Tech 1 Racing revient bredouille d’Autriche

© DR

Arrivée avec de grands espoirs après sa moisson fructueuse à Monza, Tech 1 Racing a connu un week-end décevant sur le Red Bull Ring. Les hommes de Simon Abadie quittent l’Autriche les mains vides, mais avec quelques points qui pourraient se révéler cruciaux dans le dénouement du championnat.    

 

L’Eurocup Formula Renault 2.0 basculait dans sa deuxième moitié de saison en Autriche. Tech 1 Racing s’y rendait à Spielberg avec l’ambition de poursuivre sur sa belle série et dès les essais collectifs, Dorian Boccolacci intégrait le quinté de tête à deux reprises. Sacha Fenestraz le suivait de près alors que Gabriel Aubry et Hugo de Sadeleer prenaient progressivement la mesure du tracé.

Interrompue prématurément par la sortie d’un concurrent, la première qualification nuançait cette impression, Dorian Boccolacci terminant aux portes du top cinq et Hugo de Sadeleer en huitième place. Piégés, Gabriel Aubry et Sacha Fenestraz étaient condamnés à s’élancer loin sur la grille. En course, Hugo de Sadeleer réalisait une prestation solide pour se classer sixième devant Dorian Boccolacci, qui était ensuite relégué au dixième rang après une pénalité. Gabriel Aubry, également pénalisé, et Sacha Fenestraz étaient eux hors du top dix.

Dimanche, Dorian Boccolacci reprenait son rôle de fer de lance en se qualifiant cinquième, trois positions devant Gabriel Aubry. Gênés dans le trafic, Hugo de Sadeleer et Sacha Fenestraz se préparaient à une manche difficile dans le peloton. Le quatuor affichait néanmoins une meilleure constance avec la remontée de Dorian Boccolacci dans les échappements du leader du classement général pour finir à un souffle du podium. En parallèle, ses équipiers s’affrontaient pour le dernier point en jeu et Sacha Fenestraz obtenait le dernier mot.

Au général, Tech 1 Racing est désormais troisième au championnat des équipes. Chez les pilotes, Dorian Boccolacci occupe le quatrième rang, trois devant Sacha Fenestraz. Hugo de Sadeleer et Gabriel Aubry gardent le top dix en ligne de mire.

« C’était un week-end très frustrant qui aurait pu ramener bien plus de points », résume Simon Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « La Q1 ne s’est pas passée comme nous le souhaitions pour Dorian. Nous avons été piégés par le drapeau rouge ce que nous avons payé cher puisque les temps s’amélioraient au fil des passages. Le départ a été compliqué avec quelques erreurs, mais c’est aussi la première fois que Dorian en commet et il a su se remettre dans le rythme en signant le meilleur tour en course avec une nette avance. Son rythme aurait dû lui permettre de jouer le podium. Hélas, une pénalité après course annule sa remontée… Le dimanche matin était meilleur, mais nous n’avons pas réussi à tout mettre dans l’ordre. Après un nouvel envol délicat, nous remontons progressivement avant de buter sur Lando Norris tout en étant bien plus rapide. Nous perdons donc beaucoup de points au championnat et ce n’est satisfaisant pour personne dans l’équipe. Nous allons désormais travailler les qualifications avec Dorian car il s’est toujours montré redoutable en course. »

« Pour ses équipiers, le week-end a été encore plus difficile. Hugo a réalisé un beau samedi tant en qualifications qu’en course avec une bonne sixième place. Son dimanche débutait bien avec les pneus usés en qualifications, mais nous n’avons pas réussi à avoir de tour clair en gomme neuve. Cela a ainsi compromis la fin d’un meeting qui démarrait positivement, au contraire de Gabriel, dont l’entame a été très compliquée. Nous n’avons pas pu voir son plein potentiel tant il était régulièrement dans le trafic en qualifications. Il a ensuite effectué une belle remontée avant d’écoper aussi d’une pénalité. Cela allait mieux dimanche avec un top 8 en qualifications, mais l’ensemble du package a manqué de performance. »

« Quant à Sacha, il n’y a pas d’autre mot que catastrophique pour définir ce rendez-vous autrichien. Après une bonne sixième place en essais vendredi, nous n’avons jamais su trouver ce qu’il fallait faire pour lui permettre de se mettre en place. Il sauve un point le dimanche, mais cela ne reste pas satisfaisant. »

« Après un meeting aussi compliqué, nous allons redoubler d’efforts pour Spa pour chercher la victoire », conclut Simon Abadie. « Il nous faut impérativement revenir devant. Il ne reste que six courses et tout impair nous est désormais interdit. Les gars savent ce qu’ils ont à faire et nous allons tout donner pour relever la tête, revenir plus fort et jouer crânement notre chance jusqu’au bout. »

Si l’Eurocup Formula Renault 2.0 entre désormais dans sa pause estivale jusqu’au meeting du Castellet fin août, Tech 1 Racing sera en piste dès jeudi 28 juillet à Spa-Francorchamps pour le quatrième rendez-vous de la saison de Formula Renault 2.0 NEC.     

Dorian Boccolacci
Essais collectifs 1 : 5ème – Essais collectifs 2 : 5ème
Qualification 1 : 6ème – Course 1 : 10ème
Qualification 2 : 5ème – Course 2 : 4ème

Hugo De Sadeleer
Essais collectifs 1 : 9ème – Essais collectifs 2 : 15ème
Qualification 1 : 8ème – Course 1 : 6ème
Qualification 2 : 17ème – Course 2 : 11ème

Sacha Fenestraz
Essais collectifs 1 : 7eème – Essais collectifs 2 : 6ème
Qualification 1 : 15ème -Course 1 : 13ème
Qualification 2 : 15ème – Course 2 : 10ème

Gabriel Aubry
Essais collectifs 1 : 17ème – Essais collectifs 2 : 17ème
Qualification 1 : 14ème – Course 1 : 14ème
Qualification 2 : 8ème – Course 2 : 12ème

Eurocup Formula Renault 2.0 – Pilotes : 1. Lando Norris, 159 points ; 4. Dorian Boccolacci, 108 points… 7. Sacha Fenestraz, 44,5 points… 12. Hugo de Sadeleer, 21 points… 15. Gabriel Aubry, 15 points……

Eurocup Formula Renault 2.0 – Teams : 1. Josef Kaufmann Racing, 207 points ; 2. R-ace GP, 163,5 points ; 3. Tech 1 Racing, 152,5 points ; 4. AVF by Adrian Vallés, 144 points…

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*