’ex-pilote de Formule 1 Will Stevens était le meilleur représentant de la marque aux anneaux, mais à la… 21ème place seulement.

Les autres R8 LMS ‘belges’ se classaient respectivement 28ème (#17), 42ème (#2) et 49ème (#3). Dans un peloton où les écarts sont aussi réduits, on savait déjà que la tâche serait ardue…

En début de course, Stéphane Richelmi (#2) s’accrochait avec un gentleman driver et était très lourdement sanctionné d’un Stop & Go de 5 minutes. Par la suite, un autre incident de course (cette fois pour Benoit Tréluyer) poussait l’équipage à l’abandon.

Au volant de la #5, Dries Vanthoor puis Will Stevens se battaient tant et plus pour rentrer dans le top 15. Mais un problème électronique contraignait également l’équipage à en rester là, Marcel Fässler n’ayant même pas eu l’opportunité de prendre le volant.

Heureusement, les choses se passaient mieux pour la #17, qui profitait à la fois d’une excellente stratégie – avec un premier pit stop effectué au tout début d’une neutralisation de la course – et d’un parcours sans faute de Jamie Green, Stuart Leonard et Jake Dennis. Un moment 8ème, la R8 LMS devait toutefois céder plusieurs positions en vue du but face à des voitures clairement plus rapides. Elle croisait finalement le drapeau à damier à la 13ème place. Quant à Josh Caygill, Niki Mayr-Melnhof et Jonathan Venter, ils ont livré une course solide dans le peloton, non sans perdre un peu de temps suite à un contact obligeant Niki à effectuer un passage supplémentaire par les stands. Dans le classement final, la #3 apparaît à la 31e place. Inutile de dire que ce n’est pas le résultat espéré et qu’il y aura de la revanche dans l’air lors des prochains rendez-vous !

Le Belgian Audi Club Team WRT voudra briller sur ses terres
Après un début de saison très frustrant, le Belgian Audi Club Team WRT veut définitivement renverser la vapeur lors des prochains rendez-vous. Dans la foulée des 24 Heures du Nürburgring, où l’équipe belge – lauréate en 2015 – défendra directement les couleurs d’Audi Sport, le Belgian Audi Club Team WRT sera de retour sur ses terres. La prochaine épreuve de la Blancpain GT Series se déroulera en effet sur le circuit de Zolder du 2 au 4 juin. A l’occasion de cette manche de la Sprint Cup (avec une course de qualification de 60 minutes le samedi puis une course principale de la même longueur le dimanche) et sur un circuit qui a souvent réussi à l’équipe de Baudour, lauréate des 24 Heures en 2011 et 2012, tout le clan WRT aura particulièrement à cœur de briller.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*