Demandez le programme auto du Paul Ricard

© DR

Le circuit Paul Ricard sous le charme de son prochain Grand Prix de Formule 1 en 2018 poursuit ses activités motos, autos, camions et diverses durant cette saison 2017. Durant de nombreux week-end, la piste sera animée, le calendrier de ses épreuves est déjà entamé, révision des manches autos qui s’y dérouleront des mois de Mai à Décembre… Le programme est alléchant, répond à toutes les attentes et à toutes les passions !

 

27 – 28 mai : V de V Endurance Series
Depuis 1992, V de V Sports s’est spécialisé dans l’organisation de courses d’endurance de véhicules modernes et historiques, dans le cadre de meetings où règnent compétition, passion et convivialité. Et l’Endurance Series du Circuit Paul Ricard n’échappe pas à la règle !

Toujours en phase avec l’évolution de la technologie et des attentes de ses concurrents, Eric Van de Vyver est parvenu ces dernières saisons, en dépit d’un contexte économique difficile, à enrichir ses grilles de départs, notamment au sein d’un Challenge Européen Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV V de V en pleine expansion, qui promet de faire de cette série l’une des plus attractives en Europe. Cette croissance s’applique également au Challenge Européen Endurance Proto V de V qui propose en 2017 une toute nouvelle motorisation turbo unique.

De quoi pimenter le challenge du pilotage de ses autos plus rapides en courbes que les prototypes LM P2. Le Challenge Endurance VHC V de V, cher à son créateur, est lui aussi en plein renouveau, et le spectacle ne serait rien sans l’animation des courses sprint proposée par les concurrents des Challenges Funyo et Monoplace, véritables viviers de pilotes en devenir.
Synthèse des V de V Endurance Series : les V de V Endurance Series, ce sont cinq plateaux qui réunissent plus de 150 voitures et 250 pilotes lors de chacun des sept meetings inscrits au calendrier 2017.

Les épreuves Endurance sont disputées sur une durée qui va de quatre à six heures, mais elles proposent également six manches Sprint de 20 minutes.

Plusieurs titres sont ainsi attribués en fin de saison dans chaque catégories des différentes disciplines, soit 14 sacres de champions (au général, par classe, Prestige, Gentlemen…).

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « Nous sommes heureux d’accueillir l’équipe d’Eric Van de Vyver, car il fut l’un des précurseurs du retour des compétitions au circuit. Il y a une belle diversité de plateaux, des voitures de Tourisme, des GT, des Protos et des monoplaces ; des équipages et des pilotes français mais aussi allemands, espagnols, italiens, néerlandais et suisses. »

3 et 4 juin : Grand Prix Camions du Castellet
Le Grand Prix Camions du Castellet 2017 comptera pour la Coupe de France Camions. Le programme du Circuit Paul Ricard sera complété par la Lotus Cup Europe de la Fédération Internationale de l’Automobile, par les séries Caterham R300 et Caterham Academy, ainsi que par le championnat de France de Drift.

Synthèse du Grand Prix Camions du Castellet : outre les compétitions, tout au long du week-end de nombreuses animations seront proposées sur et hors-piste : expositions et défilés de camions décorés, village d’animations et enfants, show cascades, fête foraine, concert, épreuves de gymkhana et de mécanique, stands constructeurs et équipementiers.

Le mot de l’organisateur, France Routes : « Après une édition record en 2016, avec près de 40.000 spectateurs, le Grand Prix Camions du Castellet s’installe plus encore le week-end de Pentecôte en terre varoise. « Le programme est riche en compétitions avec la Coupe de France Camions, et les compétitions Caterham, Lotus Cup Europe, Drift, ainsi qu’en animations pour toute la famille. Plus de vingt camions de course disposant de plus de 1000 sous le capot, et 150 camions décorés seront successivement en piste. On vous promet du vrai spectacle XXL ! »

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit Paul Ricard : « C’est géant avec les mastodontes de plusieurs tonnes qui s’affrontent dans un très haut niveau de performances avec une apparente agilité déconcertante en alternance avec les parades des camions décorés qui sont des oeuvres d’art ; c’est aussi géant par l’esprit d’immense fête foraine et de foire à nulle autre pareille qui règne pendant le Grand Prix Camions du Castellet ; et c’est géant par l’ambiance que public de professionnels et de passionnés, mais aussi extrêmement familial, fait régner au Circuit Paul Ricard en cette occasion Géante !
« Les courses annexes nous ramènent à l’échelle automobile, et depuis l’an passé le championnat de France de Drift nous a permis de découvrir l’excellence d’une discipline où se mêlent aussi technologie, pilotage et fun ! »

10 – 11 juin 2017 : International GT Open
La clôture du Printemps sera chaude au Circuit Paul Ricard avec le traditionnel week-end proposé par GT Sport, composé de trois séries européennes : International GT Open, Euroformula Open et TC Open. D’autant qu’elles seront complétées par les séries support Mitjet et les Proto Sprint de Boss GP.

Synthèse du GT Open: au fil des ans, l’International GT Open s’est affirmé comme l’une des compétitions Pro-Am les plus intéressantes en GT3.

Le plateau est encore plus étoffé cette année et les courses promettent d’être encore plus spectaculaires. Le ‘gratin’ de la spécialité sera en piste dont la vedette française Côme Ledogar, au volant des différentes Ferrari, Lamborghini, McLaren, Mercedes, BMW, Aston Martin et bien d’autres.

De l’Euroformula Open : Formule monoplace utilisant des châssis F3 Dallara F312 de dernière génération, l’Euroformula Open est aujourd’hui l’une des séries les plus animées et les plus prisées des jeunes pilotes, venus du monde entier, se frayant un chemin vers le sommet.

Les meilleures équipes européennes, telles Carlin, Campos Racing, RP Motorsport, Fortec, Drivex et Teo Martin Motorsport sont présentes en Euroformula Open.

Et du TC Open : confirmant la renaissance des courses de voitures de Tourisme, le TC Open est la grande nouveauté de la saison 2017, avec une série qui met aux prises des GT propulsées par des moteurs turbo jusqu’à 2 litres.
 
Le mot de l’organisateur, GT Sport : « Le week-end GT Open du Circuit Paul Ricard proposera un programme riche, varié et alléchant, dans une ambiance décontractée : amusement garanti ! »

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « Cette compétition revient pour la 6e année du circuit. Et ce retour de l’Euroformula ainsi que du GT Open gagne en dynamique avec l’arrivée des TC Open, du Proto Sprint, des Mitjets et de la série Boss GP dédiée aux monoplaces. »

24 – 25 juin 2017 : Blancpain GT Series Endurance Cup
Des GT aux Supercars, elles seront toutes au Circuit Paul Ricard lors du weekend Blancpain GT Series : Blancpain GT Series Endurance Cup, Blancpain GT Sports Club, Lamborghini Super Trofeo et Deutscher Tourenwagen Cup. En piste également, les Ultracar & GT1 Sports Club, la parade Lamborghini Parade et la parade Bentley.

Synthèse Blancpain GT Series Endurance Cup: les Blancpain GT Series sont réservées aux GT3 et comprend la Blancpain GT Series Sprint Cup (cinq manches) et Blancpain GT Series Endurance Cup (cinq manches). La serie décerne des titres de pilotes et écuries toute catégorie, mais aussi des titres en ‘Pro-Am’ et ‘Am’.

À ceux-ci s’ajoutent aussi les titres pilote et écuries toute catégorie Blancpain GT Series Endurance Cup, ensemble avec une ‘Pro-Am Cup’ et une ‘Am Cup’.

La manche au Circuit Paul Ricard est une course d’endurance de 6 heures à laquelle prendront part les meilleures écuries de GT3 du monde. Elles représentent de prestigieux constructeurs comme Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Ferrari, Jaguar, Lamborghini, McLaren, Mercedes-AMG, Nissan et Porsche. Quelques 60 voitures sont attendues sur la grille de départ de cette unique course ‘dans la nuit’.

Le mot de Stéphane Ratel, fondateur et CEO de SRO Motorsports : « C’est toujours un plaisir de revenir au Circuit Paul Ricard pour cette unique course de nuit de six heures de la Blancpain GT Series Endurance Cup. La grille de départ est toujours une des plus impressionnantes de l’année et l’ambiance du Sud de la France est très appréciable. Avec le Blancpain GT Sports Club, les uniques Ultracars et – nouveauté 2017- le GT1 Sports Club, réunis avec nos courses de support, nous organiserons l’un des meilleurs week-ends de course de la saison. »

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « Les Blancpain GT Series sont synonymes d’émerveillement, c’est un événement spectaculaire et glamour dont les supercars sont les bijoux. Les plus belles autos actuellement produites de par le monde s’y retrouvent, et côté courses le programme est on ne peut plus spectaculaire, du Lamborghini Super Trofeo à l’Endurance, et le GT Sport Club propose un plateau de rêve, un vrai plaisir des yeux. L’organisation propose un magnifique programme, avec les plus beaux équipages, les écuries les plus belles et les plus réputées. »

22 – 23 juillet 2017 : Ferrari Challenge
Synthèse du Ferrari Challenge : Ferrari Challenge Europe, le championnat des series Ferrari
Il s’agit de la quatrième manche des series européennes du Ferrari Challenge Trofeo Pirelli, la série monomarque la plus importante du monde. Seulement des Ferrari sont autorisées à participer à la compétition.

Il a deux différentes catégories: le ‘Trofeo Pirelli’, pour les pilotes professionnels, et ‘Coppa Shell’, plus orienté ‘gentlemen drivers’.

Cette année deux modèles de voitures seront au départ puisque la 458 Challenge EVO (introduite en 2014) sera rejoint par la toute dernière 488 Challenge.

La nouvelle voiture a été dévoilée à Daytona durant le ‘Finali Mondiali’ en décembre dernier.

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « Le seul nom de Ferrari crée un engouement particulier auprès des passionnés d’automobile et de sports mécaniques. Au-delà des fans, chacun a un jour rêvé de Ferrari toutes générations confondues. C’est pourquoi le public est très familial et l’ambiance festive. »

26 – 27 août : 4 Heures du Castellet ELMS
Catégories en compétition lors des 4 Heures du Castellet ELMS : dans le cadre de l’European Le Mans Series au circuit Paul Ricard, GT (LMGTE) et Protos (LMP2 et LMP3) disputeront l’épreuve titre des 4 Heures du Castellet , dont les compétitions support seront la Michelin Le Mans Cup et l’Eurocup Formula Renault 2.0.

Synthèse des 4 Heures du Castellet : l’ELMS fera donc de nouveau étape sur le circuit Paul Ricard les 26 et 27 août prochains !
Avec une importante grille composée de LMP2, LMP3 et LMGTE, les 4 Heures du Castellet, 4e manche de la saison, promettent d’être une nouvelle fois riches en rebondissements.
La France sera bien représentée avec pas moins de 10 écuries, dont Panis-Barthez Compétition aux commandes de laquelle l’ex-pilote F1 Olivier Panis et l’ex-footballeur Fabien Barthez roulent à l’unisson.
Les trois champions sortants, G-Drive Racing, United Autosports et Beechdean AMR défendront leurs titres respectifs.
Et de nombreux pilotes de renom seront présents, dont Jan Lammers, notamment vainqueur des 24 Heures du Mans 1988, associé au volant d’une à un autre ex-F1 boy, vainqueur de 11 Grands Prix.

Le mot de l’organisateur : « Les 4 Heures du Castellet seront le moment phare du weekend ELMS au circuit Paul Ricard, qui présentera également de nombreuses courses supports avec la Michelin Le Mans Cup et l’Eurocup Formula Renault.
« Les animations ne manqueront pas lors de ce week-end et il y en aura pour tous les goûts, aussi bien pour les petits que pour les grands, sur et en-dehors de la piste.
« Le village animation accueillera plusieurs shows pour impressionner le public, qui pourra également gagner de nombreux goodies.
« La traditionnelle séance d’autographes se déroulera le dimanche 27 août avant le départ de la course pour permettre aux fans de glaner des autographes de leurs pilotes favoris.
« Enfin, un espace détente sera spécialement installé pour profiter du soleil tout en suivant la course grâce aux écrans géants mis en place.
« Bien d’autres activités et surprises attendront les fans lors des 4 Heures du Castellet les 26 et 27 août, qui marqueront la mi-saison de l’European Le Mans Series. L’entrée sur le circuit sera gratuite, pour permettre aux spectateurs de profiter pleinement d’un weekend en famille sous le signe du sport automobile. »

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « L’European Le Mans Series est chaque année l’un des événements phares de notre calendrier. Cette année avec, en plus, la Michelin Le Mans Cup et la Formula Renault Eurocup, prototypes, GT et monoplaces seront à la fête sous le soleil estival. Les vacanciers aussi ! »

9 – 10 septembre : Fun Racing Cars
Championnat Fun Cup et Championnat Mitjet 2L Endurance donneront le coup d’envoi de la rentrée automnale 2017 sur le Circuit Paul Ricard.

Synthèse des Fun Racing Cars : plus de 30 Mitjet 2L endurance par course (de 4h à 8h d’affrontements) ; et plus de 45 Fun Cup par course (de 7h à 25h de course).

Les voitures fiables et sportivement équivalentes, elles sont engagées par une quinzaine de teams et plus de 200 pilotes s’affrontent dans chaque meeting.

Le mot de l’organisateur : « Des week-ends de plaisir, une ambiance des plus conviviales, du roulage en quantité, deux formules monotype différentes pour qu’il y en ait pour tous les goûts et tous les niveaux, sur les plus beaux circuits de France et d’ailleurs… »

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « C’est le terrain de jeu idéal pour les pilotes amateurs désireux de se faire plaisir. La compétition est financièrement abordable en équipe. Si les podiums et les places d’honneurs sont parfois âprement disputés, l’ambiance reste conviviale. »

14 – 15 octobre 2017 : Championnat de France FFSA des circuits
Catégories en compétition pour la finale, au Circuit Paul Ricard, du nouveau Championnat de France FFSA qui entend marquer son retour sur le devant de la scène en 2017 : outre le Championnat de France GT, les autres disciplines majeures de l’Hexagone seront au rendez-vous, avec Peugeot Sport et sa nouvelle 308 Racing Cup ; Porsche et la légendaire Porsche Carrera Cup France ; Renault et la spectaculaire Renault Sport Clio Cup ; la FFSA et le prometteur championnat de France F4.

Synthèse du championnat de France FFSA Grand Tourisme : créé en 1997 par Stéphane Ratel, le championnat de France Grand Tourisme, le FFSA GT, fut organisé par SRO Motorsports Group jusqu’en 2010. Ce championnat, longtemps référence européenne, a vu l’avènement du GT1/GT2 puis du GT3.

Après six ans d’absence, SRO a de nouveau été choisi par la FFSA pour lancer un championnat de France sur la base de la catégorie GT4.

Qu’est exactement la catégorie GT4 ?
Ainsi que les disent ses promoteurs, la catégorie GT4, propriété exclusive du groupe SRO, propose une compétition de haut niveau entre des voitures très diverses.
En GT4 sont alignées des GT de constructeurs prestigieux, des coupés de grande série et des productions limitées de petits constructeurs. La catégorie plaît par sa diversité et par son prix, de 50% inférieur à celui de sa grande soeur la GT3, tant en coût d’achat que de fonctionnement.
Pour cette finale sur le circuit Paul Ricard, où le tracé mythique du Grand Prix F1 de France sera utilisé, plus de 20 voitures sont attendues : Porsche, Aston Martin, BMW, Ginetta, McLaren et KTM…
En évolution depuis plus de dix ans : introduite en 2006, la catégorie GT4 s’est initialement développée dans le cadre du championnat néerlandais et en Allemagne dans la Série VLN sous l’appellation SP10.
Elle a rebondi en 2016, avec le lancement de nouvelles voitures telles que la Porsche Cayman GT4 et la McLaren 570S, développées et vendues directement par les constructeurs, et grâce à son succès grandissant tant dans la Série Européenne qu’en catégorie dynamique du Championnat Britannique GT.
La composition des équipages va du Pro-Am au tandem de pilotes amateurs.
Inside GT : parmi les animations développées avec le circuit Paul Ricard, on remarquera l’inédite opération Inside GT. Laquelle proposera au public de nombreuses actions pour vivre la course de l’intérieur.

Le mot de l’organisateur, Stéphane Ratel, Président et fondateur de SRO Motorsports Group : « Je crois énormément en la catégorie GT4. Quand on analyse la conjoncture économique actuelle, c’est clairement la meilleure solution pour certaines compétitions nationales. Les GT4 sont des voitures qui parlent aux fans. Elles sont à la fois spectaculaires et abordables. On voit d’ailleurs le succès grandissant du GT4 dans le British GT et dans la GT4 European Series Northern Cup, deux compétitions dont nous sommes aussi les promoteurs.
« Je suis très heureux du calendrier que nous pourrons proposer dès la première année de la GT4 European Southern Cup, avec de beaux événements et des circuits que les pilotes adorent. Tous les ingrédients sont réunis pour que cette opération soit d’emblée un succès ! »

Le mot d’Audrey Ferro, Directrice du Développement du circuit : « Le championnat de France GT de la FFSA fête ses 20 ans de belle manière, en reprenant du souffle avec un nouveau format de compétitions autour des GT4. Elles constituent l’incontournable base des courses en circuit dans l’Hexagone et permettent aux jeunes talents d’éclore au contact de leurs aînés et des pilotes professionnels. Avec le support de trois constructeurs tels que Peugeot, Renault et Porsche qui proposent un large éventail de catégories, le plein de concurrents est assuré. Il ne leur reste qu’à enthousiasmer le public attendu nombreux pour les finales 2017. »

9 – 10 décembre 2017 : 2ème RALLYCIRCUIT
Après une première édition à succès auprès des concurrents et du public, le Rallycircuit sera de retour au circuit Paul Ricard l’hiver prochain. Pour compléter le programme, des baptêmes de Drift permettront aux passionnés de vibrer, et des places VIP proposeront aux plus enthousiastes de rouler sur les mêmes spéciales que les plus grands pilotes.

Synthèse de Rallycircuit : début décembre 2016, les plus grands pilotes issus de différentes disciplines du sport automobile, tels Sébastien Loeb, Yvan Muller, Romain Dumas, ou encore Erik Comas, s’étaient donné rendez-vous à Rallycircuit sur le mythique circuit Paul Ricard.
Passant par la piste mais aussi par les parkings, les paddocks, le Driving Center ou encore le circuit de kart, le tracé de ce rallye unique a convaincu les teams, les équipages et le public venu en force.
Pour sa deuxième édition, Rallycircuit devrait accueillir 150 équipages à bord de voitures modernes et de VHC (Véhicules historiques de compétition).

Le mot de l’organisateur, Motor Events : « Début décembre prochain, le circuit Paul Ricard va de nouveau accueillir RALLYCIRCUIT, une épreuve unique en France, organisée par une équipe de professionnels du secteur automobile et de la compétition.
« Douze mille spectateurs étaient présents lors de la découverte de cette épreuve totalement inédite sur le circuit Paul Ricard. Des champions des sports mécaniques, venus de disciplines diverses, étaient au rendez-vous accompagnés de personnalités.
« Cette compétition hors norme qu’est Rallycircuit – ouverte aux amateurs et aux professionnels – permet de clôturer la saison sportive de chacun. Aussi, nous souhaitons faire de ce rassemblement un événement incontournable de fin d’année. »

Le mot de Stéphane Clair, Directeur général du Circuit : « Le projet Rallycircuit, déjà approuvé à l’extérieur de nos frontières et désireux d’avoir sa version française au sein du circuit Paul Ricard, présentait autant d’intérêt par son attrait sportif et spectaculaire, qu’il nécessitait la mise en place d’équipements techniques spécifiques pour la création des épreuves spéciales chronométrées.
« Mais nous avons l’habitude d’innover et, au final, les concurrents engagés dans les catégories modernes et historiques, ainsi que le public, ont plébiscité cette première.
Pilotes et copilotes, spectateurs et médias se sont approprié l’événement Rallycircuit, et nul ne doute que la deuxième édition sera encore plus attrayante ! »

Magali Bernard,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*