DAMS privé d’une première victoire en GP3 Series

© DR

Jake Hughes a vu ses espoirs de remporter sa première victoire en GP3 Series s’envoler suite à un contact lors de la deuxième course complètement folle car disputée dans des conditions climatiques dantesques en Autriche. Santino Ferrucci et Kevin Jörg, ses équipiers DAMS, ont également vécu un week-end mouvementé sur le circuit du Red Bull Ring.

 
Après s’être affirmé comme un prétendant à la victoire dès sa première épreuve dans l’antichambre officielle du championnat du monde FIA de Formule Un, Hughes a rencontré quelques difficultés en essais libres à Spielberg. Également distancé au début des qualifications, le Britannique a su réagir avec aplomb en signant un tour très solide, synonyme du neuvième rang sur la grille de la course longue du samedi après-midi. Ferrucci l’accompagnait sur la cinquième ligne en 10ème position, tandis que Jörg a dû se contenter de la 19ème place pour la première épreuve du weekend, longue de 24 tours.
Dans une course marquée par une intervention de la Voiture de Sécurité dans les premiers tours et des averses soudaines en fin d’épreuve, Jake a livré une performance pugnace et pleine de maturité. Sur un circuit en partie sec mais par endroits détrempé, le jeune espoir du BRDC a su garder son calme pour rallier l’arrivée au huitième rang décrochant ainsi la pole position sur la grille partiellement inversée du dimanche matin.

C’est sous des trombes d’eau et régime de Safety Car que la manche Sprint s’est élancée, la direction de course jugeant les conditions de visibilité trop précaires. Le Safety Car a libéré la meute à mi-course. Jake manque son premier virage et suite à un contact il part en toupie. Reparti en huitième position, il était déjà revenu au sixième rang lorsque le Safety Car est de nouveau entré en piste suite à un incident dans le peloton.

Les débats ont tout juste eu le temps de reprendre qu’une nouvelle collision a entraîné une autre neutralisation et empêché Jake de poursuivre sa remontée, le temps maximum de course imparti ayant été atteint.
 
Ferrucci et Jörg, pour leur part, ont tous deux écopé d’une pénalité de 10 secondes lors de la course longue après avoir été impliqués dans deux incidents différents, le jeune Américain perdant du terrain dans sa mésaventure. Les deux coéquipiers ont ensuite progressé au classement et se sont retrouvés au coeur d’une lutte intense aux portes du top 10. Passés sous le drapeau à damier aux 11ème et 12ème places, Jörg et Ferrucci ont finalement terminé 13ème et 15ème après avoir comptabilisé leur pénalité respective.

Le lendemain, Santino, également pilote de développement Haas F1 Team, est parvenu à utiliser le peu de temps de course disponible pour se hisser au 10ème rang. Kevin, membre de la Renault Sport Academy, est quant à lui revenu en 14ème position après avoir dû s’élancer dernier en raison d’un souci mécanique sur la grille.
 
Le trio DAMS aura tout juste le temps de reprendre son souffle puisque la troisième manche 2016 des GP3 Series aura lieu dès la semaine prochaine à Silverstone (8-10 juillet). DAMS est actuellement quatrième au championnat Équipes, à tout juste un point de la deuxième place. Chez les Pilotes, Hughes occupe le quatrième rang. Jörg est 10ème et Ferrucci 16ème.
 
Jake Hughes (8ème/6ème) : « Nous n’étions pas aussi compétitifs au Red Bull Ring qu’à Barcelone. En qualifications, nous nous sommes retrouvés distancés avec notre premier train de pneumatiques avant de réagir pour signer le neuvième meilleur temps sur notre deuxième jeu de gommes. Bien sûr, nous visions plus haut sur la grille mais ce fut tout de même un soulagement vu les circonstances. Lorsqu’il s’est mis à pleuvoir à la fin de la course longue, rouler en pneus slicks sur piste humide a posé un sacré défi pour tout le monde. Nous sommes tout de même parvenus à décrocher la huitième place, synonyme de pole position sur la grille inversée du lendemain. La manche Sprint a été un non-événement jusqu’à ce que la course soit lancée. J’é ;tais en tête mais me suis fait harponner à l’arrière dès le premier virage. Je suis triste et désolé pour tous les membres de l’écurie qui ont fourni tant d’efforts. Après un week-end compliqué, nous étions en mesure de gagner et cette victoire nous a échappée. C’est dur à avaler mais il faut très vite passer à autre chose. J’espère que nous rebondirons dès la prochaine manche à Silverstone. »
 
Santino Ferrucci (15ème/10ème) : « Ce fut un week-end riche en enseignements, pour l’équipe comme pour moi. Nous étions légèrement en difficulté lors des qualifications puis j’ai commis une erreur au premier virage de la course 1. Heureusement, mon ingénieur avait parfaitement préparé et mis au point ma monoplace et nous avons pu revenir au classement. La manche Sprint s’est déroulée sous des trombes d’eau et quasi-entièrement derrière la Voiture de Sécurité. Difficile dans ces conditions d’améliorer sa position de départ. »
 
Kevin Jörg (13ème/14ème) : « Un week-end à oublier. Après avoir manqué de rythme en essais libres puis lors des qualifications, la course longue s’est bien déroulée puisque j’ai fini 11ème après m’être élancé depuis la 19ème place. Malheureusement, j’ai écopé d’une pénalité de 10 secondes pour un contact difficilement évitable, ce qui m’a relégué en 13ème position. Dimanche matin, la voiture refusait de démarrer sur la grille de départ ; j’ai donc dû partir depuis la voie des stands. Après cela, nous avons passé la majeure partie du temps derrière la Voiture de Sécurité pour terminer 14ème. Clairement, ce n’était pas le week-end que nous avions envisagé mais je pense que nous serons bien plus compétitifs à Silverstone, et retrouverons un niveau de forme proche de celui affiché à Barcelone. Je suis convaincu que la voiture est performante et j’ai hâte de retrouver la compétition dès le week-end prochain. »
 
François Sicard, Directeur Général : « Ce fut un week-end délicat. En GP3 Series, lorsque vous partez du mauvais pied, cela devient très difficile de rattraper le temps perdu vu le roulage très limité. Nous n’avions pas la vitesse de pointe en essais libres mais sommes parvenus à résoudre le souci en partie pour les qualifications. Nos trois pilotes nous ont signalé du survirage et se sont retrouvés dans l’incapacité de jouer la pole position. Lors de la course longue, Jake a bien géré son effort pour finir huitième. Santino aurait pu signer un bon résultat également s’il n’avait pas été impliqué dans un accident peu après le départ. Enfin, Kevin est bien remonté au classement mais a reçu une pénalité pour une touchette à trois. Au départ de la course 2, Jake était solidement installé aux commandes mais il se fait heurter à la sortie du premier virage. Après sa belle entame à Barcelone, Jake a de nouveau marqué dans les deux courses du week-end. Il y a toutefois un goût de trop peu, surtout qu’il avait les moyens de jouer la gagne sous la pluie. Santino a bien réagi suite à son erreur du samedi en signant plusieurs belles manoeuvres de dépassement. Kevin, pour sa part, a réussi à remonter en 14ème position après avoir subi un souci mécanique sur la grille. Il va nous falloir améliorer la performance mais nous sommes impatients de nous rendre à Silverstone, un circuit plus conventionnel. Nous sommes convaincus de retourner aux avant-postes et retrouver un niveau de compétitivité plus conforme à l’équipe et ses pilotes. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*