Désert Challenge: Quintanilla et Sonik défendent leur titre

Pablo Quintanilla © DR

C’est par un ciel sans nuage et 35°C que se déroule la deuxième journée des vérifications administratives et techniques de l’Abu Dhabi Desert Challenge sur le circuit Yas Marina.

À l’issue de ces contrôles, 25 motos dont 2 non FIM (+450) et 14 quads sont autorisés à prendre le départ de cette 27e édition du ADDC.

 

Alors que les teams d’usine : KTM, Husqvarna et Honda passent les diverses inspections pour les motos et le matériel des pilotes : casques, gants… Pablo Quintanilla a un sourire énigmatique. Le Chilien regarde son Husqvarna, des étoiles dans les yeux : « Commencer la saison avec le #1, c’est quelque chose de très spécial », confie-t-il. À le regarder, il n’est pas difficile de ressentir son émotion : le #1 qu’il arbore, celui du Champion du Monde FIM des Rallyes Tout-Terrain, est l’aboutissement d’une année de travail, une saison entière de courses, de tension, d’espoirs, de désespoirs parfois, et les lauriers sous le drapeau à damiers. Une sacrée aventure sportive et humaine qui marque d’une pierre blanche la carrière d’un pilote !

À ces côtés, Antoine Meo (KTM) n’est pas moins heureux de se retrouver à nouveau dans son costume de lumière : « Une année sans rouler, c’est long… J’ai été opéré cinq fois après ma chute au Dakar 2016 mais tout cela est derrière moi. Aujourd’hui, je suis là, en forme mais je manque de roulage. Pour revenir au top et bien prendre le rythme il me faudra 6 mois je pense…. »

Pour Kevin Benavides (Honda), tout comme pour Antoine, ce sera la baptême du feu : « C’est la première fois que je participe à l’Abu Dhabi Desert Challenge, explique le jeune Argentin. J’ai hâte de découvrir les grandes dunes que tout le monde me décrit comme exceptionnelles ! »

Chez les amateurs, il y a quinze jours, Benjamin Melot avait remporté la première spéciale de la Baja Dubai et terminé deuxième au général. « Je ne participerai qu’à ce rallye, explique le Français résidant à Dubaï, et je suis heureux que le Duust Rally Team a pu me prêter une 450 KTM car à Dubaï, j’avais une 500 et je n’ai pas pu marquer de points au championnat…. »

En quad, Rafal Sonik s’élancera à la conquête de son 5e titre tandis que les 13 autres quadeurs auront fort à faire pour contrer le Polonais qui, chaque année, renforce son expérience et sa ténacité.

Cette année, de nombreux nouveaux pilotes quad arrivent du Monde entier pour participer au Championnat du Monde FIM des Rallyes Tout-Terrain dont Alexis Hernandez. « C’est la première fois que je viens courir à Abu Dhabi, explique le Péruvien, et la toute première fois que je cours hors d’Amérique du Sud ! J’ai participé au Dakar 2016 mais pas cette année car je me suis fracturé l’épaule gauche. Afin de bien me préparer pour ce prochain challenge qui partira de chez moi, je vais participer à tout le Championnat du Monde FIM 2017 ! »

Sur sa veste, Alexis arbore un #DelPeruParaElMundo pour aider les sinistrés de ces dernières intempéries au Pérou et leur donner un peu de joie en les emmenant dans les dunes d’Abu Dhabi.

Parcours
Liaisons : 749 km – Spéciales : 1339 km – Total : 2087 km
Jeudi 30 et vendredi 31 mars : Vérifications administratives et techniques Yas Marina Circuit
•Samedi 1er avril : Super Spéciale (Étape 1) Al Forsan International Sports Resort
•Dimanche 2 avril : 1ère Spéciale (Étape 2) Yas Marina Circuit
•Lundi 3 avril : 2ème Spéciale (Étape 3) Nissan
•Mardi 4 avril : 3ème Spéciale (Étape 4) Al Ain Water
•Mercredi 5 avril : 4ème Spéciale (Étape 5) ADNOC Distribution
•Jeudi 6 avril : 5ème Spéciale (Étape 6) Abu Dhabi Aviation et arrivée au Yas Marina Circuit.

Judith Tomaselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*