Porsche Spa Course1: Une première pour Andlauer

© Alexis Gouré

Pour entamer sa seconde saison en Porsche Carrera Cup France, Julien Andlauer s’offre une première victoire dans la catégorie. Nouveau venu dans l’équipe Martinet by Alméras, il s’impose sur le Circuit de Spa-Francorchamps devant Florian Latorre (Martinet by Alméras) et Vincent Beltoise (Saintéloc). Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing) gagne dans le classement B et Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) s’impose parmi les Rookies.

 

Disputée sur piste sèche, la première séance qualificative de la saison 2017 de Porsche Carrera Cup France tourne à l’avantage de Martinet by Alméras. Julien Andlauer signe le meilleur temps en 2:22.773 devant son équipier Florian Latorre. Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing), premier Rookie, et Vincent Beltoise (Saintéloc) se placent en deuxième ligne au terme d’une séance interrompue par un drapeau rouge à quatre minutes du terme. Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing) signe le temps de référence en Championnat B.

Pour la première fois en pole position, Julien Andlauer manque sa place sur la grille et effectue une marche arrière pour se ranger face à la ligne de départ. Cette manœuvre lui vaut une pénalité de cinq secondes.

À l’extinction des feux, le pilote Martinet by Alméras conserve l’avantage. Il prend rapidement le large, tandis que Dylan Derdaele – inscrit au Trophée France / Benelux – parvient à s’immiscer en deuxième position devant Florian Latorre, Vincent Beltoise et Valentin Hasse-Clot.

Qualifiés loin de leur réel potentiel, Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing) et Alessio Rovera (Tsunami RT) animent le peloton en multipliant les dépassements. Partie depuis la dernière ligne, Lucile Cypriano (Racing Technology) entame également une extraordinaire remontée. Après avoir gagné une dizaine de places dès le premier tour, la Rookie poursuit sa remontée dans le top 25.

Devant, Julien Andlauer attaque pour faire gonfler l’écart et limiter les conséquences de sa pénalité. Après six tours, son avance est déjà supérieure à dix secondes sur Dylan Derdaele. Les dix suivants se tiennent en autant de secondes. Dans le classement B, Roar Lindland devance Nicolas Misslin et Christophe Lapierre.

Les premières sanctions tombent pour non-respect de la ligne de course. Après un avertissement, les pilotes qui passent les quatre roues hors des lignes reçoivent une pénalité de cinq secondes.

Après treize tours, Julien Andlauer remporte sa première victoire en Porsche Carrera Cup France devant Dylan Derdaele et Florian Latorre. Quatrième du général, Vincent Beltoise monte sur le podium du classement ‘France’ devant Alessio Rovera – passé de la 22ème à la 5ème place – et Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing), dont la remontée fut encore plus spectaculaire de la 33ème à la 6ème position.

Roar Lindland s’impose dans le classement B devant Nicolas Misslin et Christophe Lapierre. Parmi les Rookies, Valentin Hasse-Clot gagne devant Antoine Jung et Lucile Cypriano.

Le meilleur tour en course est à mettre à l’actif de Julien Andlauer en 2:23.998.

Le départ de la Course 2 sera donné ce samedi à 10h40 en lever de rideau des 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC.

Julien Andlauer : « J’ai pris un bon départ et j’ai pu rapidement m’échapper après le premier virage. Ensuite, je me suis mis dans le rythme de la course, sans regarder dans les rétroviseurs. J’ai géré mon avance et la voiture m’a permis de conserver un bon rythme pour gagner. Nous avons beaucoup travaillé durant l’hiver et ça commence à porter ses fruits. L’an passé, j’étais déjà rapide, mais je manquais de régularité. »

Florian Latorre : « Le départ a été compliqué et j’ai tout de suite perdu une place face à Dylan Derdaele. Je savais que je devais attaquer dans les deux ou trois premiers tours pour avoir une chance. Je n’ai pas réussi à trouver l’ouverture. Il me gênait dans les parties lentes, mais il était très rapide dans les portions à vitesses élevées. Il était agressif et, au niveau comptable, je n’avais aucun intérêt à m’accrocher avec lui. »

Vincent Beltoise : « Je prends un mauvais départ et je me retrouve dans le peloton. Je m’en sors plutôt bien dans le premier tour pour être derrière Florian. En début de course, j’espère le suivre, mais je n’étais pas du tout dans le rythme. Je me satisfais donc de cette troisième place. Nous allons travailler pour demain. »

Roar Lindland : « Je suis très heureux d’entamer la saison par une victoire. La journée avait bien commencé avec une bonne séance qualificative. L’équipe a fait un très bon travail pour me confier une voiture compétitive. Demain ce sera bien plus difficile, car j’ai dû interrompre mon tour de qualification à cause d’un drapeau rouge. La Course 2 sera un autre défi. »

Communiqué Porsche,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*