Ultimate : Une bonne répétition en vue des 24 Heures du Mans avec un nouveau podium !

Deuxième course au niveau mondial, deuxième podium pour Ultimate. Pourtant, les conditions en piste ont été des plus difficiles ce samedi, mais les trois pilotes ont réussi à passer à travers presque toutes les embûches.

Après une première manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA aux USA, les concurrents avaient rendez-vous sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps.

Fort de leur 2ème place en LMP2 Pro Am à Sebring, Ultimate désirait continuer sur sa lancée tout en se servant de cette course comme préparation aux 24 Heures du Mans. Les essais libres se déroulent bien avec de bons chronos et les pilotes se concentrent sur la mise au point de leur Oreca #35. Lors des qualifications, Matthieu Lahaye réalise un chrono qui le place au 3ème rang des LMP2 Pro Am.

François Heriau est chargé du départ. Il conserve sa place au premier virage et remonte dans la hiérarchie. Une grosse sortie de piste d’un de ses adversaires et l’arrivée de la pluie obligent la Direction de Course à sortir un premier drapeau rouge.

A la reprise, il est remplacé par Matthieu et ce dernier remonte jusqu’à la 10ème place, la 2ème en Pro Am. Malheureusement, les conditions de piste sont toujours aussi difficiles avec cette pluie incessante. Il sort de la piste et finit dans le bac à graviers. Le temps d’en sortir, deux tours sont perdus et l’auto est redescendue à la 13ème place des LMP2.
« Il repleuvait fort. Une voiture est sortie un peu devant moi, elle est revenue juste sous mon nez au ralenti. J’ai pris toutes ses projections, je ne voyais rien. Je suis parti en aquaplaning, je n’ai rien pu faire. »

Un nouveau drapeau rouge est sorti suite à des dégâts sur des rails de sécurité.
A la reprise, Matthieu reste au volant dans l’espoir de faire remonter la voiture puis passe le relais à son frère, Jean-Baptiste. Dans des conditions de piste toujours aussi piégeuses, il ne commet pas d’erreur et améliore ses temps au fur et à mesure que la piste sèche.
Il signe même le meilleur temps de la voiture dans la dernière demi-heure.
Au final, la #35 franchit la ligne d’arrivée à la 12ème place du classement LMP2, la 3ème des LMP2 Pro Am et s’offre un nouveau podium.

François Heriau : « J’avais trois objectifs au niveau de mon relais. D’abord, ramener la voiture entière. Ensuite ne pas me faire prendre un tour par le leader LMP2. Enfin, être le premier pilote Bronze. En fait, j’ai rempli les trois. Même si ce fut un peu dur, je suis content de ma prestation. J’ai fait le maximum avec ce que j’avais ! »

Matthieu Lahaye : « La voiture était vraiment bien, mais on savait que le niveau de nos adversaires allait être très élevé sur un circuit comme celui là. C’était de la survie en piste, les conditions étaient dures et évoluaient sans arrêt. Il fallait se relancer tout le temps après les drapeaux rouges. Nous savions qu’il fallait absolument passer la ligne d’arrivée. Le bilan est plutôt positif et cela nous prépare à tout type de condition même si on espère ne pas avoir cela au Mans. »

Jean-Baptiste Lahaye : « J’ai fini la course, c’était gras / mouillé quand j’ai débuté mon relais. Après un Full Course Yellow, nous avons décidé de mettre des pneus slicks, mais c’était un peu tendu en piste. Je n’ai pas fait d’erreur et cela a séché un peu. Mes temps étaient bons, la voiture était bien, mais les redémarrages à froid n’étaient pas évidents. J’ai connu une chaleur un peu avant la fin de course où je perds la voiture juste devant le leader LMP2, on s’est bien touché. Avec ce résultat, on reste dans le match pour le championnat alors que l’on arrive aux 24 Heures du Mans où il y aura plus de concurrents en Pro Am. »

LA course de l’année approche, les 24 Heures du Mans qui auront lieu les 11 et 12 Juin.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*