Un programme ambitieux pour Pegasus Racing en Ligier European Series !

L’équipe strasbourgeoise Pegasus Racing, connue pour ses titres internationaux en sport-prototype et ses quatre participations aux 24 Heures du Mans, annonce aujourd’hui sa participation à l’édition 2022 de la Ligier European Series. L’équipe dirigée par Claude et Julien Schell engagera une voiture dans chacune des deux catégories, JS2 R et JS P4. Elles se produiront à cinq reprises en lever de rideau de la European Le Mans Series et, à la mi-juin, face au public des 24 Heures du Mans ! Ce double défi est la première partie d’un triple programme sportif, dont les volets 2 et 3 vous seront révélés dans les prochaines semaines.

Ce programme est totalement connecté à l’histoire de Pegasus Racing et à sa relation avec Ligier, une marque entrée dans la légende du sport automobile français. « Nous avons créé cette équipe en 1998 » décrit Julien Schell qui a participé à la plupart des succès de Pegasus Racing en tant que pilote avant de privilégier son rôle de team-manager. « Nous avons accumulé une belle expérience et vécu quelques aventures extraordinaires, Le Mans étant l’exemple ultime. Cela fait maintenant une quinzaine d’années que nous concentrons nos efforts sur l’endurance, les voitures de Grand Tourisme et de Sport-Prototype. Et nous entretenons des liens étroits avec la marque Ligier depuis 2008 ! »

C’est en effet à ce moment que Julien a rencontré Guy Ligier. « Il nous a confié le développement de son premier proto CN, la JS49. Cela nous a valu de travailler avec des pilotes d’exception comme Fred Mako, Manu Collard ou Yann Clairay, et de remporter le Challenge VdeV dès la première année ! Plus tard, nous avons couru au Mans avec la Morgan LMP2, une création d’Onroak Automotive, la structure devenue Ligier Automotive. Enfin, Pegasus Racing a été un des premiers teams à acquérir une Ligier JS2 R en 2019. »

La Ligier European Series est un tremplin vers les étages supérieurs de la pyramide des courses de longue haleine. A l’image de ce que propose la discipline au plus haut niveau, elle regroupe des GT et des protos, les pilotes ayant le choix entre la Ligier JS2 R et la Ligier JS P4. Chez Pegasus Racing on a choisi… de viser le podium dans les deux catégories.

« A travers cette implication en Ligier European Series, nous allons retrouver avec plaisir l’atmosphère de l’ELMS que nous avons connue de 2009 à 2011 puis de 2014 à 2016 » poursuit Julien Schell. « Au cours de l’année 2021, nous avons fait de belles rencontres avec des pilotes que nous avons fait rouler en essais et en course. Christophe Weber est un gentleman driver qui a piloté une de nos Ligier JS2 R aux 500 Nocturnes sur l’Anneau du Rhin ainsi qu’au TTE au Mans et il a décidé d’aller plus loin avec cette même auto. Anthony Nahra est un jeune pilote formé par Dimitri Enjalbert, ils ont eux aussi couru au Mans fin 2021 où ils ont terminé 2ème au général, en tête de leur catégorie. Ils se partageront le volant de notre Ligier JS P4. »

Voici pour conclure une présentation du gentleman, de l’espoir et du pilote pro qui vont s’exprimer du Paul Ricard à Imola, du Mans à Budapest et de Spa à Portimao au volant des Ligier bleues de Pegasus Racing…

Christophe Weber, 47 ans, Strasbourgeois, chef d’entreprise, il a commencé à courir en 2008 en Formule Renault avant de s’essayer au GT avec une Porsche Cup. Il s’est exprimé en circuit comme en course de côte. « Mes deux expériences avec Pegasus Racing et la Ligier JS2 R l’année dernière m’ont donné envie de m’attaquer à la Ligier European Series pour défendre les couleurs de l’Alsace et de cette équipe, dont j’apprécie le sérieux et la rigueur. L’opportunité de courir en lever de rideau des 24 Heures du Mans a achevé de me convaincre ! J’ai le goût du challenge, mais le but de la saison 2022 sera surtout de prendre mes marques, d’apprendre et de progresser. »

Anthony Nahra, 22 ans, Parisien d’origine libanaise, travaille au sein de l’entreprise familiale. Ce passionné a pratiqué le motocross, le karting et le sport auto sur la glace et l’asphalte. « J’ai découvert Pegasus Racing lors de la course de 6 heures du TTE au Mans. J’ai été impressionné par le calme avec lequel chaque situation est abordée, la passion de chaque membre du staff et la très bonne ambiance. J’ai pu aborder cette course avec sérénité grâce au travail réalisé en amont avec mon coach Dimitri Enjalbert. Je pense que nous pouvons nourrir quelques ambitions pour 2022 tout en restant humble et réaliste. Il faudra beaucoup travailler, mais j’ai déjà pu constater que le travail paye. »

Dimitri Enjalbert, 36 ans, Essonnien, coach diplômé et pilote professionnel renommé. Il s’est imposé en GT3, LMP2 et Groupe CN et a terminé sur le podium final de la Clio Cup France, de l’Eurocup Mégane Trophy, de la 24HSeries et du Lamborghini Super Trofeo (série européenne et Finale Mondiale Pro-Am). « Anthony a souhaité essayer un stage loisir, puis un deuxième, puis un troisième et cela fait trois ans que l’on travaille ensemble ! J’ai senti qu’il était bon et nous avons décidé d’orienter sa formation vers la compétition. Lors des 6 Heures TTE au Mans, il a montré qu’il avait un vrai potentiel. Quand une averse a détrempé le circuit, je lui ai demandé de continuer en slicks pour éviter un arrêt, cela ne l’a pas déstabilisé malgré l’obscurité. Il est bon sur les dépassements, il ne sort pas de la route et il ne prend pas de pénalités. Alors on s’est dit qu’on pouvait aller plus loin. La Ligier JS P4 est certainement la meilleure option car la filière des protos l’intéresse. »

A bientôt pour lever le voile sur les autres programmes de Pegasus Racing…

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*