Ce week-end : Le Maroc et le WTCC

© DR

– L’arrivée du WTCC au Maroc en 2009 a constitué la première épreuve automobile internationale courue dans le pays depuis 1958 et le Grand Prix de Casablanca, remporté par Stirling Moss, qui avait tout de même raté le titre en fin d’année au profit de Mike Hawthorn. 

– Cette première course de WTCC à Marrakech avait été remporté par Rob Huff au volant d’une Chevrolet, le Britannique ayant également dominé les qualifications auparavant. Il a terminé deuxième de la course 2 derrière Yvan Muller (Seat) et Nicola Larini (Chevrolet).

 

– Citroën a débuté sa campagne en WTCC comme il se devait en 2014, avec le futur champion José Maria Lopez remportant la première course de la saison, et la première de l’ère du TC1, avant que Sébastien Loeb ne s’impose à son tour dans la seconde manche.

Les langues officielles au Maroc sont le Berbère et l’Arabe. Ce groupe distinctif de dialectes arabes marocains est appelé collectivement le Darija, alors que le Français et, en moindre mesure, l’Espagnol et l’Anglais sont également parlés dans le pays.

– Le Marocain Mehdi Bennani est devenu le premier pilote arabe à remporter une course du championnat du monde de la FIA lorsqu’il s’est imposé dans la course WTCC de Shanghai en 2014.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*