Matthieu Baumel ne chômera pas cette saison !

Matthieu Baumel © MFE

A quelques jours de sa première épreuve 2017 aux cotés de Nasser Al Attiyah (Rallye du Qatar sur Skoda), Matthieu Baumel prépare sa nouvelle saison, elle ne sera pas des plus calmes ! 

Durant le récent Dakar, Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel se sont montrés quatre jours durant performants. Contraints de quitter l’épreuve suite à un choc du Toyota avec un rocher, Matthieu reparle brièvement de cet épisode douloureux qui le motive doublement dans la  poursuite de sa saison en restant associé à Nasser Al Attiyah.

 

« Au cours de notre court Dakar, nous avons remporté la spéciale 1 (longueur 60 km). En ouvrant le deuxième secteur sélectif très rapide et bosselée nous avons terminé deuxième. La  journée suivante avait bien débutée par une première spéciale réussie avec un zéro faute. Un très bon pilotage de Nasser, pas d’erreur de navigation de ma part, cela nous a permis de pointer provisoirement en tête avant de rencontrer dans le second secteur sur des pistes en altitude, un danger mal négocié et non mentionné sur le road-book. Nous avons heurté un gros rocher pour éviter le ravin. Dans le choc, l’arrière droit du Toyota s’est arraché. A l’expertise de l’auto, nous avons compris que les dégâts étaient importants mais surtout que le châssis était touché.
« Nous avons quitté le Dakar avec un immense regret car l’équipe Toyota Gazoo – Overdrive avait fait un super boulot et l’auto s’est montrée performante, elle nous aurait permis de nous battre pour la victoire. Ce n’est que partie remise ! »

Matthieu Baumel au Trophée SSV ICE TOUR
Entre deux rallyes, Matthieu va s’offrir des petites récréations. Il s’est engagé sur le SSV ICE TOUR pour 3 courses sur glace à Val d’Isère et à Serre-Chevalier. Entouré de ses amis et de pilotes émérites que sont Stéphane Peterhansel (Monsieur Dakar, 13 victoires), Stéphane Chambon, Andréa Mayer, Matthieu passera du baquet de navigateur à celui de pilote l’espace de trois week-ends. Des changements thermiques auxquels il est coutumier : de la chaleur et du sable, au froid et à la glace ! Il mènera un SSV Yamaha YXZ 1000R préparé par le Team Audemar.

Sprint en solo durant la course du samedi, dimanche l’endurance sera un gros morceau: « Le mot d’ordre sera essentiellement de se faire plaisir et de profiter de la machine. J’ai pu tester le week-end dernier les capacités et la résistance de la machine. J’ai aussi coaché ma coéquipière pour l’endurance, Emma Clair. Elle n’a jamais piloté de SSV et jamais elle n’a piloté sur la glace ! Avec persévérance et en suivant mes conseils, elle a finalement réussi à faire des passages satisfaisants et nous nous sommes bien amusés.
« Cela m’a rappelé mes séances de formateur auto lorsque je débutais en Rallye. C’est important pour moi de pouvoir transmettre, c’est quelque chose qui me tient à cœur. »

Calendrier 2017
Cette saison, avec Nasser Al Attiyah, Matthieu Baumel participera à deux Championnats:
– La Coupe du Monde FIA des rallyes tout-terrain comprenant des Bajas et des rallyes dont Abu Dhabi (Avril), le Sealine au Qatar (Avril), le Kazakhstan (Mai) et le Rallye du Maroc (4-10 Octobre).

« Notre objectif » poursuit Matthieu, « remporter un 3ème titre mondial d’affilé. Nous participerons cette année au Silk Way Rally au mois de Juillet prochain (Russie, Kazakhstan, Chine) une épreuve longue à l’image du Dakar, elle va nous permettre de nous jauger par rapport à la concurrence. Il y aura forcément les Peugeot et les Mini, ce sera pour nous, l’occasion de prendre notre revanche. »

En parallèle l’équipage Nasser Al Attiyah – Matthieu Baumel participera au Championnat du Moyen Orient, à bord d’une Skoda R5 préparée par le Team Autotech. Nasser repart pour remporter son 13ème titre de champion du Moyen Orient « pour ma part ce serait le 3ème titre d’affilé », rappelle Matthieu. « Le Qatar sera suivi de la Jordanie, du Liban, de Chypres et d’Iran. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*