WEC Spa/Course après 4 Heures: Une Toyota chasse l’autre

© DR

Toyota Gazoo Racing est toujours en tête à mi-parcours de ces WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps. Mais la TS050 HYBRID #8 devance désormais la #7, leader en début de course.

Une courte neutralisation ‘Full Course Yellow’ permet à Kazuki Nakajima (#8) de prendre la tête, mais un relais exceptionnel de Mike Conway (#7) offre une belle bataille pour la tête de la course.

 

Ferrari domine toujours la catégorie LMGTE Pro, et la bataille fait rage ‘en interne’ entre la #71 et la #51. Au fil de leur deuxième relais, Alessandro Pier Guidi prend le meilleur sur Sam Bird, après que les deux Ferraristes de l’équipe AF Corse aient offert une bagarre enthousiasmante… rythmée par plusieurs touchettes.

Pour cette édition 2017 des WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps, 61000 spectateurs ont pu apprécier le spectacle et l’ambiance du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), ainsi que des trois courses de support proposées au fil de ces trois jours. Ce samedi 6 mai, cette foule nombreuse bénéficie en outre d’un beau soleil, pour se régaler d’incroyables batailles en course, ainsi que des animations sur la piste et en dehors.

Les temps forts de la troisième heure :
– La TS050 HYBRID #7 de Toyota Gazoo Racing est toujours leader. Kamui Kobayashi compte 25 secondes d’avance sur la #8 de son camarade d’écurie Anthony Davidson.

– Alors que les stratégies pneumatiques entrent en phase critique, Neel Jani prend le volant de la Porsche 919 Hybrid n°1.

– L’autre Porsche (#2) est quatrième avec au volant Timo Bernhard, après que le relais d’Earl Bamber ait été marqué par des soucis de pneus. La température ambiance plus fraîche semble favoriser les prototypes du constructeur allemand.

– Au volant de la Toyota #9 en configuration aérodynamique à faible appui, Yuji Kunimoto, cinquième, boucle un triple relais.

– L’ORECA 07 #26 d’Alex Lynn (G-Drive Racing) creuse l’écart sur celle de Julien Canal (Vaillante Rebellion, #31).

– Mais G-Drive Racing est sous enquête de la Direction de Course pour une infraction lors d’un arrêt au stand.

– Lynn passe le volant à Pierre Thiriet, qui doit faire face au retour de Nicolas Prost, désormais à trois secondes au volant de la #31.

– En LMGTE Pro, la ‘lutte interne’ entre les deux Ferrari 488 GTE de AF Corse se poursuit entre Davide Rigon (#71) et James Calado (#51).

– Billy Johnson assure la troisième place de la Ford GT #66, malgré un contact avec Julien Canal.

– Quatrième et cinquième, les deux Porsche 911 RSR sont à une minute des Ferrari de tête.

– Mathias Lauda prend le volant de l’Aston Martin #98, toujours leader de la catégorie LMGTE Am.

– Mais l’écart s’est considérablement réduit avec la Porsche #77 de Matteo Cairoli (Dempsey-Proton Racing), alors que sonne l’heure de la mi-course.

Les temps forts de la quatrième heure :
– Changement de leader : la Toyota TS050 HYBRID #8 succède à la #7, après une courte neutralisation ‘Full Course Yellow’ au début de cette quatrième heure.

– Kazuki Nakajima reprend le volant, ainsi que la tête de la course.

– Mais l’avance du japonais diminue sous la pression d’un Mike Conway étincelant pour son deuxième relais.

– A la poursuite de son compagnon d’écurie japonais, le Britannique établit à deux reprises un nouveau meilleur tour en course. Après quatre heures, seulement 3 »9 secondes séparent les deux Toyota TS050 HYBRID.

– Les deux Porsche 919 Hybrid sont à la lutte lors de la neutralisation « Full Course Yellow » : Neel Jani (#1) ne devance Timo Bernhard (#2) que de 2″3 secondes.

– Ce premier ‘Full Course Yellow’ est provoqué par la Porsche 911 RSR n°86 (Gulf Racing, LMGTE Am), arrêtée dans la ligne droite des stands.

– Vaillante Rebellion prend la tête de la catégorie LMP2, après un magnifique dépassement de Nicolas Prost (#31) sur Pierre Thiriet (G-Drive Racing) à l’épingle de La Source.

– Mais Prost doit subir une pénalité ‘stop-and-go’ (arrêt obligatoire au stand), à la suite d’un contact de son coéquipier Julien Canal avec la Ford GT #66.

– Thomas Laurent (Jackie Chan DC Racing) est à moins d’une minute, à la poursuite des deux premiers. Le jeune français passe le volant à David Cheng juste avant la fin de cette quatrième heure de course.

– En LMGTE Pro, les deux Ferrari AF Corse de Davide Rigon et Alessandro Pier Guidi sont toujours au coude à coude, séparées de deux secondes et demie.

– Toujours troisième, Billy Johnson boucle un triple relais au volant de la Ford GT #66.

– Après ses problèmes d’essence pendant la première heure, l’autre Ford GT, pilotée par Pipo Derani (#67) s’est intercalée entre les deux Porsche 911 RSR.

– Paul Dalla Lana reprend le volant de l’Aston Martin #98, toujours large leader de la catégorie LMGTE Am, avec vingt secondes d’avance sur la Porsche #77 de Christian Ried (Dempsey-Proton Racing).

– Troisième, la Ferrari 488 GTE #61 de Clearwater Racing est reléguée à un tour.

Fiona Miller,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*