WTCC à Marrakech: Guerrieri génial, Monteiro magique

Tiago Monteiro et Esteban Guerreri, une victoire chacun à Marrakech

Esteban Guerrieri a signé sa première victoire en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme (WTCC) dans la Course d’Ouverture à Marrakech, tandis que celle de Tiago Monteiro dans la Course Principale. Mieux dotée en points, de la WTCC Afriquia Race au Maroc fait du Portugais le premier leader dans la course au titre.

 

Guerrieri a débuté la Course d’Ouverture en deuxième position sur la grille mais capitalisé sur les freins faiblissants de la Chevrolet de Tom Coronel pour s’imposer devant Thed Björk, du Polestar Cyan Racing, et le héros local Medhi Bennani. Norbert Michelisz a suivi Monteiro, son équipier chez Honda, à l’arrivée de la Course Principale, qui est plus longue et rapporte plus de points qu’auparavant. Néstor Girolami a pris la troisième place pour l’équipe d’usine Volvo Polestar, qui est à égalité avec Honda au classement Constructeurs avant la prochaine course en Italie.
Avec huit champions du monde potentiels en action, cette saison se présente déjà comme la plus ouverte en près d’une décennie, alors que la victoire de Guerrieri ouvre un bel avenir en WTCC au talentueux Argentin qui fut un rival de Lewis Hamilton et Sebastian Vettel en Formule 3. Son rythme dans la Course Principale lui a également valu le prestigieux Trophée TAG Heuer du Meilleur Tour et une montre.

D’autres performances notables sont venues des rookies Aurélien Panis et Ryo Michigami, qui ont inscrit leur premier point en WTCC avec une dixième place dans la Course d’Ouverture et la Course Principale respectivement.

Après que Guerrieri a coiffé les lauriers du Trophée WTCC dans la Course d’Ouverture, Tom Chilton se les est assurés quand le vainqueur en piste, Medhi Bennani, a reçu une pénalité de deux secondes pour une collision avec Nicky Catsburg – qui l’a fait passer de la quatrième à la sixième place et de la première à la deuxième au classement des pilotes privés.

PAROLES DE VAINQUEURS
Esteban Guerrieri (vainqueur Course d’Ouverture) : « J’ai deux gros trophées, de grosses émotions, le sentiment est fabuleux. On a eu un bon début hier [samedi] mais un peu de malchance en qualifications avec les drapeaux jaunes et on n’a pas pu atteindre le top 10. Mais heureusement pour nous et malheureusement pour quelques gars, ils ont reçu une pénalité et on a pu partir de la seconde place avec la grille inversée. C’est un sentiment génial et ça l’est aussi pour les gars de Campos Racing, ils méritent cela plus que quiconque. J’ai vu que Tom [Coronel] avait quelques soucis avec les freins et que sa voiture n’avait pas un aussi bon équilibre que la mienne, donc j’ai attendu, patiemment. Je me suis rendu compte que mes freins n’étaient pas bons mais les siens devaient être encore pires car il bloquait [les roues], les a perdus et a tiré tout droit, malheureusement pour lui mais c’est la course. »

Tiago Monteiro (vainqueur Course Principale) : “Évidemment, partir de la pole position est génial parce que sur un circuit urbain, c’est la plus grosse partie du boulot tant qu’on prend un bon départ. Mais il faut encore y aller car il y a de nombreux tours et il peut y avoir des soucis pour tout le monde avec les freins, les pneus, etc. Et puis il fait très chaud dans la voiture, donc beaucoup de choses peuvent aller mal. On doit maintenir un bon rythme, pas trop lent, pas trop rapide. C’est donc un sentiment fantastique de démarrer la saison comme ça après tant de travail durant l’hiver. Être là après un doublé avec Norbi, c’est génial, je suis très content. Et Ryo [Michigami] a marqué un point lui aussi.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*