24 Heures du Mans: Le point dans la catégorie LM GTE Am

© DR

Moins de deux semaines après l’annonce de la liste des 60 invités à la 84ème édition des 24 Heures du Mans, certaines écuries n’ont dévoilé que leur pilote titulaire, tandis que d’autres ont déjà confirmé leurs équipages. Le point dans la catégorie LM GTE Am.

S’il est une catégorie dans laquelle il reste des places à prendre, c’est bien la catégorie LM GTE Am, même si les annonces s’accélèrent, l’équipe Gulf Racing UK étant la dernière en date.

Pour assister le pilote titulaire Michael Wainwright dans la Porsche 911, l’ancien espoir de monoplace britannique, Adam Carroll, et le pilote issue de la Porsche Supercup, Ben Barker. Quelques jours auparavant, l’écurie de Singapour Clearwater Racing avait révélé la présence de Rob Bell, qui officiait dans l’une des Aston Martin Vantage de la catégorie LM GTE Pro au Mans l’an dernier, aux côtés du Malaisien Mok Weng Sun et du Japonais Keita Sawa, issu de la Porsche Carrera Cup Asie.

Pour le moment, seules quatre autres écuries ont officialisé leur équipage, à l’image de Larbre Compétition, qui repart avec Paolo Ruberti pour une année supplémentaire. L’Italien sera rejoint par Pierre Ragues, qui connaît bien l’écurie de Jack Leconte pour avoir pris le départ du double tour d’horloge sarthois avec la Morgan LM P2 de la formation de la Vienne en 2014, et de Yutaka Yamagashi, pilote du Super GT japonais.

Autre équipe du Championnat du Monde d’Endurance (WEC), AF Corse, dont la Ferrari 458 Italia #83 revient cette saison avec un trio inchangé composé de François Perrodo, Emmanuel Collard, fort de ses 21 participations et deux podiums au Mans, et Rui Aguas. Seul Duncan Cameron a été confirmé dans la seconde Ferrari de la structure d’Amato Ferrari, qui n’a que le nom en commun avec le constructeur italien.

Un constructeur italien qui aura deux autres exemplaires de la 458 Italia sur la grille de départ de la 84e édition des 24 Heures du Mans : l’une aux couleurs de Formula Racing, en provenance de l’European Le Mans Series, fera confiance à Johnny Laursen, Mikkel Mac et Christina Nielsen, qui deviendra la première Danoise au départ de l’épreuve sarthoise, et l’autre sous la bannière de Scuderia Corsa, troisième de la catégorie l’an dernier avec, notamment, Bill Sweedler, qui sera de retour, tandis que ses coéquipiers n’ont pas encore été dévoilés.

Dernier équipage complet, celui de la Porsche 911 #88 d’Abu Dhabi Proton Racing, avec Khaled Al Qubaisi, Patrick Long, pilote officiel Porsche deuxième de la catégorie avec Patrick Dempsey l’an dernier, et David Heinemeier Hansson, qui quitte la catégorie LM P2. La voiture sœur de Proton Competition a inscrit Gianluca Roda, ancien de Larbre Compétition, comme pilote titulaire sans préciser l’identité de ses coéquipiers. Le propriétaire de Proton Competition officiera, lui, dans la Porsche de KCMG, écurie victorieuse de la catégorie LM P2 au Mans en 2015.

Si Aston Martin Racing n’a pas encore annoncé ses équipages pour 2016, il semble que le trio Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, seize participations et deux podiums dans la Sarthe, et Mathias Lauda, le fils de l’ancien Champion du Monde de F1, soit reconduit alors que seul Andrew Howard a été désigné sur l’autre Vantage V8, le constructeur de Gaydon devant annoncer ses équipages dans la journée.

Les deux dernières équipes proviennent des championnats continentaux : européen pour TDS Racing, dont l’Aston Martin Vantage sera confiée à Eric Dermont et à Franck Perera, et asiatique pour Team AAI, de retour après avoir franchi la ligne d’arrivée avec ses deux Porsche l’an dernier, mais cette fois avec une Corvette C7.R et pour le pilote propriétaire Jun-San Chen.

Cécile Bonardel / ACO

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*