WEC à Spa: Doublé pour Toyota, G-Drive vainqueur en LMP2

Podium LMP1 des 6 heures de Spa © DR

Les WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps se sont achevées sur un final sous haute tension. Toyota a décroché son premier doublé depuis les 6 Heures de Shanghai 2014.

ur le légendaire circuit de Spa-Francorchamps, Sébastien Buemi a résisté à la remontée de Kamui Kobayashi dans une dernière partie de course disputée sous une légère pluie. Sous le drapeau à damier, le Suisse s’impose pour 1 »992 seconde.

 

C’est la deuxième victoire consécutive pour la Toyota TS050 #8 de Buemi et ses deux coéquipiers Anthony Davidson et Kazuki Nakajima.

Kamui Kobayashi et Mike Conway ont disputé la course en duo sur la Toyota TS050 HYBRID #7, après que leur coéquipier, Jose Maria Lopez, blessé au dos, ait dû déclarer forfait. Le Japonais et le Britannique ont été eux aussi en lice pour la victoire, mais ont perdu toutes leurs chances lors des deux neutralisations ‘Full Course Yellow’.

Porsche LMP Team termine troisième et quatrième, avec dans l’ordre les 919 Hybrid de Timo Brendon Hartley/Earl Bamber/Timo Bernhard (#2) et de Neel Jani/André Lotterer/Nick Tandy (#1).

Alex Lynn, Roman Rusinov et Pierre Thiriet (G-Drive Racing) s’impose devant l’ORECA #31 de Bruno Senna, Nicolas Prost et Julien Canal (Vaillante Rebellion).

On semblait s’acheminer vers une bagarre serrée entre ces deux teams en fin de course, mais un problème survenu à la dernière heure de course sur la voiture de Vaillante Rebellion a permis à G-Drive Racing de marquer les 25 points de la victoire.

Pour cette édition 2017 des WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps, 61 000 spectateurs ont pu apprécier le spectacle et l’ambiance du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), ainsi que des trois courses de support proposées au fil de ces trois jours. Ce samedi 6 mai, cette foule nombreuse a en outre bénéficié d’un beau soleil, pour se délecter d’incroyables batailles en course, ainsi que des animations sur la piste et en dehors.

Les temps forts de la fin de course :
– Sébastien Buemi franchit en vainqueur la ligne d’arrivée des WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps. Le Suisse et ses deux coéquipiers Kazuki Nakajima et Anthony Davidson fêtent leur deuxième victoire consécutive dans le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017.

– La fin de course est restée indécise jusqu’au drapeau à damier : à la poursuite de Buemi, Kamui Kobayashi échoue à 1 »992 seconde.

– La Toyota TS050 HYBRID #7 termine deuxième d’une course qui lui échappe lors des deux « Full Course Yellow ».

– Derrière les Toyota sont les deux Porsche 919 Hybrid de Timo Bernhard/Brendon Hartley/Earl Bamber/Timo Bernhard (3ème) et Neel Jani/André Lotterer/Nick Tandy (4ème).

– La victoire LMP2 est remportée par Alex Lynn, Roman Rusinov et Pierre Thiriet. Le trio de G-Drive Racing convertit en une victoire de haute volée sa pole position des qualifications.

– Première victoire WEC pour Alex Lynn et Pierre Thiriet.

– Bruno Senna (Vaillante Rebellion) arrache la deuxième place LMP2 dans la dernière demi-heure de course. Une position qui était déjà celle du Brésilien et de ses coéquipiers français Nicolas Prost et Julien Canal sous le drapeau à damier de la manche d’ouverture de Silverstone le mois dernier.

– Troisièmes à Spa-Francorchamps après leur victoire à Silverstone, Ho-pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent (Jackie Chan DC Racing) conservent la tête du classement général provisoire de la catégorie LMP2.

Troisième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA 2017, les 24 Heures du Mans auront lieu les samedi 17 et dimanche 18 juin. Rendez-vous dans un mois et demi pour la plus grande des courses d’endurance !

Sam Smith,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*