Supertourisme Magny-Cours: N.Bihel de nouveau dans le top 5

Natan Bihel à Magny-Cours

Natan Bihel a disputé son quatrième meeting dans le cadre du Championnat de France Supertourisme à Magny Cours (Nièvre) sur l’ancien circuit de Formule 1. Tout au long du week-end, Natan n’a cessé de progresser. De bon augure pour le reste de la saison.

Comme pour la plupart des circuits, Natan Bihel découvrait le tracé de Magny Cours. Les conditions ne sont pas faciles pour le jeune garçon, le meeting se passant sous un soleil de plomb (34°C). De plus, il rencontre quelques difficultés pour régler sa voiture et s’adapter au circuit avec une seule séance d’essais libres au programme.

Avec le peu de temps passé en piste, les essais qualificatifs arrivent un peu trop tôt. Ajouter à cela, une petite difficulté mécanique (boîte de vitesses), il se qualifie 13ème et 10ème lors des deux sessions.

Lors de la course 1 qui se déroule le samedi, Natan s’élance de la 7ème ligne de la grille de départ et réalise un excellent envol. Il dépasse ses adversaires tout à tour et, grâce à une belle attaque, rentre dans le top 10 pour finalement terminer 7ème. Pour la seconde course, il s’élance de la même place mais la course s’avère plus compliquée que la précédente. Natan a du mal à remonter et dépasser ses adversaires, il doit se contenter de la 11e place finale.

Le dimanche, pour la course 3, Natan part de la 5ème ligne cette fois ci (10ème). Il réalise une course sérieuse et ne commet aucune faute. Il termine 9ème améliorant sans cesse ses chronos tout en ménageant ses pneumatiques très sollicités par ces fortes chaleurs pour la course suivante. Lors de l’ultime épreuve, il effectue sa plus belle course du week-end. Cependant, il commence par rater son départ et vire 13ème au premier virage. Il réalise une superbe remontée avec des solides dépassements. Il affiche clairement ses qualités techniques mais aussi son engagement en piste. Il réalise une course agressive mais sans faute qui lui permet une nouvelle fois de terminer dans les 5 premiers derrière des pilotes confirmés tels que Beltoise, Borga et Panis.

Comme depuis le début de l’année, Natan a progressé tout au long du week-end et n’a commis aucune faute sur un circuit qui lui était inconnu. Très sérieux et concentré, il a franchi un nouveau palier. Il s’est montré performant et régulier en course, il lui reste juste à mieux figurer en essais qualificatifs. Natan Bihel : « Je suis content de mon meeting dans l’ensemble. Mon seul souci est de découvrir la piste à chaque fois et que je n’arrive pas à me qualifier là où je voudrais. Comme depuis le début de la saison, j’améliore mes temps au tour au fil du week-end et je me rapproche à chaque fois des leaders. Cela prouve que je continue à progresser. A Magny Cours, il faisait très chaud, cela a été compliqué physiquement. De plus, c’est une voiture qui n’aime pas trop la chaleur, elle est plus vive. Avec des places sur la grille un peu loin, dés que j’ai dépassé quelques adversaires, le trou était fait avec les meilleurs et je n’ai pas pu aller me battre avec eux.

« Ma meilleur manche reste la dernière, comme c’est souvent le cas pour moi. Je rate complètement mon départ, je vire 13ème au 1er virage et je termine 5ème. Je suis ravi parce que j’ai bien su m’adapter à la voiture, j’ai bien géré mes pneus dans des conditions de forte chaleur et j’ai su rester en piste. D’ailleurs, sur les quatre courses, je termine les quatre. De plus, c’était sympa de courir avec mon père ce week-end. Maintenant, c’est le repos et les vacances. Je reprendrai la compétition début Septembre à Albi, un circuit que je connais peu également. »

Nous sommes à mi-saison et ses progrès sont constants. Désormais au championnat de France de Supertourisme, le jeune mayennais est 9ème avec 495 points, à 30 unités de la 6ème place. Maintenant, Natan Bihel va observer une pause estivale bien méritée et reprendra la compétition début septembre (3 et 4) à Albi dans le Tarn.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*