FFSA GT Course 1 : Lémeret et Tribaudini célèbrent l’amitié franco-belge à Spa-Francorchamps

– Une première course intense pour le FFSA GT à Spa-Francorchamps
– Première victoire cette saison pour Lémeret et Tribaudini en Silver Cup
– Piguet et Varutti ne laissent pas passer leur chance en Pro-Am
– Hamon et Blanchemain maintiennent la pression en Am Cup

Le soleil couchant sur Spa-Francorchamps donnait un côté magique au circuit belge au moment du départ de la première des deux courses du Championnat de France FFSA GT. En pole position d’un impressionnant peloton de 41 voitures, Stéphane Lémeret freinait un rien trop tard pour aborder l’épingle de la Source. Sur son Audi R8 LMS GT4 du CSA Racing, Gaël Castelli profitait de la trajectoire élargie de la Toyota pour plonger à l’intérieur et descendre en leader vers le Raidillon. C’était le début d’une course de 60 minutes qui a laissé bien peu de répit aux (télé)spectateurs avec des luttes à tous les niveaux !

Le seul temps mort aura été, bien malgré lui, provoqué par Sacha Bottemanne, victime d’une sortie aux S des Fagnes. Il fallait en effet l’intervention de la voiture de sécurité pour dégager l’Audi R8 LMS GT4 du Team Fullmotorsport… À la relance, les écarts restaient réduits en tête de la course jusqu’à la fenêtre de changement de pilote. Lorsqu’Alexandre Cougnaud reprenait la piste après avoir relayé Gaël Castelli sur l’Audi du CSA Racing, il était directement mise sous pression par Stéphane Tribaudini, l’équipier de Stéphane Lémeret. Très intense, le duel entre les deux hommes tournait finalement à l’avantage de la Toyota GR Supra GT4.

« Comme Alexandre fermait toutes les portes aux endroits où l’on double habituellement et que je voyais nos rivaux revenir derrière, je savais que je devais tenter quelque chose à un endroit différent », racontait Stéphane Tribaudini après l’arrivée. « J’ai donc plongé à l’intérieur du Double gauche… et c’est passé ! »

À partir de là, plus rien ne pouvait empêcher Stéphane Lémeret, qui s’imposait donc à domicile deux jours après la fête nationale belge, et Stéphane Tribaudini de remporter leur première victoire ensemble. Ayant résisté jusqu’au bout au retour d’Hugo Chevalier, Erwan Bastard prenait les points de la deuxième place en Silver Cup avec son équipier Roee Meyuhas. L’équipage de l’Audi R8 LMS GT4 du Saintéloc Racing accentue ainsi son avance au championnat ! En terminant au 3e rang, Hugo Chevalier et Enzo Joulié (Mercedes-AMG GT4 #87 – Akkodis ASP Team) marquent aussi des points importants.

Après avoir mené le début de course, Gaël Castelli et Alexandre Cougnaud terminent au pied du podium, mais il s’en est fallu de peu. Remontés depuis la dernière place sur la grille de départ après leurs ennuis électroniques lors des essais qualificatifs, Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 #17 – L’Espace Bienvenue) ont plus que limité les dégâts au championnat en prenant les points de la 5ème place.

Piguet et Varutti sur le fil en Pro-Am
La victoire en Pro-Am a été la plus indécise. En pole position de la catégorie avec l’Audi du Saintéloc Racing, Grégory Guilvert était le premier leader et était vite débarrassé de la menace de Simon Gachet (Mercedes-AMG GT4 #81 – Akkodis ASP Team), victime d’une crevaison. Valentin Hasse-Clot finissait par prendre l’avantage sur l’Aston Martin Vantage AMR GT4 #13 du Mirage Racing, mais un arrêt aux stands en-dehors de la fenêtre faisait perdre tout espoir au nouveau duo qu’il forme avec Arnold Robin.

Après le changement de pilotes, Rudy Servol (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) et Alban Varutti (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport) assuraient une folle remontée. Alban Varutti profitait du trafic pour doubler Rudy Servol et aller chercher une deuxième victoire de catégorie cette année après celle de Nogaro. Même s’ils ne pouvaient cacher une certaine frustration, les pilotes de l’Alpine de l’équipe CMR réalisent une bonne opération au championnat en marquant trois points de plus que leurs poursuivants Éric Trémoulet et Olivier Jouffret, troisièmes sur la Mercedes-AMG GT4 #64 du Team Jouffruit by Vic’Team.

Ayant perdu quelques places en fin de course, Grégory Guilvert et Grégory Faessel (Audi R8 LMS GT4 #42 – Saintéloc Racing) ont néanmoins égalé leur meilleur résultat de la saison avec une quatrième place en Pro-Am devant Hugo Mogica et Pascal Huteau (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport #12- K-Worx), pour la première fois dans le top 5 cette année.

Hamon et Blanchemain réduisent l’écart en Am Cup
En remportant leur troisième victoire de la saison, Christophe Hamon et Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 #69 – Team Fullmotorsport) ont réduit l’écart au championnat dans la Am Cup. Ils profitent même de la deuxième place d’Aleksander Vaintrub et Stanislav Safronov (Mercedes-AMG #188 – NM Racing Team), intercalés devant leaders du championnat, pour revenir à 5 points de Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto), troisièmes de cette première course.

Derrière eux, Christophe Carrière et Didier Dumaine (Aston Martin Vantage AMR GT4 #161 – AGS Events) terminaient à moins de trois secondes du podium. La cinquième place venait récompenser Florent Grizaud et Kevin Jimenez (Aston Martin Vantage AMR GT4 #72 – GPA Racing), auteurs d’une belle remontée après avoir perdu beaucoup de temps dans un incident en début de course.

Avec un départ donné à 14h50, la seconde course du Championnat de France FFSA GT devrait être tout aussi intéressante ce dimanche. Elle sera à suivre en direct sur la chaine YouTube GTWorld à partir de 14h35. Soyez au rendez-vous !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*