WTCC à Monza: Victoire impériale de Björk

Thed Björk vainqueur de la course principale à Monza

Le pilote du Polestar Cyan Racing, Thed Björk, a décroché une retentissante victoire en FIA World Touring Car Championship (WTCC) pour Volvo dans la Course Principale de Monza. 

Le Suédois, qui s’élança de la Pole Position DHL, a pris un départ moyen qui a permis à Tiago Monteiro, parti à ses côtés, de s’infiltrer en tête. Mais Björk reprenait son bien dès la fin du premier tour en passant la Honda Civic Castrol World Touring Car à l’amorce de la Parabolica, et n’a plus jamais été inquiété ensuite, s’imposant au final avec une avance de 2sec1.

 

« Ma voiture était tellement rapide », déclarait un Thed Björk ravi. « Je dois juste m’exercer pour mes départs, mais j’ai pu ensuite profiter d’une petite erreur de Tiago pour reprendre la tête. »

La vitesse de la Volvo de Björk était tout simplement trop élevée pour le leader du championnat Tiago Monteiro, qui a passé le reste de sa course à contenir la pression de la Citroën du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport pilotée par Rob Huff. Le Britannique a pressé la Honda durant toute l’épreuve jusqu’à l’arrivée pour prendre la troisième place, mais aussi la victoire en WTCC Trophy, après sa deuxième place lors de la Course d’Ouverture.

Une période de voiture de sécurité a interrompu la course au sixième tour lorsque le vainqueur de la Course d’Ouverture Tom Chilton garait sa Citroën du Sébastien Loeb Racing sur le bas-côté à la chicane Ascari après une casse de transmission. À la reprise deux tours plus tard, Björk enfonçait le clou une nouvelle fois pour se mettre définitivement à l’abri, alors que Monteiro faisait le nécessaire pour contenir Huff derrière lui.

Le pilote du Polestar Cyan Racing, Nicky Catsburg décrochait une quatrième place relativement tranquille, alors que son équipier Nestor Girolami arrachait la cinquième position sur la ligne d’arrivée à Norbert Michelisz, à l’issue d’un long duel avec le pilote de l’’équipe Castrol Honda World Touring Car. Girolami choisissait en effet la ligne extérieure à la Parabolique dans le dernier tour et utilisé le phénomène d’aspiration pour se porter à la hauteur de Michelisz et le dépasser d’un cheveu.

Après l’abandon de Tom Chilton, Mehdi Bennani a sauvé l’honneur du Sébastien Loeb Racing avec la septième place, devant la Chevrolet Cruze RML du Campos Racing pilotée par Esteban Guerrieri.

Yann Ehrlacher décrochait la neuvième place au volant de sa Lada du RC Motorsport, et John Filippi complétait le top 10 juste devant Tom Coronel, parti en pole position de la Course d’Ouverture au volant de sa Chevrolet Cruze du ROAL Motorsport.

La prochaine épreuve sera la WTCC JVCKENWOOD Race of Hungary, du 12 au 14 mai.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*