Lance Stroll veut décrocher le titre F3 à Imola

Lance Stroll © DR

Le pilote du Prema Powerteam, Lance Stroll a l’opportunité de devenir Champion de FIA F3 Europe dès ce week-end en Italie. 

Lance Stroll se rend sur l’avant-dernière manche du championnat FIA Formule 3 Europe chargé d’une mission importante. Le pilote de développement Williams F1 va débarquer à Imola (1er-2 octobre) avec la ferme intention d’obtenir le titre des conducteurs.

La manche italienne, distante de 170 kilomètres de l’usine du Prema Powerteam (l’équipe de Stroll) près de Vicenza peut être considérée comme la manche à domicile de la formation transalpine. Comme de coutume, trois courses seront disputées cette fin de semaine. Lance prendra part à la première épreuve avec une avance confortable de 68 points sur son rival et équipier Maximilian Günther au classement général. Il sera possible d’obtenir au maximum 75 unités ce week-end (une victoire valant 25 points). La couronne tend les bras à Stroll qui s’est montré d’une régularité exemplaire tout au long de la saison. Lors de la manche précédente au Nürburgring, le Canadien a inscrit deux pole positions, deux succès et un meilleur tour en course.

Stroll retrouvera un tracé qui ne lui est pas inconnu. En juin 2014, il avait pris part aux courses de F4 italienne, avec de la réussite : trois podiums (deux victoires et une deuxième place) et deux meilleurs tours, avec Prema Powerteam, déjà ! Lance devra s’accomoder d’un emploi du temps particulier. Les séances d’essais libres auront lieu le vendredi après-midi, ainsi que la qualification pour la Course 1. Le lendemain, départ de l’épreuve à 11 heures et qualif’ l’après-midi. Les deux autres courses s’enchaîneront à 11h10 et 16h05, dimanche.

« Je suis extrêmement déterminé à décrocher la couronne à Imola. La possibilité de remporter le championnat en Italie sera dans un coin de la tête ; mis à part cela, ce sera un week-end de course comme les autres. Je vais attaquer autant que possible. Prema Powerteam joue à domicile, c’est donc une donnée qui m’encourage à faire du bon travail. Je suis en confiance après les résultats du Nürburgring. Ceci dit, je ne vais pas sous-estimer mes adversaires ; beaucoup d’entre eux sont en mesure de remporter des courses.
« Je ne me suis rendu une seule fois à Imola. C’est un tracé ‘à l’ancienne’, très technique ; les lignes droites devraient offrir pas mal d’opportunités de dépassement. Et puis, j’aime bien l’Italie, c’est un pays que j’ai visité de nombreuses fois ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*