Décès de Karel Loprais : Les Tchèques sous le choc

Le jour où débutent les ‘vérifs’, la catégorie camions a perdu l’une de ses figures historiques. Le cœur de Karel Loprais, malade depuis quelques semaines, s’est arrêté de battre ce matin en République Tchèque, où il était devenu un véritable héros après avoir obtenu six succès sur le Dakar dans la cabine de ses camions Tatra (1988, 1994, 1995, 1998, 1999 et 2001).

Le pilote d’Ostrava a fait la fierté de son pays, qui l’a d’ailleurs nommé ambassadeur de la sécurité routière, et s’est également réservé une place de choix dans l’histoire du Dakar. Seuls Vladimir Chagin (7 titres) et Stéphane Peterhansel (14 titres) sont parvenus à le dépasser dans les statistiques.

Après ses succès sur les pistes, il est resté lié à la discipline, transmettant sa passion à toute sa famille et en particulier à son neveu Ales, précisément convoqué aujourd’hui pour participer à son 15ème Dakar en tant que pilote. « C’était une icône pour nous, il a mené les sports mécaniques et la catégorie en République Tchèque », explique avec émotion celui qui a découvert le Dakar comme navigateur dans la cabine de son oncle. « Nous étions constamment en relation, puisque nous construisons ensemble les camions, il venait nous voir tous les matins boire un café et prendre des nouvelles de nos ‘ladies’, c’est comme ça que nous les appelons. Alors c’est une perte indescriptible… mais il sera avec nous sur ce rallye. Il a toujours été positif sur nos chances, sans jamais me donner de conseils mais en me disant ‘tu sais ce que tu as à faire’. »

Les équipes d’organisation du Dakar présentent leurs condoléances à tout l’entourage de Karel Loprais, à commencer par les membres de l’équipe Instaforex Loprais Praga.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*