Dijon Motors Cup : Internationalement vôtre !

Pour sa neuvième édition, le Dijon Motors Cup demeure fidèle à ses (très bonnes) habitudes avec un programme riche de multiples séries internationales et la présence de F1 en course. Quinze nations seront représentées !

RÉSOLUMENT INTERNATIONAL
En marge du Grand Prix de France Historique et des meetings de l’Historic Tour, HVM Racing propose à l’occasion du Dijon Motors Cup un évènement résolument tourné vers l’international. A l’instar des huit précédentes éditions, ce sera encore le cas en ce début octobre avec un programme qui s’articulera autour de huit plateaux à l’audience continentale, en provenance notamment de Suisse (Maxx Formula), de Grande Bretagne (HSCC F2), des Pays Bas (NKHTGT), de Lituanie (Lurani Trophy), d’Allemagne (P9 Challenge) ou plus globalement d’une organisation européenne (Historic F3 1000 cc). L’Aspect international du Dijon Motors Cup se confirmera bien évidemment aussi au niveau des concurrents. Les plus de 200 pilotes inscrits se répartissent entre pas moins de quinze nationalités différentes, certains se préparant même à effectuer le voyage depuis les Etats Unis ou l’Australie !

DES F1 EN COURSE !
A la faveur de la présence de la série MAXX Formula, vue cette année au Paul Ricard, à Zandvoort, Assen et Spa, le public du Dijon Motors Cup aura le privilège de retrouver d’anciennes F1 en course ! Parmi les monoplaces annoncées sur ce plateau figurent en effet une Benetton de 1997 (ex Alesi/Berger), une Arrows de 2001 (Verstappen/Bernoldi), une Jaguar de 2004 (Webber/Klien), ou encore une Sauber de 2010 (De la Rosa/Kobayashi). Des engins exceptionnels qui, pour le bonheur des yeux et des oreilles, évolueront au milieu d’autres monoplaces de pointe, notamment des GP2 ou d’anciennes autos de la Superleague Formula.

F2, F3 ET FORMULE JUNIOR EN PISTE
Toujours dans le registre des monoplaces, les anciennes F2, F3 et Formule Junior seront également à l’honneur en présence de leurs championnats de référence. A Dijon, ‘l’International Historic Formula 2’, dédié aux monoplaces d’avant 1979, effectuera ainsi sa dernière apparition de la saison après avoir fréquenté auparavant les pistes d’Hockenheim, du Paul Ricard, de Brands Hatch, Oulton Park et de Silverstone. De son côté, ‘l’Historic F3 1000 cc European Trophy’ vivra en Bourgogne son avant-dernier rendez-vous de l’année en réunissant comme de coutume des F3 de la période 1964/1970 propulsées par de stridents moteurs de 1000 cm3. Enfin, à l’occasion de sa finale 2022, le ‘Lurani Trophy’ rendra une fois encore hommage aux précieuses Formule Junior des années 1959/1963 comme cela a précédemment été le cas à Hockenheim, au Red Bull Ring, à Zolder et au Nürburgring.

DES GT ET DE L’ENDURANCE AU MENU
Habituée du Dijon Motors Cup, la série NKHTGT vient une nouvelle fois présenter aux spectateurs bourguignons son superbe plateau des Sixties. Pour la plupart d’entre elles, ses nombreuses GT/Tourisme de légende seront également attendues au départ de l’endurance des 300 km programmée en clôture de la journée du samedi. On retrouvera d’autres GT, autrement plus contemporaines, sur le plateau du P9 Challenge, dont ce sera la première apparition sur le Dijon Motors Cup. Une dose de sport auto « moderne » pour rendre le cocktail encore plus savoureux !

Quels plateaux, quelles autos, quels pilotes ?
MAXX FORMULA
Les courses : samedi 14h15 et dimanche 14h35 (2 x 20 mn).
Les autos : Les monoplaces de F1, ChampCar, IndyCar et IRL d’avant 1992, GP2, World Series by Renault, Superleague Formula, etc.

Les pilotes en vue : Zwart (Jaguar R5 F1), Jordan (Arrows A22 F1), Stratfort (Benetton B197 F1), Goellner (Sauber C29 F1), Haezebrouck, Todtenhaupt, Harmuth, M.Grosse-Aschhhoff, F.Grosse-Aschhhoff (GP2), C.Brenier, G.Brenier (Superleague Formula), etc.

INTERNATIONAL HISTORIC FORMULE 2
Les courses : samedi 14h50 et dimanche 12h20 (2 x 25 mn).
Les autos : Les monoplaces de F2 de 1967 à 1978.

Les pilotes en vue : Watts (Martini MK19/22), Kaufmann, Wrigley, Wood, Morris (March 782), Vallery-Masson (March 77B), Thorburn (March 762), Huez, Bullock (March 722), Simac, Bason (March 712), Arnold (Brabham BT36), Friedl (Brabham BT40), Futter (Ralt RT, etc.

HISTORIC F3 1000 CC
Les courses : samedi 11h10 et dimanche 9h35 (2 x 25 mn).
Les autos : Les monoplaces de F3 à moteur 1000 cm3 de la période 1964/1970.

Les pilotes en vue : Derossi, Timms, Nichols, Lamplough (Chevron), Widmer, Muller, Bosson, Delea (Brabham), Armer, Jamin (March), Tart, Slotine (Merlyn), Fischer, Humbert, Hamilton (Tecno), Bankhurst (Alexis), etc.

LURANI TROPHY FORMULE JUNIOR
Les courses : samedi 11h55 et dimanche 10h20 (2 x 25 mn).
Les autos : Les monoplaces de Formule Junior de la période 1959/1963.

Les pilotes en vue : R.Tonetti, Adelman (Brabham BT6), Rossi, D’Aubreby, Russell, Guarino (Lotus 22), Birrell, Hillebrink (Lotus 20), Leidig, Lenoir (Elva), Rey (Lola MK5), Ferrari (Branca), Guichard (Lynx), Smeeton (Wainer), P.Tonetti (De Tomaso), etc.

300 KM BY HVM RACING
La course : samedi 16h45 (1 x 120 mn).
Les autos : Les protos (avant 1982 ou avant 1985 pour les S2000) et les GT/berlines éligibles à l’un des plateaux de la Dijon Motors Cup (d’avant 1966 pour les autos du NKHTGT)

Les pilotes en vue : Persson (Ford GT40), Sala/Perlino (Porsche 906), Campagne (Chevrolet Corvette), Winchester (Cobra Daytona), Dupont/Deridder/Boussard (TVR Griffith), Lange/Lange (Peugeot 505 turbo), Wilhelm/Van Gelder, Dijk, Germain/Darley (Jaguar type E), De Cock, Bondersson (Lotus Elan), Van Lieshout (Porsche 911), Vriend, Hees/Hees, Lubbers, Deenik/Sinke (Ford Falcon), etc.

NKHTGT
Les courses : samedi 16h45 (avec les 300 km) et dimanche 11h00 (30 mn).
Les autos : Les GT et Tourisme d’avant 1966.

Les pilotes en vue : Persson (Ford GT40), Campagne (Chevrolet Corvette), Douglas (Cobra Daytona), Dijk, Germain/Darley (Jaguar type E), De Waard, Van Maarschalkerwaart (Shelby Mustang), Winchester (AC Cobra), Vriend, Hees/Hees, Lubbers, Deenik/Sinke (Ford Falcon), B/J.Stevens, Bondesson (Lotus Elan), etc.

P9 CHALLENGE GT3 SERIES ENDURANCE
La course : samedi 15h30 (60 mn).
Les autos : Les GT type Porsche Cup, GT3, GT4, etc.

Les pilotes en vue : Kluber (Mercedes AMG), Scheibner (Aston Martin Vantage), Tweraser/Coach, Keserovic (Lamborgini Huracan), Schumm/Schumm (Lamborgihini Super Trofeo), Schultz (Porsche Cayman), Reinbold/Hochberger, Brecka/Neffe, Speck, Rieder, Schumanski (Porsche 991), etc.

P9 CHALLENGE GT3 SERIES SPRINT
Les autos : Les GT type Porsche Cup, GT3, GT4, etc.
Les courses : dimanche 8h50 et 15h15 (2 x 20 mn).

Les pilotes en vue : Kluber, Istvan (Mercedes AMG), Bender (Corvette C7), Scheibner (Aston Martin Vantage), Keserovic (Lamborgini Huracan), Konig, Reinbold, Brecka, Speck, Crow, Schimanski, James, Reider (Porsche 991), etc.

LA RECAP DES HORAIRES
Vendredi 7 octobre : Qualifs de 15h30 à 18h30. Samedi 8 octobre : Qualifs de 8h50 à 10h55 et de 13h35 à 13h55. Courses (6) de 11h10 à 12h20 et de 14h15 à 18h45. Dimanche 9 octobre : Courses (7) de 8h50 à 12h45 et de 14h35 à 15h45.

Entrée week-end 20€, 1 jour 15€ (entrée gratuite pour les – de 16 ans)

Jacques Furet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*