Mitjet à Ledenon : Les victoires dominicales décrochées par les jeunes talents Matteo Salomone et Younès Karbid

La cinquième et avant-dernière manche de la saison 2022 du Trophée Mitjet 2L France s’est achevée ce dimanche 11 septembre sur le circuit de Lédenon. Les deux courses au programme du jour nous ont réservé de beaux duels aux avant-postes.

Tous les regards sont désormais tournés vers la finale qui aura lieu au Castellet, les 14, 15 et 16 octobre prochain où sera sacré le Champion 2022…

Update course 2 (samedi) : Suite à la décision du collège des commissaires à l’issue de la course 2, ce dernier a décidé d’infliger 10 secondes de pénalité pour abus des limites de la piste au vainqueur Younès Karbid. La victoire revient donc à Povilas Jankavicius pour le compte de Génération Stunt.

Course 3 (dimanche, à 11h38) : Matteo Salomone vainqueur d’une course tronquée
C’est sous un magnifique ciel bleu que les 27 pilotes engagés se positionnent sur la grille de départ, dans l’ordre du classement de la course 1, à l’exception du top 10 où les positions sont inversées.

A ce jeu-là, Matteo Salomone (MV2S Racing) et Benjamin Lagier (GTDRIVE) se partagent la première ligne de la grille de départ. Le jeune pensionnaire du MV2S Racing donne le ton à l’extinction des feux pour tenter de protéger son leadership au premier virage, ce qu’il parvient à réaliser parfaitement face à Marius Fossard (VPS Racing), auteur d’un excellent départ de la 4ème place sur la grille et pointant désormais en 2ème position.

Les débats sont rapidement interrompus par un gros accrochage au beau milieu du peloton, dans le troisième tour, impliquant plusieurs pilotes, dont l’un des prétendants au titre, Benoît Castagné (K-Worx). 2ème du championnat à l’amorce du week-end gardois, le pilote de la Mitjet #84 s’est retrouvé pris au piège bien malgré lui. La voiture de sécurité intervient pour permettre l’extraction des voitures et des débris en piste. L’intervention dure de nombreuses minutes à mesure que le décompte s’égrène.

Après de longues minutes à ronger leur frein, les pilotes sont libérés à moins de trois minutes de la présentation du drapeau à damier, soit deux tours. La victoire tend les bras à Matteo Salomone qui doit cependant résister à ses poursuivants, prêts à saisir la moindre occasion de lui priver du succès.

Du haut de ses 19 ans, le pensionnaire de l’écurie MV2S Racing profite de la passe d’armes derrière lui pour prendre le large et décrocher sa deuxième victoire au général, après celle remportée à Magny-Cours, et rafle la mise en Junior.

Ce fut très serré et très tendu entre Marius Fossard (VPS Racing) et Xavier Dayraut (DS EVENT) pour la 2ème place. Les deux hommes sont allés jusqu’au contact, ce dernier percutant le premier cité à l’arrière. Malgré des dommages à l’arrière gauche, Marius Fossard essaye de résister aux assauts de Xavier Dayraut qui parvient à s’emparer de la 2ème position dans les derniers instants face au pilote VPS Racing, 3ème au général et 2ème Junior.

Le déroulement de la course n’était évidemment pas celui souhaité par les pilotes, à commencer par ceux qui jouent le podium Gentleman. Cette catégorie a toutefois été remportée par Jérémy Lourenço (Génération Stunt) juste devant Manu Damiani (GTDRIVE) et Le Tone qui grimpe sur ce podium pour la deuxième fois du week-end.

Michel Ghio (K-Worx) a tiré profit des aléas de la course pour décrocher les honneurs de la catégorie Senior.

Matteo Salomone – Scratch & Junior : « Cela fait du bien de revenir sur la plus haute marche du podium. J’ai été victime de deux accrochages sur les deux premières courses alors, gagner au classement général, cela fait du bien au moral parce que le début du week-end a été compliqué. C’est un circuit compliqué, sur lequel je n’étais pas du tout à l’aise en début de week-end. Avec Fabien Lavergne et mon ingénieur, nous avons beaucoup travaillé et nous sommes bien revenus dans le coup. Merci à l’équipe. »

Jérémy Lourenço (Génération Stunt) – Gentleman : « Je n’ai pas été vraiment inquiété alors que cela aurait dû être une bien belle bataille avec mon pote Seb Loiret. Suite à l’accrochage en course 1, il est parti dernier, donc ce n’était pas vraiment cool. C’est une victoire qui n’a pas vraiment de goût à cause du Safety Car et puis le fait que je ne puisse pas me battre avec mon pote. Cela fait des points certes, mais c’est dommage. N’oublions pas que le plus important en Mitjet est de prendre du plaisir et d’en donner aussi aux gens qui sont autour de nous et puis d’avoir ce côté Gentleman qui nous permet de passer un bon moment, même si on ne gagne pas. »

Course 4 (dimanche, à 16h13) : Younès Karbid tient sa victoire à Lédenon !
Déchu de la victoire à l’issue de la course 2 de ce samedi, Younès Karbid (K-Worx) avait bien l’intention de repartir de Lédenon avec une victoire au scratch d’autant qu’il s’élançait 4ème sur la grille de départ.

Pour cette ultime confrontation gardoise, Andréa Deldossi (DS EVENT) retrouve le premier emplacement sur la grille de départ, aux côtés de Jérémy Lourenço (Génération Stunt). Une première ligne explosive d’autant que derrière eux, Younès Karbid et Sébastien Loiret-Fournier (DS EVENT) partagent la même soif de victoire.

Après une précédente course tronquée par une longue intervention de la Safety Car, tous les pilotes ont très envie d’en découdre toujours dans le plus grand fair-play.

Grâce à un départ parfaitement exécuté depuis la pole, Andréa Deldossi conserve le leadership malgré la pression exercée par Jérémy Lourenço derrière lui. Le pilote Gentleman patiente jusqu’au 3ème tour pour porter une attaque fructueuse afin de se hisser au sommet de la hiérarchie. Andréa Deldossi n’a pas dit son dernier mot, bien au contraire, et reprend son dû quelques mètres plus loin.

Toujours leader à cet instant, le pilote DS EVENT constate qu’il n’est plus suivi par Jérémy Lourenço, dégringolant dans la hiérarchie, mais bien par son équipier au sein de l’écurie albigeois, Xavier Dayraut, lui-même suivi par Younès Karbid. Ce dernier, revanchard, sait qu’il n’a plus que deux voitures à doubler pour se hisser sur la plus haute marche du podium. Il se défait d’abord de Xavier Dayraut pour le gain de la 2e place et n’a plus que leader en ligne de mire.

Virage après virage, le jeune homme de 21 ans se rapproche pour réaliser un magnifique dépassement en surprenant le second pilote DS EVENT à l’intérieur du virage du pont. Dès lors, Younès Karbid file vers son premier succès du week-end au scratch, en plus d’ajouter une nouvelle victoire en Junior à son palmarès. 2ème à l’arrivée André Deldossi a touché du doigt sa toute première victoire en Mitjet en ne concédant que 5 dixièmes sur la ligne. Il peut néanmoins se targuer de cette performance honorable, devant Xavier Dayraut, une fois encore présent sur le podium scratch.

Le podium du Mitjet Challenge Junior est quant à lui complété par les pilotes VPS Racing Romain Favre et Marius Fossard.

Jérémy Lourenço réalise un triplé ce week-end dans la catégorie Gentleman avec cette nouvelle victoire de classe, loin devant Manu Damiani (GTDRIVE) et Sébastien Loiret-Fournier (DS EVENT).

Après sa bévue matinale, Mikhail Makarovskii remporte la catégorie Senior ce dimanche soir, face à Luc Rozenvaig (GTDRIVE), Michel Ghio (K-Worx) ou encore Yvan Dupuis (MV2S Racing) toujours ravis d’être en lice au sein du peloton Mitjet.

Younès Karbid (K-Worx) – Scratch & Junior : « Je la voulais cette victoire ! J’ai accepté et digéré la décision du collège. Je suis allé la chercher celle-ci. J’ai perdu des places au départ en voulant passer à l’extérieur au premier virage, mais je n’ai pas lâché du début jusqu’à la fin. C’était une belle course, avec une bonne gestion des pneus. Encore merci à mon team, Benoît et mon père. J’ai beaucoup travaillé sur simulateur, mais mon objectif est d’aller accrocher le top 3 au championnat. »

Jérémy Lourenço (DS EVENT) – Gentleman : « C’était une superbe course et je pense que j’aurais pu terminer sur le podium overall. Nous nous sommes bien battus avec Andréa. J’ai fait une erreur en étant un peu trop ambitieux sur l’accélérateur et je l’ai payé cash. Je me suis beaucoup amusé et j’ai beaucoup appris car devant, cela roule vraiment très vite. Je gagne au classement Gentleman et il est temps de commencer à compter les points. »

Andréa Deldossi (DS EVENT) – Scratch : « Je partais en pole position, je me suis fait dépasser au 2ème tour, j’ai ensuite rattrapé le leader pour reprendre les commandes. C’était assez long à tenir. J’ai peut-être trop voulu assurer dans le dernier tour et j’ai laissé la porte ouverte. C’est une belle course pour moi et cela commence à payer en termes de résultats pour ma première année en Mitjet. »

Florian Defet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*