Orthez TT : Les Zielinski, Lucas et Axel, en représentation !

Orthez, FRANCE - August 07 : during the Rallye d’Orthez at Speciale 9 on August 07, 2022 in Orthez, FRANCE. (Photo by Romain Perchicot)

Le père Pascal Zielinski fut le premier à inscrire son nom au palmarès du Rallye tout-terrain Orthez-Béarn. Ses fils, Lucas et Axel, deux passionnés après avoir suivi leur papa durant de nombreuses années, ont tout naturellement pris la relève. Que ce soit, Lucas ou Axel, les frangins ont participé à la manche nationale béarnaise en se démarquant. L’an dernier, Lucas s’était installé dans le baquet de droite de Thibaut Flouret-Barbé, cette année, c’est au volant du Fouquet-Porsche propriété de Daniel Favy et avec lequel Loïc Costes l’avait emporté en 2021, qu’il se présentait. Lucas clôture sa pige en 5ème position non s’en avoir rencontré des soucis freinant sa prestation.

« Nous avons connu un week-end semé d’embuches. C’était notre première course avec cette voiture : on s’est fait un gros plaisir !
« Le samedi était une découverte, j’ai commis quelques erreurs de débutants… Mais nous avions réalisé une bonne prise de notes durant les reconnaissances, ce qui nous a aidés.
« Le dimanche, des problèmes d’amortisseurs nous ont freinés. Chris Bird nous en a gentiment prêté un et nous sommes arrivés au bout.»
Au côté de Lucas, son cousin Théo dont c’était le baptême du feu au sens propre comme figuré. « Depuis tout petit, avec Lucas nous voulions courir un rallye ensemble. Ici, à Orthez, nous avons roulé dans une Rolls, ce fut incroyable ! » a-t’il déclaré avec le souhait d’y revenir.

Axel Zielinski : Une découverte prometteuse
Le frangin effectuait lui aussi un retour remarqué dans la catégorie 2 roues motrices : « Nous avons roulé tranquillement, pour apprendre. J’ai acheté ce Caze il y a un mois. A son volant, nous avons augmenté de rythme au fur et à mesure du week-end. Cela faisait trois ans que je n’avais plus roulé et, de suite, j’ai ressenti de bonnes sensations.
« Dimanche matin, j’ai signé un scratch (ES7 Loubieng). J’avais pris la deuxième position dans la matinée, mais ensuite j’ai fait un tout droit puis, calé avant de constater que je n’avais plus de batterie. J’ai fini le rallye pour le plaisir » explique Axel (14ème en 2 roues motrices) qui s’interroge pour disputer les Cimes mettant aussi, ce Buggy à la location.

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*