WTCC à Marrakech: Les temps forts du week-end

Mehdi Bennani de nouveau avec le Loeb Racing © DR

Ce week-end, Le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) prend l’envol de la saison 2017. C’est à Marrakech que sont lancés les festivités, circuit devenu permanent et sur lequel Mehdi Bennani sur une des Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing espère briller. Non seulement il évoluera devant les siens mais aussi pour marquer le maximum de points, car tous comptent en fin de saison !

 

– Week-end d’ouverture de la saison de dix courses en 2017, avec huit champions potentiels.
– L’une des saisons les plus ouvertes depuis presque une décennie.
– La piste semi-permanente de Marrakech offre des batailles serrées, et n’autorise aucune marge d’erreur.
– Une foule importante pour encourager le héros local Mehdi Benanni.
– Les pilotes rookies prêts à prendre leurs marques au sein d’un peloton ultra-compétitif.
– La température ambiante avoisinera les 32 degrés et éprouvera les pilotes et leurs voitures.
– Une couverture TV étendue en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (MENA), et partout dans le monde.

CE QUI CHANGE EN 2017
– Les équipes d’usine Honda et Volvo dos-à-dos, à la lutte avec les meilleurs concurrents privés.
– Un calendrier revu qui voit le retour de deux épreuves emblématiques, Monza et Macao, une nouvelle piste pour la course de Chine, et une date avancée à la mi-juillet pour la course de WTCC en Argentine.
– Un programme raccourci qui implique que chaque résultat comptera.
– La course principale plus longue qu’auparavant, avec davantage de points à distribuer pour le top 10 (nouveau barème : 1=30 points; 2=23; 3=19; 4=16; 5=13; 6=10; 7=7; 8=4; 9=2; 10=1)
– WTCC MAC3, l’épreuve chronométrée inspirée du Tour de France, se poursuit avec deux points supplémentaires pour le vainqueur.
– Inspiré du FIA World Rallycross, le Tour Joker est prévu pour la course de Vila Real, au Portugal.
– Un nouveau format sur deux jours pour réduire les coûts pour les équipes (Essais libres 1 et 2 longs désormais de 45 minutes chacun, pas d’essais le vendredi).
– Des réseaux sociaux renouvelés, avec des innovations à venir tout au long de la saison.
– L’utilisation d’une caméra 360 degré pour offrir aux spectateurs l’impression qu’ils sont dans la voiture avec le pilote.

DERNIERES NOUVELLES DES PILOTES
– Les équipes d’usine Honda et Volvo Polestar présenteront chacune une équipe de pilotes remaniée pour 2017. Le pilote japonais Ryo Michigami remplace Rob Huff chez Honda, où il fera équipe avec Norbert Michelisz et Tiago Monteiro. Thed Björk aura pour sa part deux nouveaux équipiers : Nicky Catsburg et Nestor Girolami, alors qu’Yvan Muller a signé en tant que pilote de développement pour l’équipe partenaire de Volvo, le Cyan Racing.

– Huff retourne au sein du ALL.INKL.COM Münnich Motorsport après trois ans d’absence pour piloter la Citroën C-Elysée WTCC nouvellement acquise par la structure allemande. Mehdi Bennani et Tom Chilton continuent avec les Citroën alignées par le Sébastien Loeb Racing, et accueillent un nouvel équipier en la personne de John Filippi, qui voit son partenariat renouvelé avec OSCARO.

– Il y aura une certaine fierté familiale pour les pilotes débutants Yann Ehrlacher et Aurélien Panis. Ehrlacher est le neveu du quadruple champion du monde Yvan Muller, alors que le père de Panis n’est autre qu’Olivier Panis, le vainqueur du Grand Prix de Monaco 1996, et actuel commentateur du WTCC pour Eurosport France.
Panis fera équipe avec Daniel Nagy au sein du Zengo Motorsport, alors que Ehrlacher roulera pour la nouvelle équipe du RC Motorsport.

– Esteban Guerrieri a bouclé un programme pour l’instant partiel avec le Campos Racing, et travaille pour finaliser sa présence sur la saison complète.

– Tout comme Guerrieri, Tom Coronel sera au volant d’une Chevrolet Cruze en 2017, après avoir prolongé son accord à long terme avec le ROAL Motorsport de Roberto Ravaglia, toujours soutenu par DHL.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*