Dakar: J-M. Fortin tire le bilan Overdrive et Toyota Gazoo

Jean-Marc Fortin, le Patron du Overdrive Racing

– De Villiers, Poulter et Vasilyev rallient Rosario en troisième, cinquième et huitième positions

– Al-Rajhi, Prokop, Chabot et Dabrowski terminent 11ème, 14ème, 22ème et 29ème.

Overdrive Racing et Toyota Gazoo Racing Afrique du Sud ont démontré la solidité et la fiabilité du Toyota Hilux, en affichant un bilan flatteur, samedi à Rosario à l’issue d’un Dakar éprouvant : une voiture sur le podium, trois dans les dix premières et sept des huit véhicules qui avaient pris le départ de l’épreuve à l’arrivée.

 

Giniel de Villiers et son copilote allemand Dirk von Zitzewitz ont été des modèles de régularité sur les récents Dakar et l’équipe Toyota Gazoo Afrique du Sud en a retiré les dividendes sous la forme d’une superbe troisième place, acquise après deux semaines de lutte contre les éléments et un terrain piégeux dans le plus difficile des rallyes tout-terrain.

Le duo occupait la sixième place lors de la journée de repos, mais avec l’élévation de la température lors de la dernière semaine et un parcours plus difficile avec des dunes de sable piégeuses, du fesh-fesh et une navigation contraignante, De Villiers s’est retrouvé dans son élément.

« À la fin de la dernière journée, nous étions en pleine bourre pour le podium avec Mikko Hirvonen et j’ai mis le paquet lors de l’ultime spéciale longue pour que cela se termine bien, a déclaré De Villiers. Je suis content pour Toyota et pour l’équipe d’avoir conservé cette place sur le podium. J’ai été frustré par la première semaine. Nous étions derrière, mais je suis satisfait de la fiabilité de notre véhicule, même si c’est difficile de rivaliser avec les moteurs turbo. C’est mon treizième Dakar et mon cinquième podium. »

Leeroy Poulter et Robert Howie, ses coéquipiers sud-africains, ont eu aussi connu un superbe Dakar dans le deuxième Toyota Gazoo. Ils ont signé des performances impressionnantes en spéciale et ont été récompensés par une cinquième place finale, le meilleur résultat de leur carrière.

De leur côté, Vladimir Vasilyev et son navigateur Konstantin Zhiltsov ont entamé la deuxième partie de la course en neuvième position au général, et ont conservé un rythme régulier tout au long des spéciales les plus exigeantes pour atteindre Rosario au huitième rang à bord de leur Toyota Overdrive. Cerise sur le gâteau, l’ancien vainqueur de la Coupe du monde FIA a signé le troisième temps scratch de la spéciale disputée entre Belén et La Rioja, après avoir été pointé en deuxième position lors des premiers chronos intermédiaires.

Le pilote saoudien Yazeed Al-Rajhi et son navigateur allemand Timo Gottschalk étaient classés pour leur part à la huitième place lors de la journée de repos et ils ont réchappé à une deuxième partie de course infernale pour terminer finalement en onzième position. Al-Rajhi n’a pas pu retrouver la forme qui lui avait permis de se hisser à la troisième place à proximité de l’arrivée, douze mois plus tôt. Un accident qui a endommagé les roues de son Toyota et qui lui a fait perdre trois heures entre Belén et La Rioja, a empêché le Saoudien d’améliorer son classement à l’arrivée.

Quant au pilote WRC tchèque Martin Prokop, il a terminé son tout premier Dakar en faisant forte impression avec son copilote Jan Tomanek, à bord d’un Toyota Hilux Overdrive. Prokop a conduit de façon professionnelle et n’a pas pris de risques démesurés, ce qui lui a valu d’obtenir une 14e place finale.

La paire française Ronan Chabot et Gilles Pillot a elle aussi connu un Dakar satisfaisant pour sa première aventure avec Overdrive Racing. Les deux hommes ont entamé la deuxième partie du rallye en 19e position et malgré quelques petits contretemps sur les pistes argentines, Chabot s’est classé finalement 22ème.

Des contretemps, les deux anciens enduristes polonais Marek Dabrowski et Jacek Czachor en ont connu aussi pendant la première semaine avec des problèmes de boîte de vitesses, si bien qu’ils n’occupaient qu’une très modeste 66e place position à mi-course. Mais les Polonais sont rompus aux exigences du Dakar, et là où d’autres ont connu des difficultés et abandonné, Dabrowski et Czachor se sont bien repris et se sont hissés parmi les trente premiers pour rallier finalement Rosario en 29ème position.

Enfin, le Néerlandais Bernhard Ten Brinke et son navigateur belge Tom Colsoul, qui faisaient équipe dans la huitième voiture, ont perdu leur huitième place après l’incendie de leur Toyota Hilux, suite à une crevaison et à une surchauffe du pneu défaillant qui a finalement pris feu vers la fin d’une spéciale.

« Sept voitures sur huit à l’arrivée du Dakar, un podium, trois voitures dans les dix premiers et quatre dans les onze : il y a de quoi être très fiers, a indiqué Jean-Marc Fortin, le patron d’Overdrive. L’abandon nous a coûté cher et c’est décevant pour Bernhard qui était en train de signer quelques chronos rapides et qui aurait pu finir dans les cinq premiers. Notre équipe a cependant très bien bossé et Martin a terminé 14ème pour son premier Dakar. Il a fait deux ou trois erreurs, mais il a réalisé néanmoins une performance impressionnante.
« Ce n’était pas un Dakar classique en matière de spéciales et il a été plus dur pour les mécanos que pour les voitures. Nous avons eu de la pluie et des crues durant la première semaine et lors de la deuxième, de la chaleur et du soleil. Le calendrier a été impitoyable et très fatigant pour toute l’équipe qui a réalisé un sacré boulot. Il y a eu peu de véritables spéciales hors piste dans les dunes, mais Vladimir a montré que nous étions proches des Peugeot dans le sable. »
« Tout le monde a été surpris par le rythme imposé par les Peugeot. Ils avaient une équipe solide, mais nous n’étions pas loin et nous nous sommes bien bagarrés avec les Mini. Les organisateurs de la course devront peut-être revoir quelques points pour le futur, mais nous avons réussi notre Dakar et montré la solidité et la fiabilité du Toyota Hilux. »

D’après communiqué de Neil Perkins,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*