Dakar Sébastien Loeb : « Trouver le bon rythme et rester humbles »

Au cours de la conférence de presse, Sébastien Loeb emplya un langage clair avant le lancement du Dakar. On sait que Prodrive a bouclé sa préparation à l’arrache et que les trois BRX n’ont pu se tester face à la concurrence. Si la mécanique joue en leur faveur, l’équipe peut réaliser de bons coups.

Sébastien Loeb qui étrenne un nouveau navigateur Fabian Lurquin qui remplace Daniel Elena qui vient d’annoncer sa retraite, croise les doigts pour mener au mieux sa campagne saoudienne. D’un Dakar à l’autre en passant par la case Baja Aragon à Teruel en juillet dernier, il lui sera difficile sans voiture fiable d’aller chercher la victoire à laquelle il aspire depuis sa première participation, il y a 6 ans !

Le nonuple Champion du monde des rallyes à neuf reprises attaque son 6ème Dakar, une épreuve qui lui résiste depuis sa première participation en 2016. Loeb s’aligne pour la deuxième fois sous les couleurs du Team BRX, mais avec une auto largement remaniée depuis la dernière édition, et avec un nouveau copilote, Fabian Lurquin, avec qui il n’a qu’une seule expérience en course, sur la Baja Aragon : « Ce n’est pas un an sans course pour moi, mais en tout cas un an sans rallye-raid. On a fait des essais, mais peut-être pas autant de kilomètres qu’on aurait voulu parce que nous avons eu des contre temps. En revanche la voiture est vraiment bien, et avec le copilote ça s’est très bien passé aussi. On commence seulement ensemble, il va maintenant falloir tout mettre bout à bout : le Dakar c’est compliqué, il faut trouver le bon rythme et rester humbles. Le point important c’est que la voiture est fiable. En tout cas on n’est pas trop mal préparés. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*