Belgian Audi WRT Serres Chevalier: Deux victoires, un doublé…

Olivier Panis sur la plus haute marche

Pour le grand retour du Trophée Andros sur le circuit de Serre Chevalier, le Belgian Audi Club Team WRT a marqué les esprits. Très performantes tout au long du week-end, les deux Audi A1 quattro ont manqué de réussite samedi avant de prendre une éclatante revanche le lendemain. Olivier Panis et Benoit Tréluyer ont en effet signé le premier doublé de l’équipe belge en Elite Pro pendant que Nathanaël Berthon remportait une magnifique victoire en Elite, reprenant ainsi ses distances au championnat.

 

Cela faisait huit ans que le Trophée Andros n’avait plus fait étape à Serre Chevalier, où la compétition de courses sur glace a vécu sa première course en 1990. Autant dire que l’impatience était de mise ! Même les dieux de la météo avaient décidé de participer à la fête en proposant des températures très froides, les bolides évoluant donc tout le week-end sur de la glace vive. Pourtant, samedi soir, c’est la déception qui prévalait dans le clan du Belgian Audi Club Team WRT. Après avoir commis une erreur lors de la première manche qualificative, Olivier Panis était victime d’un problème électrique lors de la seconde manche. Le fer de lance d’Audi était donc classé bon dernier au terme de la journée… De son côté, Benoit Tréluyer poursuivait son apprentissage de la glace en prenant la 7e place du jour, non sans avoir commis une petite erreur dans sa seconde manche qualificative. « C’est vraiment très frustrant car la performance est clairement là », confiait Pierre Arnaud, le Team Manager de l’équipe. « Mais en Andros il faut que tout soit parfait… et ici la chance n’était clairement pas de notre côté. »

Sous le soleil et devant un public venu en nombre, les deux pilotes Audi prenaient toutefois une cinglante revanche lors de la deuxième journée de course. Olivier Panis dominait très nettement les manches qualificatives avant de s’offrir le meilleur temps en Super Pole et de remporter la Finale avec une très confortable avance, signant ainsi son deuxième succès de la saison. « Ce fut une magnifique journée, une de celles qui nous font aimer le Trophée Andros », souriait le Grenoblois. « Je suis super content car cela vient récompenser cette équipe qui a de nouveau fait un remarquable travail. Hier, c’est clairement la malchance qui nous a empêchés de jouer tout devant. J’ai commis une erreur, puis j’ai eu un problème technique. Mais nous nous sommes tous serrés les coudes, nous n’avons pas baissé les bras et aujourd’hui nous avons connu une journée parfaite. Avec les décomptes des deux moins bons résultats, je n’ai pas encore perdu toutes mes chances au championnat, où j’occupe actuellement la troisième position. Il reste trois journées de course et je suis particulièrement motivé à l’idée de me battre jusqu’au bout, surtout que la prochaine étape sera à Lans en Vercors, c’est-à-dire l’épreuve la plus proche de mon domicile. »

Après la déception du samedi, la journée de dimanche ressemblait à un rêve pour l’équipe belge puisque Benoit Tréluyer lui offrait le premier doublé de sa courte histoire en Trophée Andros. Le triple vainqueur des 24 Heures du Mans a ainsi confirmé sa montée en puissance. « Je me suis régalé », jubilait-il en descendant du podium, son deuxième déjà. « Comme je suis nouveau dans le Trophée, je sais que la première journée de course est avant tout pour apprendre. Je découvre le circuit, j’essaie des trucs… Et le but est de tout mettre bout à bout le lendemain. Ici, ça a super bien fonctionné et je suis très heureux d’offrir son premier doublé au Belgian Audi Club Team WRT. »

Elite : une victoire et un leadership conforté pour Berthon
A l’image du scénario de l’Elite Pro, le Belgian Audi Club Team WRT a connu un week-end en deux temps en Elite. Deuxième des manches qualificatives samedi, Nathanaël Berthon perdait un rang après la Finale. « Nous avons commis une petite erreur dans la procédure de départ », expliquait Mathieu Lefevre, l’ingénieur de l’Audi A1 quattro #10. « C’est rageant car ce sont des points précieux pour le championnat qui s’échappent… Mais nous allons prendre notre revanche demain ! »

Chose promise, chose due ! Dimanche, Nathanaël Berthon fut tout simplement intouchable dans la catégorie Elite. En tête après les manches qualificatives et vainqueur de la Finale, il a en outre signé le meilleur tour en course, ce qui lui offre un point bonus supplémentaire au championnat. Grâce à ce troisième succès, l’Auvergnat a repris ses distances en tête du championnat. « Nous étions tous très déçus samedi soir », avouait l’ex-pilote de GP2. « Mais la voiture a vraiment été au top tout le week-end et l’équipe a parfaitement géré les pneus qui nous sont alloués. Pour ma part, je me sentais bien sur ce circuit, j’ai pris beaucoup de plaisir et, automatiquement, les performances s’en ressentent. A nous de poursuivre sur notre lancée la semaine prochaine à Lans en Vercors. »

Quatrième pilote du Belgian Audi Club Team WRT, Bérénice Demoustier a terminé à deux reprises à la 7ème place. « Pour être tout à fait honnête, j’espérais un peu mieux », confiait la Nordiste. « Il ne m’a pourtant pas manqué grand-chose pour rentrer dans le top 5 et pour devancer l’autre féminine, Margot Laffite… Mais le niveau est de plus en plus relevé dans cette catégorie Elite. »

Avec deux victoires et un total de quatre podiums sur le week-end, le Belgian Audi Club Team WRT a brillé dans les Hautes Alpes. « On peut toujours se dire que nous aurions pu, sans ce manque de réussite, dominer les deux jours », estimait Benoit Ducastel, le chef mécano. « Mais on sait que ça fait partie de l’Andros… Nous avons tout de même marqué de gros points, nous sommes en tête du classement des Teams et nous restons en lice pour jouer les titres dans les deux catégories. Rendez-vous à Lans en Vercors pour la suite ! »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*