ELMS Monza à mi-course: G-Drive Racing en tête

Quel départ avec 57 voitures !

Deuxième manche European Le Mans Series (ELMS) 2017, les 4 Heures de Monza voient trois ORECA en tête à mi-parcours : la #22 de Léo Roussel (G-Drive Racing) compte 20 secondes d’avance sur la #21 de DragonSpeed et la #39 d’Eric Trouillet (Graff).

Cette dernière mène durant l’essentiel de ces deux premières heures aux mains d’Enzo Guibbert, sous la menace de la voiture de DragonSpeed.

Pilotée par Nicolas Lapierre, celle-ci finit par prendre la tête, alors que plusieurs neutralisations « Full Course Yellow » contraignent les écuries à revoir leur stratégie.

En catégorie LMGTE, la Ferrari 488 GTE #55 (Spirit of Race) est confortable leader, avec au volant Duncan Cameron, mais le Britannique rejoint les stands à l’approche de la mi-course. C’est une autre Ferrari, la #66 de Rob Smith (JMW Motorsport), qui prend alors la tête, suivie à 11 secondes par la Corvette #50 de Romain Brandela (Larbre Compétition).

L’Australien Ricky Capo, au volant de la Norma M30 #19 (M.Racing-YMR), occupe la tête de la catégorie LMP3, avec à ses trousses la Ligier #11 de Giorgio Mondini (Eurointernational). Mais ce dernier tire tout droit au virage 4. Il passe par l’échappatoire et reprend la piste, mais conserve sa deuxième place.

Jeff Carter,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*