Formules transport pour le Rallye Kazakhstan

Nouveu rallye-raid dans le paysage de la Coupe FIA

– BFG a été nommé transporteur officiel du Rally Kazakhstan basé dans la ville d’Aktaou.

La Fédération Sportive Automobile de la République du Kazakhstan a désormais finalisé toute une gamme de formules d’acheminement et de transport pour les concurrents qui souhaitent participer au Rally Kazakhstan, cinquième manche de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain 2017, du 20 au 27 mai.

 

De longs trajets devant être parcourus dans des délais très réduits, notamment pour les concurrents qui envisagent de participer également à l’Abou Dhabi Désert Challenge et au Sealine du Qatar en avril, une logistique précise et efficace s’avère donc essentielle. La Fédération Sportive Automobile de la République du Kazakhstan a ainsi prévu plusieurs formules afin de permettre aux équipes de rallier Aktaou, ville des bords de la mer Caspienne, dans des délais confortables, à l’occasion des débuts historiques du Kazakhstan en Coupe du Monde FIA.

« Il n’a pas été facile de mettre au point l’acheminement et le transport depuis le Qatar et de l’Europe de manière précise », a indiqué Marat Abykayev, Président de la Fédération Sportive Automobile de la République du Kazakhstan, « et cela nous a demandé un an de travail. Nous sommes en mesure d’annoncer que le partenaire officiel transport du Rally Kazakhstan 2017 est le BFG Best for Goods SRL (BFG). Cette société a travaillé sur plusieurs épreuves de sports mécaniques, et elle possède la réputation sur le marché de proposer un service efficace et clair avec des tarifs transparents. C’est le seul transporteur agréé approuvé par le Rally Kazakhstan et il fournira également des installations de dédouanement. »

Quatre formules d’acheminement sont disponibles, même si BFG peut également proposer, sur demande, des solutions de fret aérien. Une première formule complète est destinée aux équipes européennes qui souhaitent participer aux épreuves organisées aux Émirat Arabes Unis, au Qatar, au Kazakhstan et à la Baja italienne. La deuxième formule s’adresse aux concurrents européens qui effectuent directement l’aller et retour entre l’Italie et le Kazakhstan, alors que la troisième alternative propose un calendrier et un programme d’acheminement aller-retour entre le Qatar et le Kazakhstan. Enfin, la quatrième formule est une proposition d’acheminement en aller simple, du Qatar au Kazakhstan.

Pour la première formule complète, les véhicules devront être livrés au port italien de Gênes les 2 et 3 mars et les équipements pourront être récupérés au port Jebel Ali de Dubaï le 27 mars. Les véhicules devront ensuite être ramenés à Jebel Ali les 7 et 8 avril. Ils arriveront à Doha le 13 avril et seront mis à disposition au circuit de Losail.

Les véhicules devront ensuite être ramenés au Losail le 22 avril pour embarquement, et ils seront mis à disposition à l’entrepôt Mobilex d’Aktaou le 16 mai. Les véhicules ramenés à l’entrepôt Mobilex le 29 mai seront ensuite acheminés jusqu’en Italie et mis à disposition à Pordenone le 12 juin.

Pour les équipes européennes ne souhaitant pas d’acheminement jusqu’au Moyen-Orient pour participer à l’Abou Dhabi Desert Challenge ou à l’épreuve Sealine au Qatar, les véhicules devront être livrés le 27 avril à Pordenone. Ils seront ensuite mis à disposition à l’entrepôt Mobilex le 16 mai au plus tard. L’acheminement retour sera effectué selon le calendrier prévu pour la première formule.

D’après communiqué Neil Perkins,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*