Le Championnat de France FFSA des Circuits dans la tradition au Grand Prix d’Albi

Le circuit d’Albi, tracé autour de l’aérodrome tarnais, est un lieu chargé d’histoire dans le paysage du sport automobile français. Et son épreuve phare, le Grand Prix d’Albi, est une tradition pour des spectateurs toujours présents en nombre. C’est dans ce cadre que le Championnat de France FFSA GT et le Championnat de France FFSA Tourisme se produiront en ce dernier week-end de juin. L’affiche sera complétée par la Mitjet International et la Coupe Caterham 420R.

Même s’il a dû évoluer pour s’adapter aux contraintes modernes, notamment avec la création de chicanes, le circuit d’Albi fait partie du patrimoine sportif français. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes ! C’est en effet la 78e fois que le Grand Prix d’Albi figure au calendrier. Toujours très populaire, le rendez-vous permettra de voir en piste quatre séries ces 24, 25 et 26 juin. Sans oublier la parade, qui verra les concurrents du Championnat de France FFSA GT se diriger vers le centre-ville vendredi soir (dès 18h30) pour se ranger à l’ombre de la superbe cathédrale Sainte-Cécile, classée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ce sera assurément un moment de partage entre les fans et les acteurs de la compétition phare des circuits français. En attendant, voici le guide pour profiter au mieux de ce week-end dans le Tarn.

Championnat de France FFSA GT : dernière chance avant la mi-saison
Avec un plateau de trente-neuf GT4 et une lutte plus intense que jamais dans les trois catégories, le Championnat de France FFSA GT s’apprête à terminer sa première moitié de saison en force ! Seuls doubles vainqueurs en Pro-Am depuis le début de cette année, Nicolas Prost et Rudy Servol (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) arrivent à Albi en leaders du championnat. Avec cinq équipages – représentant cinq constructeurs différents – groupés en moins de 10 points, la bagarre en tête du classement est toutefois plus intense que jamais. Éric Trémoulet et Olivier Jouffret (Mercedes-AMG GT4 #64 – Team Jouffruit by Vic’Team) n’ont qu’un point de retard sur les leaders et… un point d’avance sur Julien Piguet et Alban Varutti (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport #10 – AVR Avvatar). Derrière ces trois équipages ayant au moins remporté une course, les duos Arno Santamato-Rodolphe Wallgren (Audi R8 LMS GT4 #888 – CSA Racing) et Romano Ricci-Valentin Hasse-Clot (Aston Martin Vantage AMR GT4 #13 – Mirage Racing) comptent respectivement 9 et 10 longueurs de retard sur les leaders du classement provisoire.

Le meeting de Magny-Cours a passablement modifié la hiérarchie dans la Silver Cup. Grâce à un deuxième podium cette année, Erwan Bastard et Roee Mayuhas (Audi R8 LMS GT4 #14 – Saintéloc Racing) sont co-leaders du championnat. Thomas Drouet et Paul Evrard (Mercedes-AMG GT4 #88 – Akkodis ASP), qui ont profité de leur succès lors de la course 2 de Magny-Cours, se sont toutefois totalement relancés et ils comptent le même nombre de points. Champion Pro-Am en 2021, Thomas Drouet entretient son rêve d’une deuxième couronne consécutive… En tête du classement provisoire après Nogaro, Hugo Chevalier et Enzo Joulié (Mercedes-AMG GT4 #87 – Akkodis ASP) ont perdu du terrain à Magny-Cours. Avec 17 points de retard, ils n’ont toutefois pas dit leur dernier mot, pas plus que Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 #17 – L’Espace Bienvenue).

Pilotes de l’Alpine #76 de Bodemer Auto, Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé affichent une régularité payante en Am Cup. Avec une victoire et trois deuxièmes places, les vice-champions 2021 ont pris le large au championnat dans la Am Cup par rapport aux grands favoris, le champion 2021 Christophe Hamon et Michael Blanchemain. Après l’abandon de l’Audi R8 LMS GT4 du Team Fullmotorsport lors de la dernière course en date, pas moins de 23 points les séparent des hommes de tête. Entre ces deux duos, les « rookies » en FFSA GT que sont Florent Grizaud et Kevin Jimenez s’affirment comme les révélations de ce début de saison en occupant le deuxième rang. Avec l’Aston Martin Vantage AMR GT4 de l’équipe albigeoise GPA Racing, ils évolueront en outre pratiquement à domicile ce week-end.

Championnat de France FFSA Tourisme : qui pour battre Clairet ?
Après Nogaro et Magny-Cours, le Championnat de France FFSA Tourisme vivra la troisième épreuve de la saison ce week-end à Albi. Invaincu lors des deux premiers rendez-vous, Teddy Clairet (Peugeot 308 RC #20 – Team Clairet Sport) entend bien accroître son avance au championnat.

Avec 150 unités marquées, Teddy compte plus du double des points par rapport à Florian Briché (Peugeot 308 RC #24 – JSB Compétition) et Sébastien Thome (Peugeot 308 RC #19 – Team Clairet Sport). Derrière ce trio de tête, le jeune Vincent Bouteiller (Peugeot 308 RC #12 – JSB Compétition) rêve d’une première victoire dans le championnat. Actuellement la mieux placée des pilotes BMW, Carla Debard occupe une très belle 5e position dans le classement provisoire. Sur ses terres, la jeune Albigeoise au caractère bien trempé entend bien viser un autre podium avec sa M2 CS Racing de Debard Automobiles by Racetivity. Au volant des bavaroises de VSF Sports – Amplitude Automobile, le rallyman Jean-Mathieu Leandri (#18) et la paire composée de Florian Teillais et Benoit Eveillard (#41) auront aussi des ambitions sur le tracé longeant l’aérodrome d’Albi.

Mitjet International : la compétition reprend ses droits à Albi
Le Grand Prix d’Albi marquera-t-il un tournant dans la lutte pour le titre comme ces deux dernières années ? Il faudra suivre attentivement les quatre courses au programme du week-end albigeois pour connaître la réponse…

Le public passionné pourra profiter d’une lutte intense entre les 33 protagonistes en lice pour cette troisième épreuve de la saison 2022 de Mitjet International. Du haut de ses 16 ans, de ses deux victoires et de ses quatre autres podiums, Romain Favre (VPS Racing) arrivera dans le Tarn en tête du classement général et du Mitjet Junior Challenge, quelques points devant Povilas Jankavicius (Arctic Energy) dont la première victoire de la saison, à Magny-Cours, lui a donné des ailes.

La catégorie Gentleman sera plus ouverte que jamais avec plusieurs pilotes – Jérémy Lourenço, le local de l’étape Sébastien Loiret-Fournier, Alexandre Guesdon et Le Tone – désireux de profiter de l’absence de Sébastien Seveau, 3e du général et leader Gentleman, pour se montrer aux avant-postes.

Coupe Caterham 420R : duel de génération
La Coupe Caterham 420R retrouve le circuit d’Albi dans le cadre du 78ème Grand Prix de « la ville rouge ». Pas moins de 38 voitures sont attendues sur le tarmac occitan, où performance devrait rimer avec spectacle, tant les petits bolides anglais ravissent le public depuis plusieurs années. Toujours équipée d’un moteur développant 175 chevaux, d’une boite séquentielle SADEV 6 rapports et d’un poids n’excédant pas 500 kg, la Caterham 420R est un formidable manège à sensations, pour grands (et courageux) enfants.

Pour ce troisième round du championnat 420R, la jeunesse compte bien continuer à triompher avec deux victoires au Paul Ricard pour Mathys Jaubert (17 ans, Palmyr) lors du premier meeting et des succès pour David Leguem (22 ans, CDF Racing) et Jérémy Azar (22 ans, Rossel Sport) en Espagne, sur le circuit de Valencia. Mais les expérimentés Henri Bizet (Palmyr, 6 fois champion), Eric Moussier (Team CCF) ou Alexandre Pinto (St Eloi) comptent bien se mêler également à la lutte pour la victoire.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*