La FE va électrifier Monaco et Paris

Sébastien Buemi © DR

Le championnat s’intensifie entre Buemi et di Grassi à l’approche des courses européennes. 

Formule E, le premier championnat automobile monoplace entièrement électrique, débute sa tournée européenne avec deux ePrix prestigieux : le premier au sein de la principauté de Monaco et le suivant dans la ville lumière pour l’ePrix du Qatar Airways Paris.

 

Avec ces deux ePrix illustres, les pilotes vont se défier au sein même des plus belles et célèbres rues de Monaco puis de Paris, là où le concept original du championnat est né.

La 5ème course de l’année, l’ePrix de Monaco, se déroulera autour du port emblématique de la Principauté en utilisant une version modifiée du célèbre circuit du Grand Prix avec une distance de 1,765 km et comportant 12 tours. La course commencera et finira au même endroit mais au lieu de remonter la colline jusqu’au Casino Square, les pilotes devront tourner à Saint Dévote où ils retrouveront la sortie du tunnel.

En 2015, lors de l’inauguration du ePrix de Monaco, Sébastien Buemi (Renault e.dams) a mené la course pour finir en pole position face à Julius Baer. Actuellement, il n’y a que cinq points séparant le leader actuel du championnat (S. Buemi) et son rival le plus proche Lucas di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport). Cela veut dire que le pilote suisse devra tout donner pour battre son adversaire comme lors de l’ePrix de Buenos Aires.

« J’aime tout particulièrement Monaco car c’est incroyable de se disputer sur l’une des meilleures pistes et sans doute la plus célèbre au monde. Il y a deux ans, j’ai terminé sixième alors je pense que c’était vraiment une bonne course pour moi. J’aime la piste et son atmosphère et c’est un endroit spécial surtout pour nous qui concourons à domicile. Nous donnerons le meilleur de nous-même » affirme Stéphane Sarrazin, pilote chez Venturi, en amont de la course de Monaco.

Peu de temps après les célébrations du podium de samedi, les écuries et les pilotes de Formule E se rendront directement à Paris pour la sixième course qui se déroulera au cœur même de la capitale pour un circuit de 1,93 km comprenant 14 tours autour des Invalides avec en fond la Tour Eiffel.

« Courir à Paris en face des Invalides est vraiment très spécial pour moi. Mon esprit est toujours fixé sur la course et je me sens extrêmement motivé pour réaliser la meilleure course possible dans ma ville natale. Je veux que mes fans et Napoléon soient fiers ! » explique Nicolas Prost, pilote pour l’écurie Renault e.dams à propos de l’ePrix Qatar Airways Paris.  

« C’est un sentiment incroyable en tant qu’équipe française, et avec Renault en tant que partenaire, de faire une course à Paris – l’un des plus beaux endroits de la saison. Il est donc important pour nous d’être là et de performer. L’année dernière, nous avons eu d’excellents résultats mais nous aurions pu mieux faire. Cette année, nous nous disputerons pour la victoire » réagit Alain Prost, co-fondateur et chef d’équipe du double champion Renault e.dams.

Berlin sera la ville hôte de la septième course de la saison 2016-2017 au cours des journées du 10 et 11 juin.

Classement des pilotes 2017 – Top 6 après l’ePrix Julius Baer Mexico City : 1. Sebastien Buemi, Renault e.dams – 76 points ; 2. Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport – 71 pts ; 3. Nico Prost, Renault e.dams – 46 pts ; 4. Jean-Eric Vergne, TECHEETAH – 40 pts ; 5. Sam Bird, DS Virgin Racing – 33 pts ; 6. Felix Rosenqvist, Mahindra Racing – 20 pts…

Classement des écuries 2017 – après l’ePrix Julius Baer Mexico City : 1. Renault e.dams – 122 points ; 2. ABT Schaeffler Audi Sport – 91 pts ; 3. DS Virgin Racing – 43 pts ; 4. TECHEETAH – 41 pts ; 5. Mahindra Racing – 37 pts ; 6. NextEV NIO – 30 pts ; 7. Faraday Future Dragon Racing – 19 pts ; 7. Andretti Formula E – 18 pts ; 8. Panasonic Jaguar Racing – 16 pts ; 9. Venturi Formula E – 3 pts.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*