Africa Race Etape 6/Sodicars: C’est reparti pour Boutron-Barbet !

Philippe Boutron et Mayel Barbet © Alain Rossignol

De Dakhla à Tiwilit pas de raison de traîner car, le passage de la douane demanda un peu de temps même si, il fut presque express, entre le Maroc et la Mauritanie. Après une journée de repos, les esprits sont frais et les mécaniques révisées et presque neuves !

 

Une longue étape de 744km avec une première liaison de 438km (entre Dakhla et Boulanouar) puis, la spéciale de 173km et enfin une dernière liaison de 133km pour atteindre le premier bivouac mauritanien de Tiwilit attendaient les rescapés.

Les soucis rencontrés par Philippe Boutron et Mayeul Barbet dans l’étape 5 (un cylindre en vrac) ne sont qu’un mauvais souvenir. Ils ont pu être résolu lors de la journée de repos à Dakhla permettant à ce sympathique équipage de reprendre le cours normal du rallye. Et dans l’étape 6 , celui de toutes les audaces puisque le BV2 roule désormais sur 7 et non plus 8 cylindres, ils sont serré les fesses pour finalement se classer 19ème de la spéciale. C’est donc à la 22ème place (avec 5 heures de pénalité) qu’ils se situent après leur terrifiante journée de vendredi en rentrant au bivouac à la corde du Scania de Richard Gonzalez – Jean-Marc Ayala et Jean-Pierre Normand. Ceux-ci se situent en Mauritanie à la 44ème place du général après avoir terminé le secteur sélectif à la 36ème place de l’étape. « C’est sans problème que nous avons effectué le transfert du Maroc en Mauritanie » précise Richard dont le moral est revenu et qu’il espère vivre jusqu’au Lac Rose.

C’est une boucle autour de Tiwilit qui attend les concurrents pour la 7ème étape, la deuxième en Mauritanie. L’Africa Race
 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*