Trophée Andros: Les mille et une raisons d’aller à Super Besse

A l'affiche de Super Besse ce samedi...

C’est aujourd’hui, samedi 28 Janvier, avec des conditions climatiques idéales que le titre va se jouer entre Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio III – DA Racing) et Jean-Philippe Dayraut (BMW M2). Actuellement 3ème au général, Oliver Panis (Audi A1 Quattro) pourra jouer les trouble-fête, puisqu’après les décomptes (*), il peut encore prétendre à une 2ème place au classement général final.

 

Les locaux à l’honneur
Véritables stars dans leurs domaines, les représentants de la région sont très performants.

– Dans la catégorie Elite, le clermontois Nathanael Berthon, pilote de l’Audi A1 Quattro du B.A.C. Team WRT, est actuellement le large leader au général et pourrait se voir sacré dans son jardin.

– Présence à souligner (également en catégorie Elite) de Firmin Caddedu, champion de France 2016 de Rallycross, participera à sa 3ème course de la saison (2 courses à Lans-en-Vercors) après avoir réalisé un magnifique podium (2ème place) à Lans-en-Vercors. Ce jeune prodige du sport auto français semble avoir déjà apprivoisé la glace.
    
– On retrouve également le fidèle pilote de l’AMV Cup, Romain Gioffre accompagné de ses camarades de jeu, prêts à faire le show !

Une course dans la course : nouvelle édition du Trophée des Stars
Pour cette course unique, plusieurs stars s’affronteront :

– Romain Bardet (4 participations au Tour de France, plusieurs victoires d’étapes et 2ème en 2016)
– Randy de Puniet (16 saisons en Championnat du Monde de Moto GP : 24 podiums et 5 victoires) qui fera ses premiers pas en 4 roues, à l’instar de Stéphane Péterhansel (recordman des victoires sur le Dakar) qui avait débuté en 1998. Il remplace Camille Lacourt qui a du déclarer forfait
– Fabien Gilot (Champion Olympique de natation, 5 fois Champion du Monde)
– Guillaume Pley (chroniqueur radio sur NRJ et TV sur CSTAR)

Le Trophée des Stars débutera ce samedi à 14h par une séance de dédicaces dans le paddock, puis s’en suivra la course.

(*) définition du décompte: le titre se joue au cumul des 11 meilleurs résultats sur les 13 courses de la saison (2 courses joker)

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*