Dakar Etape 11: La grande classe de Antoine Méo !

Antoine Méo © KTM

Dans l’étape 11, Antoine Méo (KTM) qui participe à son premier Dakar remporte son deuxième succès en spéciale. Le quintuple Champion du Monde d’Enduro a frappé un nouveau coup et en sourit sur la ligne d’arrivée. Bien dans sa tête, confortablement calé dans ses bottes, le sudiste surprend par ses facultés et les logiques qui occupent sa tête. Il roule vite et fort mais, toujours avec une retenue celle d’éviter la chute et de se blesser, il se montre régulier aussi…

 

Chaque jour, à peine marqué par l’effort, à l’image de son ami Stéphane Peterhansel (ils font de la moto d’enduro ensemble), il avance à grande enjambée au point de le voir ce soir, après sa victoire, sur la troisième marche du podium de cette 38ème édition. Le rallye n’est pas terminé, il reste deux étapes mais Antoine est bien parti pour conclure à Rosario à ce rang après Toby Price comme lui chez KTM et Stefan Svitko également sur KTM, 8 minutes devant le Français.

Si, Antoine Méo peut rêver de la place de dauphin de Toby, il pourrait l’acquérir au cours des deux dernières étapes étant bien lancé dans la bataille. A ce jour KTM réalise un triplé ! En sera-t’il de même à Rosario ? Le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) est à 2 minutes du Français…

« C’est un truc de fou, j’en espérais pas tant » exulte Antoine. C’est quand même incroyable ! J’ai rattrapé Pablo (Gonçalves) avant sa chute, c’est dommage pour lui parce qu’il avait tout de même réussi à repartir. Je suis satisfait parce que pour ma première participation au Dakar, j’ai réussi à accrocher la 3ème place ! Aujourd’hui, c’était compliqué en navigation et ils ont tous fait des erreurs. J’en ai profité. Une belle journée. Pourtant à un moment j’étais seul, ça allait beaucoup trop vite pour moi et j’ai raté une case de road-book. Je suis revenu sur le point précédent, pour me rendre compte que j’étais déjà sur la bonne piste. C’est rageant, mais c’est comme ça que j’apprends. Je ne sais pas encore ce que je vais faire au cours des deux dernières étapes. C’est ma première année, je suis là pour apprendre, donc nous verrons la décision à prendre ce soir. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*