ELMS: Une 2ème place pour Tristan Gommendy amplement méritée !

Tristan Gommendy © DR

Un mois à peine après avoir obtenu une probante 5ème place aux 24 Heures du Mans lors de sa première participation à la classique mancelle, la jeune écurie LeSports by Eurasia composée de Tristan Gommendy et de ses équipiers – le Néerlandais Nick de Bruijn et le Chinois Kevin Pu Jun Jin – s’est hissée sur la deuxième marche du podium des 4 Heures du Red Bull Ring en Autriche.

 

« La séance qualificative s’est révélée extrêmement serrée puisque les sept voitures les plus performantes se sont trouvées regroupées dans la même seconde » explique Tristan Gommendy. « Mon tour le plus rapide nous plaçait en première ligne. Cependant, la direction de course a annulé cette performance apportant la preuve que j’avais débordée de dix centimètres sur la ligne blanche. C’est un peu rageant, mais ce sont les règles. Finalement, je m’élance en 4ème position sur la grille départ. Une position très prometteuse en vue d’une course de quatre heures pour laquelle nous avions réglé notre Oreca 05 – Nissan afin qu’elle soit facile à piloter pour mes équipiers. »
Tristan Gommendy : « Même si le mot Endurance qualifie notre championnat, les courses se révèlent être de vrais sprints, du départ à l’arrivée. »

Avec des pilotes aussi compétitifs et aguerris que les meilleurs concurrents de l’European Le Mans Series, le début de course s’est révélé très animé. A l’extinction des feux, Tristan Gommendy réalise un magnifique départ et gagne une place dès le premier virage – en doublant son ex coéquipier du Thiriet by TDS. Puis, le Francilien s’empare bientôt de la 2ème place en dépassant Giedo Van Der Garde de l’écurie G-Drive. « Par la suite, nous sommes arrivés dans le trafic et notre progression est devenue plus compliquée » raconte Tristan. « Sans prendre de risque, j’ai maintenu la pression sur le leader, Timothé Buret du team Panis Barthez Compétition qui a fini par partir à la faute. Notre rythme en course était excellent. Nous avons signé le record du tour en course lors des quatre premiers tours. Performance qui est longtemps restée inscrite en haut des écrans de chronométrage. »

Kevin Pu Jun Jin s’installe ensuite dans le baquet de l’Oreca #33 et se met rapidement dans le rythme tout en conservant une certaine sagesse dans le trafic, dictée par sa jeunesse à ce niveau de compétition. Vient le tour de Nick de Bruijn qui s’élance pour un double relais. « Kevin et Nick ont réalisé un excellent travail et ont maintenu la voiture dans le Top 4″ félicite Tristan. Et grâce à une très belle et très solide performance d’équipe, nous avons réalisé une course sans faute qui nous permet à l’arrivée de nous hisser sur la deuxième marche du podium. C’est un grand pas pour notre jeune écurie qui mérite amplement cette récompense. »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*