24H du Mans Tests: KCMG veut défendre son titre LMP2

© DR

Un an après sa victoire historique aux 24 Heures du Mans, KC Motorgroup Ltd. (KCMG) revient dans la Sarthe pour défendre son titre LMP2, avec comme première étape la Journée Test officielle qui a lieu ce week-end (4-5 juin).

 

La structure hongkongaise est impatiente de retrouver la classique mancelle en compagnie de Matt Howson et Richard Bradley, tous deux membres de l’équipage sacré en 2015, et Tsugio Matsuda.

Le Japonais est double champion de Formula Nippon et a également remporté le Super GT500 à deux reprises sur ses terres. Depuis le début de l’année, il a déjà signé deux succès dans cette seconde catégorie. Après avoir participé au programme d’usine LMP1 de Nissan aux 24 Heures du Mans 2015, Matsuda retrouve KCMG, une écurie avec laquelle il a disputé plusieurs courses en Asian Le Mans Series et championnat du monde d’Endurance FIA lors des saisons 2013 et 2014.

Membres de la famille KCMG depuis 2013, Bradley et Howson comptent six victoires dans la catégorie LMP2 du WEC, avec comme point d’orgue leur succès au Mans l’année dernière. Auteurs de six podiums en huit manches en 2015, les deux Britanniques sont passés tout près du titre.

L’ORECA 05–Nissan #47, qui a effectué ses débuts en course l’an passé, revient avec sa traditionnelle livrée bleu-blanc-gris. La 84ème édition des 24 Heures du Mans marque ainsi la première apparition du prototype LMP2 vainqueur dans la Sarthe depuis que KCMG a pris la décision de ne pas s’aligner sur l’ensemble du championnat du monde d’Endurance 2016.

Malgré cette pause, la plupart des membres de l’équipe couronnée au Mans est toujours présente, tandis que KCMG accueille un nouvel ingénieur de course en la personne d’Adam Hardy. Passé par des structures prestigieuses telles que WRT, Audi Sport Team Abt, Kelly Racing, Triple Eight Race Engineering, Eurotech, et Barwell Motorsport, Adam a évolué dans des championnats aussi divers que le DTM allemand, le V8 Supercars australien, le BTCC britannique, et les catégories GT3. Sa grande expérience est ainsi un atout majeur pour KCMG.

Tsugio Matsuda: « Je suis très heureux de retourner en France pour lancer ce superbe programme aux 24 Heures du Mans avec KCMG. Je suis ravi de retrouver Matt et Richard avec qui je faisais équipe en 2014. Ce sera ma première course à bord de l’ORECA 05–Nissan, mais je ferai tout pour m’adapter rapidement et livrer une belle prestation durant la Journée Test officielle.
« Je tiens à remercier très chaleureusement Paul Ip et Ryuji Doi pour m’avoir offert cette chance. Un grand merci également à tous nos fans qui nous soutiennent aux quatre coins du monde. »

Matt Howson: « Je suis soulagé de finalement reprendre le volant au Mans, où nous avons un titre à défendre. KCMG a un programme LMP2 limité cette saison avec une voiture qui est globalement la même que l’an passé. Mais cela signifie que tous nos efforts se concentrent sur cette course emblématique. Avec Richard et Tsugio, nous formons un équipage performant et expérimenté, et je suis convaincu que nous évoluerons aux avant-postes d’une catégorie LMP2 encore plus relevée qu’en 2015. »

Richard Bradley : « Quel plaisir de revenir dans la Sarthe pour défendre notre victoire aux 24 Heures du Mans avec KCMG ! J’ai vraiment hâte de lancer nos préparations lors de la Journée Test officielle. C’est toujours très agréable de retrouver un lieu où vous avez construit de si beaux souvenirs. J’espère que nous tirerons pleinement profit des premiers essais pour aborder cette épreuve mythique dans les meilleures conditions. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*