Michelin excelle lors deux premières manches du Championnat du Monde ABB FIA Formula E

– Les pneus MICHELIN Pilot Sport EV ont retrouvé le tracé urbain de Ad Diriyah, en Arabie Saoudite, pour deux courses de nuit
– Des écarts de température importants, mais des pneus polyvalents
– Un nouveau format de qualifications qui fait la part belle à la stratégie pneumatique

La huitième saison du Championnat du Monde ABB FIA Formula E a démarré ce week-end sur la piste d’Ad Diriyah, ville historique située dans les faubourgs de Riyad (Arabie Saoudite). Après des essais en commun menés début décembre à Valence (Espagne), les 22 monoplaces 100 % électriques équipées en exclusivité de pneumatiques Michelin ont repris le chemin des circuits.

Le tracé du circuit d’Ad Diriyah, très légèrement retouché pour cette édition 2022, arbore une longueur de 2,495 km pour 21 virages. Il accueillait pour la quatrième fois consécutive la Formula E, sur un bitume qui a été refait il y a tout juste un an. Une surface parfaitement lisse cette fois-ci balayée par un vent apportant du sable depuis le désert voisin, mais dont s’est joué le MICHELIN Pilot Sport EV développé spécifiquement pour la série.

Pour couvrir les deux premières courses de la saison, les pilotes avaient à leur disposition une dotation de 12 pneus, à utiliser selon leur propre stratégie. Le nouveau format des qualifications, autorisant un changement de pneu à tout moment dans les deux groupes initiaux ou ensuite entre chaque duel, a permis à aux pilotes de toujours chausser les MICHELIN Pilot Sport EV les plus adaptés en termes de pression, mais aussi de choisir des gommes plus ou moins rodées selon la situation.

« La grande force des MICHELIN Pilot Sport EV, c’est avant tout leur extraordinaire polyvalence », indique Mirko Pirracchio, manager de Michelin en Formule E. « Cette année, les courses ont lieu un mois plus tôt dans la saison, et même si nous profitons d’un climat globalement doux en Arabie Saoudite les températures au sol peuvent parfois être basses, notamment pour les courses de nuit. Mais qu’il s’agisse des qualifications, où les pilotes ont particulièrement apprécié le fait de pouvoir établir une véritable stratégie pneumatique en fonction de leur progression, ou en course avec des conditions piste très fraîches (13°C au sol), les MICHELIN Pilot Sport EV ont offert un excellent niveau de performance. »

« Tous les pilotes ont souligné la mise en régime instantanée et l’excellent niveau de grip de nos pneus malgré la présence de sable sur la piste. Les écuries ont pu, au regard des possibilités offertes par le nouveau règlement, également profiter des conseils de nos ingénieurs pour exploiter au mieux leur dotation pneumatique. Ces deux premières courses de la saison démontrent une nouvelle fois la pertinence de pneus Michelin dans des conditions qui diffèrent de celles d’un circuit conventionnel »

Pour la seconde fois à Ad Diriyah, mais aussi dans l’histoire de la Formula E, les deux E-Prix se sont déroulés de nuit (départ à 20h00 locales), avec une piste éclairée par 600 puissants projecteurs utilisant des LED de nouvelle génération, deux fois moins énergivores qu’un système d’éclairage classique et alimentées par de l’électricité renouvelable.

Le premier des deux E-Prix d’AD Diriyah, manche d’ouverture de la saison 2021-2022 du Championnat du Monde ABB FIA Formula E, a été remporté par Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ), devant son coéquipier Stoffel Vandoorne. Jake Dennis (Avalanche Andretti Formula E), occupe la troisième marche du podium.

Le second E-Prix, samedi 29 janvier, a vu la victoire d’Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing), devant Robin Frijns (Envision Racing), et Lucas Di Grassi, sur la seconde Rokit Venturi Racing.

La prochaine manche du Championnat du Monde ABB FIA Formula E aura lieu le 12 février à Mexico City.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*