Arzacq TT : Paroles de Pilotes !

Podium de la 34ème édition © Fane Adonf

La 34ème édition du Rallye tout-terrain d’Arzacq, manche d’ouverture du Championnat a tenu ses promesses malgré les conditions atmosphériques plus que dantesques. Après leur victoire en 2008, Laurent Fouquet et Cédric Chatris inscrivent de nouveau leurs noms au palmarès. Sur le podium de la remise des prix ils étaient encadrés par Alain Pierrine et son neveu Mathieu Laborde et par le surprenant et non moins méritant, Didier Barthe – Sébastien Iriberry.

 

ILS ONT DIT
Laurent FOUQUET (vainqueur) : « Désormais, il nous manque une victoire à Orthez et celle des Cimes. Pour cette dernière, je pense qu’il nous faudra un peu de temps, c’est la chasse gardée des locaux !… C’est un bilan positif que nous en retirons. A titre personnel d’une personnel d’une part, à titre entreprise de l’autre puisque ce sont cinq de nos châssis Fouquet qui obtiennent les cinq premières places. Maintenant, nous avons du pain sur planche pour remettre tout d’aplomb avant le Labourd, tout nettoyer dans les moindres détails. Le mois qui sépare les deux manches n’est pas superflu ! Le parcours de Arzacq était pourri alors que l’organisation y avait consenti un travail colossal. Sur le sec, il aurait été fabuleux pour se battre… »

Alain Pierrine (2ème) : « Je suis super heureux de faire un beau cadeau à mon neveu (Mathieu Laborde) en le faisant monter sur le podium pour son premier rallye en tant que coéquipier, habituellement il assure l’assistance. Nous avons pris du plaisir ensemble malgré la complexité du parcours mais, il l’était pour tout le monde. Les flaques de boue, les vagues n’étaient pas évidentes car, il fallait faire attention de ne pas noyer le moteur. L’eau est passée dans l’habitacle car, les écopes sont restées ouvertes pour éviter la condensation… Malgré le pare-brise chauffant, la buée s’est quand même installée ! »

Didier BARTHE (3ème) : « Je ne m’attendais pas à un podium. C’est mon premier alors que je cours depuis 17 ans ! Je tiens à remercier mon fils Stéphane à l’assistance mais aussi la famille Dronde (Pierre-Paul et Louis) pour la préparation de mon Fouquet acheté à Laurent et avec lequel je vais disputer la totalité du Championnat. »

Nicolas LARROQUET (vainqueur 2 roues motrices) : « Super content d’être à l’arrivée. Le rallye était difficile mais n’oublions pas que la discipline est du tout-terrain… »

Marion ANDRIEU (vainqueur 4×4 de Série et Coupe des Dames) : « Ce fut un rallye compliqué certes, mais il l’était pour tout le monde. Notre crevaison à l’avant gauche dans l’avant dernière spéciale nous a fait craindre le pire. Après le point stop, alors que nous changions le pneu, Nicolas Cassiède et Joël Harichoury se sont arrêtés pour nous aider et je tiens à les en remercier. »

Jordane Founier (vainqueur SSV) réalise l’exploit de se classer 11ème du scratch. Un résultat qui laisse pantois !

Principales raisons d’abandons
–    #1 – Christophe Costes (Champion en titre) : sortie de piste dans l’ES1
–    #13 – Mathieu Hiribaren : sortie de piste dans l’ES4
–    #422 – Jérémie Warnia : tonneaux sans gravité
–    #16 – Cyril Omnes : coupure moteur
–    #3 – Vincent Poincelet : problème d’allumage
–    #15 – Pascal Zielinski : sortie de piste
–    # 44 – Bernard Sansot : embrayage
–    #4 – Anicet Garicoix : problème électrique
–    #298 – Pierre Sansot : embrayage

Sur les 74 équipages au départ, 38 ont franchi la ligne d’arrivée.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*