DAKAR : 6ème place du jour pour Philippe Pinchedez

Comme annoncé lors du briefing quotidien par David Castera, le patron du Dakar, les concurrents sont entrés directement dans le vif du sujet pour cette première vraie étape sous forme d’une boucle autour du bivouac de Ha’Il. Malgré cela, au volant de son T3RR, Philippe Pinchedez a signé un encourageant 6ème chrono.

Après les pluies de la nuit sur Ha’il et le Nord de l’Arabie Saoudite, il faisait frisquet lorsque Philippe Pinchedez et Thomas Gaidella se sont élancés pour les 333 km du jour. Au programme, du sable au milieu de montagnes culminant jusqu’à 1500 mètres d’altitude. S’il y avait bien de la pierre à quelques endroits du parcours, les pistes sablonneuses occupaient 85% de la spéciale, dont 4% de dunes, le tout avec une navigation compliquée ou certains favoris ont déjà perdu beaucoup aujourd’hui.

Le Team Manager pilote était donc plutôt satisfait en rentrant au bivouac en fin de journée : « C’est globalement une bonne première journée. Tout s’est à peu près bien goupillé avec tout de même une crevaison qui nous a valu 5 minutes et une belle séance de jardinage puisque nous avons tourné une quinzaine de minutes pour valider un waypoint. C’est à cet endroit que Carlos Sainz a perdu deux heures. Donc Thomas s’en est plutôt bien sorti. Sans cela, on était presque dans le rythme des leaders de la catégorie. C’est plutôt encourageant pour la suite ! D’autant plus que ce Dakar semble s’annoncer plutôt exigeant à l’image de ce que nous avons eu aujourd’hui avec des montées et des descentes bien raides et beaucoup de sable ! Ceux qui sont partis derrière risquent de rentrer tard ! »

Finalement, ‘Le Pinch’ signe le 6ème temps de la spéciale dans la catégorie T3, à un peu plus de 30 minutes des vainqueurs en Prototypes Légers. C’est également la position que le T3RR #302 occupe au général provisoire.

Ce soir, l’équipe technique du Pinch Racing a entrepris de changer la boite de vitesses du T3RR pour un élément comportant une démultiplication différente afin d’essayer de combler le déficit de vitesse dont souffre toujours le SSV du patron.

Belle journée également pour le second véhicule du Team Pinch Racing puisque Pascale Jaffrennou et Françoise Hollander se classent 27ème de l’étape. Une très belle performance compte tenu du niveau de difficulté du parcours et des pièges tant au niveau du terrain que de la navigation. Et c’est donc avec un large sourire aux lèvres que Françoise a pris le volant du CAN AM pour effectuer les 120 kilomètres de liaison restant après le secteur chronométré, alors que Pascale récupérait !

En revanche, la météo se joue déjà du Dakar, car des intempéries obligent les organisateurs à revoir l’étape marathon de demain. L’étape 2 entre Ha’il / Al Artawiyah et l’étape 3 entre Al Artawiyah / Al Qaisumah devaient être parcourues sans assistance entre les deux, constituant donc une étape marathon. Mais l’inondation du bivouac d’Al Artawiyah va contraindre les organisateurs à scinder l’étape marathon en deux étapes classiques, avec une assistance pour les équipes le lundi soir.

En attendant plus d’informations, la 2ème étape devrait comporter 585 km dont 339 km de spéciale. Encore une journée copieuse en perspective !

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*