GT4 European Series à Misano : Trois victoires et des podiums, hold-up à l’italienne pour Akkodis ASP Team !

Dans la très disputée GT4 European Series, ce deuxième week-end italien du calendrier, sur le circuit de Misano, marquait le cap de la mi-saison. En rejoignant les bords de la Mer Adriatique, l’équipage Jean-Luc Beaubelique – Jim Pla (#87) pointait en tête de la catégorie Pro-AM. En quittant la station balnéaire (baignée de soleil et sous une chaleur écrasante), après une victoire et une deuxième place, ils avaient conforté leur avance. Leurs équipiers, Eric Debard et Simon Gachet (#81), s’offraient la troisième marche du podium Pro-AM de la Course 1 mais rencontraient moins de réussite le lendemain en terminant dans le Top 10 Pro-AM. L’excellente opération de ce week-end ‘dolce vita’ revient au duo Ricci, Mauro et Benjamin, qui en plus de triompher à deux reprises en AM, prennent la tête du championnat avec 13 points d’avance. Coup dur cependant pour Christophe Bourret et Pascal Gibon (#53) qui après avoir renoncé sur la course de samedi, victimes d’un accrochage, ont du déclarer forfait dimanche. Au classement par équipe, Akkodis ASP Team pointe désormais en tête des catégories Pro-AM et AM. La deuxième partie de saison débutera fin juillet (28/31) sur le circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre des mythiques 24 Heures…

Rouler en été sur le circuit Marco Simoncelli, à Misano, est souvent synonyme de conditions éprouvantes en terme de chaleur. Cette année encore, ce fut le cas. Avec une moyenne de 30°C dans l’air, la température dans les GT4 peut atteindre plus de 50°C… De quoi échauffer les corps et les esprits.

Dès la première séance des essais libres, Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla (#87) prennent la mesure de la tâche à accomplir en signant la référence Pro-AM, juste devant leurs équipiers, Eric Debard et Simon Gachet (#81). Chez les AM, Benjamin et Mauro Ricci (#61) semblent aussi apprécier l’exercice en terminant P3. Pascal Gibon et Christophe Bourret (#53) bouclent la séance P8.

En fin de journée, la seconde séance confirme les bonnes dispositions de chacun. Jim Pla signe le chrono de référence Pro-AM (P3 overall), une fois de plus devant Simon Gachet (P5 overall). Benjamin Ricci termine au deuxième rang AM (P15 du général) et Christophe Bourret dans le Top 5.

Le lendemain, alors que la température monte encore d’un cran, les essais qualificatifs confirment les premiers tours de roue. Jim Pla manque la pole absolue de seulement 0 »043, mais s’offre quand même la pole Pro-AM (P2 overall) devant son équipier Simon Gachet à seulement 0 »1 (P3 overall). Benjamin Ricci s’empare de la deuxième place de la catégorie AM (P19 au général) tandis que Christophe Bourret est P6.
Quelques minutes plus tard, la seconde séance permet à Jean-Luc Beaubelique d’entrer dans le Top 5 Pro-AM alors qu’Eric Debard est P10. Mauro Ricci signe le 9ème temps AM juste devant Pascal Gibon (P10).

Course 1 – Double victoire, Pro-AM et AM et podium !
La première course du week-end ne s’annonce pas comme une partie de plaisir. Il fait très chaud sur la côte adriatique et les 45 pilotes au départ ne vont pas tarder à le ressentir.

Auteur d’un envol assez moyen, Jim Pla se fait déborder et perd deux places, basculant de P2 à P4. Simon Gachet campe sur sa 3ème place. Benjamin Ricci se fait aussi un peu surprendre mais conserve sa deuxième place AM alors que Christophe Bourret navigue dans le Top 10 de la catégorie.

Sur un rythme soutenu, Jim Pla remonte jusqu’à la deuxième place de la course, pour finalement dépasser le poleman et prendre la tête pile au moment où la fenêtre de changement de pilote s’ouvre. Les premiers pilotes s’engouffrent dans la voie des stands mais coup de théâtre, à 28’ du damier, une procédure de Full Course Yellow (FCY) est engagée (80km/h maximum pour tout le monde), permettant à ceux qui n’avaient pas encore rejoint leur stand de prendre un certain avantage. C’est le cas pour Jim Pla, Simon Gachet et Benjamin Ricci…

Ainsi, Jean Luc Beaubelique et Eric Debard reprennent la piste respectivement P1 et P2. Mauro Ricci est toujours P2 AM et Pascal Gibon P8 de la catégorie. Les feux repassent au vert alors qu’il ne reste que 15 minutes. Les pilotes sont un peu sous pression et 2’ plus tard, Pascal Gibon est victime d’un accrochage, poussé dans un premier temps puis percuté par la #25. La Mercedes-AMG rejoint les stands au ralenti mais les dégâts sont trop importants pour continuer.

Nouveau FCY à moins de 12’ du damier. Contre toute attente, Eric Debard se fait dépasser sous ce régime par la #17 (alors que cela est prohibé) et se retrouve P3.

La meute est libérée à 5’ de l’arrivée, il reste trois tours. En tête, Jean-Luc Beaubelique ne lâche rien et (pour une fois) bénéficie du trafic qui ralenti ses poursuivants. La fin de course est survoltée. Eric Debard se fait attaquer à l’entrée du dernier tour mais résiste, avant que la #718 ne le touche, permettant à la #42 de revenir et de le priver de podium, pour quelques centièmes, sur la ligne d’arrivée. Au terme d’une course parfaite, le duo Ricci père et fils termine sous le damier P2 AM (P12 overall).

Cependant, après l’arrivée, les commissaires sportifs sanctionnent les manœuvres ‘indélicates’. Si rien ne vient remettre en cause la victoire nette, et remarquablement gérée lors des relances’ de la paire Beaubelique-Pla’ la #17 (P2) recule de deux places pour dépassement sous drapeau jaune’ permettant ainsi à Eric Debard et Simon Gachet de monter sur la troisième marche du podium. Le vainqueur sous le damier de la catégorie AM écope quant à lui de 45 secondes de pénalité pour son implication dans la sortie de piste de Pascal Gibon. Ainsi’ Benjamin et Mauro Ricci montent sur la plus haute marche du podium et signent leur première victoire de la saison.

Course 2 : Seconde victoire AM (#61) et podium Pro-AM (P2) pour les leaders du championnat !
Le lendemain, la météo est toujours aussi clémente et la chaleur bien présente (plus de 30°C). Elles ne sont plus que 43 GT4 au départ. La #53 de Pascal Gibon et Christophe Bourret, trop endommagée après le crash de la veille, a du déclarer forfait.

Le départ est sage aux avant-postes mais relativement chahuté dans le peloton. Jean-Luc Beaubelique navigue dans le top 5 Pro-AM (P19 overall) alors que Eric Debard se fait bousculer et bascule de P25 à P40 après moins de 10’ de course… Mauro Ricci se montre quant à lui extrêmement combatif depuis la 6ème position AM.

A 23′ de la ligne d’arrivée, Jim Pla est P3 de la catégorie (P11 overall), Benjamin Ricci P6 AM et Simon Gachet P11 Pro-AM.
Le rythme ne faiblit pas pour Jim Pla qui enchaine les meilleurs tours en opérant une remontée spectaculaire, notamment aux prises avec la #4 pour la deuxième place Pro-AM. Simon Gachet n’est pas en reste et ne lâche rien alors que Benjamin Ricci se montre d’une remarquable régularité doublée d’une redoutable efficacité (P2 AM).

Au terme d’une subtile et payante stratégie, Jean Luc Beaubelique et Jim Pla (#87), s’emparent sur le fil (à 4’ du damier) de la deuxième place de la catégorie (P6 au général). Ce nouveau podium vient conforter leur position de leader au championnat dans la catégorie Pro-AM avec 33 points d’avance.

Sur la #81, Simon Gachet réussit une très belle fin de course en terminant dans le Top 10 Pro-AM (P20 au général) après avoir bien bataillé.

Après une première période sous FCY, les concurrents sont libérés après 20’ de course. Chacun reste concentré sur son objectif. A l’heure du changement de pilote, Eric Debard est remonté de quelques positions (P12) dans la catégorie et Mauro Ricci est P8 AM. Jean-Luc Beaubelique, toujours dans le Top 5 Pro-AM (P17), passe le volant à Jim Pla. Les changements de pilote se déroulent parfaitement bien et permettent de reprendre quelques places.

Comme la veille, le vainqueur AM sous le damier écope de 45s de pénalité pour implication dans un accrochage, laissant la victoire au duo #61 Akkodis ASP Team. Coup de chapeau à Benjamin et Mauro Ricci (#61) qui s’offrent la deuxième victoire consécutive du week-end en catégorie AM au prix d’une belle régularité, justement récompensée. Du même coup, ils prennent la tête du championnat AM avec 13 points d’avance.

Avec ces superbes résultats, Akkodis ASP Team pointe en tête des classements par équipe AM et Pro-AM avec respectivement 17 et 33 points d’avance.

Prochain rendez-vous sur le toboggan ardennais (28/31 juillet) à Spa-Francorchamps.

Lydie Arpizou,
Photos Patrick Hecq

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*