Merzouga Rally Etape1: Yamaha signe un triplé

Le Merzouga Rally est parti !

– Le pilote officiel Yahama Xavier de Soultrait remporte la première étape.

– À 20 h 30 heure locale, les pilotes de la catégorie SxS (Side by Side) s’élanceront dans une étape de nuit spectaculaire.

– Marc Coma a donné son premier atelier sur la préparation du road-book.

 

C’est parti ! Le coup d’envoi de la 8èm édition de l’Afriquia Merzouga Rally, organisée sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI, a été donné avec le prologue et la première étape.

Le matin, les concurrents ont eu l’occasion de participer à une session d’essais libres afin de s’habituer aux terrains sablonneux. S’en est suivi un prologue de deux kilomètres dans les dunes. Les motos et les quads se sont ensuite élancés dans la première spéciale, longue de 41 km. Au menu : des dunes, des pistes rapides, des sentiers sinueux et de la navigation. C’est finalement Xavier de Soultrait qui s’en est le mieux sorti, terminant premier du classement provisoire. Franco Caimi (Yamaha) et Alessandro Botturi (Yamaha) ont respectivement terminé aux deuxième et troisième places, Gerard Farrés (KTM) et Joaquim Rodrigues (Hero Motorcycles), vainqueur du Prologue, complétant le top 5.

Le départ de la catégorie SxS (Side by Side) sera donné à 20 h 30 heure locale avec une spectaculaire première spéciale de nuit.

La première journée de l’Afriquia Merzouga Rally a permis à l’équipe officielle Yamaha d’aligner les pilotes qui participeront au Dakar 2018. « Nous sommes ravis d’annoncer que Xavier de Soultrait et Franco Caimi seront nos pilotes officiels, tout comme Adrien Van Beveren et Rodney Faggotter », a déclaré le team manager de Yahama, José Leloir. « Nous participons à l’Afriquia Merzouga Rally pour la 5e fois. Ce rallye offre toujours un terrain de formation fantastique et une belle concurrence pour les participants et leurs véhicules. »

Mais si les pilotes pros ont terminé aux premières places, le cœur du rallye est composé d’amateurs et de pilotes moins expérimentés, qui ont profité du soutien des coachs Giovanni Sala et Jean Brucy au départ et au cours de l’étape, particulièrement dans les passages de dunes.

À 14h 00, le premier rendez-vous avec Marc Coma a fait salle comble. Le quintuple vainqueur du Dakar et directeur sportif du Dakar et de l’Afriquia Merzouga Rally a expliqué comment préparer et annoter son road-book et a donné de précieux conseils aux nouveaux venus, mais également aux pilotes plus expérimentés.

Demain, lors d’une longue étape de 188 km, les concurrents auront l’occasion de découvrir les dunes de sable d’Erg Chebbi.

Les conseils de Marc Coma : « Les trois clés de l’Afriquia Merzouga Rally sont : la navigation, les dunes et la convivialité. Il s’agit d’une compétition, mais également d’une occasion en or de visiter un autre pays et de profiter de chaque instant du rallye. Mon conseil est donc de profiter au maximum de ces six jours de course dans le désert marocain. »

Citation du jour :
Ali Aanam (Maroc) : « Je vis à Merzouga et l’année passée, j’ai véritablement adoré l’atmosphère du rallye, à tel point que j’ai décidé d’y participer cette année. J’ai terminé, à ma grande satisfaction, 5e de la catégorie quad et 38e du classement général. Cette année, un autre pilote vient également de Merzouga : Ali Oukherbouch. Pendant l’année, il roule aux côtés de Jordi Arcarons ; il connaît donc la région comme sa poche. C’est la première fois qu’il naviguera avec un road-book. Il sera aux premiers rangs des ateliers de Marc Coma ! »

En route pour le Dakar
Ce n’est pas simple de combiner l’univers de la mode et des podiums avec la poussière et la boue du hors-piste, mais rien n’est impossible pour l’Italien Ottavio Missoni. Représentant la célèbre famille de stylistes Missoni, Ottavio occupe le poste de responsable du marché américain au sein de l’entreprise familiale, mais il aime utiliser son temps libre pour participer à des rallyes, une façon différente de voyager et de relever des défis. L’Afriquia Merzouga Rally sera l’occasion pour Ottavio, qui participe au Dakar Challenge, de faire ses premiers pas dans un rallye international. Il espère terminer le rallye et acquérir de l’expérience, avec le Dakar dans le viseur. « Le rallye, c’est la liberté et l’aventure. Le rallye me permet d’être moi-même et de vivre ma passion », a affirmé Ottaviano Missoni.

Étonnant : quand le rallye est une histoire de famille
L’Afriquia Merzouga Rally offre de l’adrénaline et une belle compétition, mais également la possibilité pour quelques amis et familles de passer leurs vacances à faire la course ensemble. C’est le cas de l’équipe Los Amigos (SxS). Les frères Éric et Olivier Abel seront au volant du véhicule alors que leur père, Noël, concurrent l’année passée, fera partie de l’équipe d’assistance. Ils ont déjà participé à ce rallye à sept reprises et l’ont remporté trois fois. Après leur magnifique expérience de l’année passée, la famille Kreisberger est de retour avec Philippe et son épouse Sophie.

De père en fils : cette année, le rallye accueille Jean Brucy, comme coach spécial, et son fils Arnold, comme pilote. « J’ai suivi le chemin tracé par mon père. Il est mon modèle depuis mon plus jeune âge », explique Arnold, 28 ans. « J’ai commencé à rouler et ensuite à faire des compétitions avec lui et ses conseils m’ont été précieux. C’est génial de passer cette semaine avec lui. Il m’a toujours dit de me concentrer sur la navigation plutôt que de suivre les traces des concurrents. Ses conseils ont porté leurs fruits et je pense qu’il ne manquera pas de le répéter aux nouveaux venus qu’il conseillera au cours du rallye. »

Statistiques du jour :
– 144 véhicules (88 motos, 23 quads et 33 SxS), pour un total de 176 concurrents, ont pris le départ de l’Afriquia Merzouga Rally.
– 82 pilotes participent au Dakar Challenge afin de remporter un ticket gratuit pour le Dakar 2018 dans les catégories moto et SxS.
– Le rallye compte 20 % de participants en plus par rapport à l’an dernier.
– Il y a deux fois plus de SxS au départ que lors de l’édition 2016.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*