Pegasus Racing décroche ses premiers podiums en Ligier et en Funyo !

17 NAHRA Anthony (fra), ENJALBERT Dimitri (fra), Pegasus Racing, Ligier JS P4, action pitlane action during the Heat 2 of the 2022 Ligier Endurance Series on the Imola Circuit from May 12 to 14, in Imola, Italy - Photo Paulo Maria / DPPI

Après la 3ème place obtenue en Ultimate Endurance Proto LMP3 au Paul Ricard, Pegasus Racing a ouvert son compteur de podiums en Ligier European Series et en Sprint Cup by Funyo à Imola. Les trois programmes de l’équipe strasbourgeoise atteignent leur vitesse de croisière et on pense déjà à la prochaine étape : celle qui consiste à monter sur la première marche !

Ligier European Series : deux records et un podium
La Ligier JS P4 du team a tantôt pâti, tantôt bénéficié de l’entrée en piste du safety-car mais à force de tourner autour du podium, ses pilotes Anthony Nahra et Dimitri Enjalbert ont fini par s’y inviter.

Dimitri s’élance 2ème pour la course 1, il prend la tête puis de l’avance mais deux neutralisations réduisent à néant l’écart creusé par le Francilien. Comme au Paul Ricard, Anthony prend le relais alors que la voiture est au commandement. Cette fois, il garde la tête froide, donne le change dans la bagarre et franchit la ligne au 4ème rang. C’est déjà une place de mieux qu’au Paul Ricard et on n’a pas encore tout vu.

Anthony est 6ème sur la grille de la course 2 et gagne une place avant de passer le volant à Dimitri. Alors que celui-ci entame une remontée, un safety-car facilite son retour aux avant-postes. Juste retour des choses ! La chevauchée de la #17 s’achève au 3ème rang. Dimitri et Anthony peuvent ainsi partager avec leur équipe la joie d’un premier podium.

La Ligier JS2 R de Christophe Weber et David Caussanel porte le #29 fétiche de Pegasus Racing. Lors de la course 1, David part P7 et Christophe termine P7, le duo améliorant d’une place son score au terme de la course 2.

Le positif se situe dans les chronos dont a été capable l’auto. Auteur du 3ème temps en course 1, David a fixé lors de la course 2 le record de la catégorie à 1’53 »793. Au volant de la JS P4 de l’équipe Dimitri a réussi un exploit similaire avec un record établi en 1’47 »027.

Sprint Cup by Funyo : les bleus sur le tapis vert
Le week-end de la #294 a été écourté, mais la Funyo alsacienne a eu le temps de marquer les esprits. Parti 4ème, Jordan Meyer lutte âprement dans le fougueux peloton de la course 1 avant de voir l’arrivée à la même 4ème place… qui telle une citrouille devenue carrosse se transforme en place de 3ème suite à une décision des commissaires sportifs !

Alain Meyer s’installe à son tour aux commandes pour la course 2. Hélas, la Funyo connait un problème technique entrainant un forfait pour les courses 3 et 4.

Julien Schell analyse les performances de ses troupes en Emilie-Romagne : « Nous avons eu la chance de participer à un très beau meeting sur un circuit magnifique. Pour certains de nos pilotes, il s’agissait d’une première sortie en Italie, voire d’une première hors de France. Les records du tour démontrent la performance de nos voitures et les premiers podiums représentent un sérieux pas en avant. Ces résultats mettent aussi du baume au cœur de tous les membres de l’équipe Côté Ligier, nous allons maintenant préparer le grand rendez-vous de la saison, en lever de rideau des 24 Heures du Mans du 8 au 11 juin. Côté Funyo, nous avons prévu des tests en vue de la prochaine course à Dijon (8 au 10 juillet) où nous espérons gouter à la joie d’un vrai podium ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*