TT du Labourd: Castan se fait plaisir avec Coralie

Manu Castan © Fane Adonf

Manu Castan et sa compagne Coralie Desclaux est au Rallye tout-terrain du Labourd au volant d’un SSV Can Am. Le même que celui utilisé au cours des 6 Heures de Saint-Laurent d’Arce et avec lequel François Cazalet, Benoît Soulas et José Castan ont terminé deuxième. Pour ce coup d’essai en rallye tout-terrain, tout le monde regarde cet équipage et l’engin d’un oeil interrogateur car, connaissant l’agilité de l’engin et le talent du pilote, le bilan pourrait placer l’ensemble sur une marche du podium. Faites vos jeux…

 

– Manu, peux-tu nous présenter ton nouveau SSV Can Am
Manu Castan : « Il s’agit d’un Can’Am nouvelle génération. Au niveau des dimensions il est semblable aux Buggys de rallye tout-terrain. Le châssis est léger. Les débattements issus des Pro Truck des USA sont assez impressionnants. Le moteur est un moteur de moto neige Rotax à turbo. D’origine l’auto fait 155 chevaux pour 750 kg. Avec le moteur préparé et l’auto en condition course (arceau, pare-brise, roue de secours, bavette), nous sommes à 180 chevaux pour 840 kg. La différence de ce nouveau SSV par rapport aux anciens SSV se situe au niveau de la taille du châssis, des suspensions et des trains roulants. »

– Pourquoi ce choix ?
Manu Castan : « Ce choix est d’abord professionnel en raison de mon activité de ‘location de véhicule tout terrain’. En fin d’année dernière, j’ai entendu parler de ce nouveau SSV sorti aux USA. Il est arrivé en France grâce à Vincent Locmane. J’ai eu l’occasion de l’essayer et j’ai été conquis par sa facilité dans le pilotage et par son niveau de performance. Notre Team RM Sport a donc décidé d’en acheter un afin de le louer pour des rallyes ou Endurance tout-terrain, mais aussi à titre personnel afin que mon père, ma soeur et moi-même roulions avec. »

– Quelles sont tes ambitions pour ce Labourd ?
Manu Castan : « Le but avant tout sera de me faire plaisir et de continuer à développer l’auto et à la fiabiliser, même si elle l’est déjà. Cela permettra de découvrir ses points faibles, si elle en a. Selon les conditions, je tenterai de réaliser le meilleur chrono dans Uzkain. Il s’agit juste d’un petit challenge personnel, l’essentiel étant de me faire plaisir. Nous venons au Labourd, avec Coralie, vraiment pour cela car nous aimons ce rallye. C’est le seul rallye prévu au programme cette saison. Le reste de la saison je me déplacerai, non pas en tant que pilote, dans le cadre de notre activité professionnelle de location de véhicule tout terrain. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*