e-Andros : JB Dubourg succèdera-t-il à lui-même ?

Cinq manches, deux en 2021 et 3 en 2022 et non six comme l’annonce le calendrier, la manche de Serres Chevalier étant annulée pour fermeture définitive du circuit. Un problème que Max Mamer a de suite résolu en insérant trois courses et non deux en Andorre appliquant le même timing à Isola 2000. Ainsi, le nombre de courses reste identique à celui prévu.

L’e-Andros est la plus grande compétition automobile sur glace au monde créé en 1990 bien en amont du déchaînement actuel énergétique…

Les courses se disputent sur des voitures 100 électriques avec 4 roues motrices et directrices les Andros Sport sont confiées à deux pilotes et disputent deux courses distinctes, l’une en catégorie Élite (réservée aux espoirs et amateurs), l’autre en catégorie Élite Pro.

Six Teams en délicatesse : DA Racing, Ducastel Racing Performance, M Racing by Yvan Muller, Saintéloc Racing, Sébastien Loeb Racing et Sylvain Pussier Compétition.

Deux féminines
Margaux Laffite que l’on ne présente plus mais qui présente la Formule 1 sur Canal et Clémentine Lhoste sont de la partie. La première évolue au sein du Sébastien Loeb Racing, la seconde est intégrée au Sylvain Pussier Compétition.

Quatorze voitures engagées
Les chaines de traction et moteurs électriques sont identiques pour toutes les voitures Les châssis, réglages, suspensions et carrosseries sont libres.

 

Caractéristiques techniques
– Châssis tubulaire
– 4 roues motrices / directrices
– 270cv (200 kW) / 1400Nm
– Répartition des masses :
– 52% AV
– 48% AR
– 2 inverters (1 par moteur)
– Tension max : 705V
– Masse batterie : 240 kg
– 1130 kg
– 250 clous par pneu
– Boite mono rapport
– Larg. : 1,9 m Long. : 4 m
– Batterie : 14 modules 50V
– Energie : 33 Kwh
– Temps de recharge : de 20 à 80% en 36 minutes.

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*